Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 17:44
Réseaux sociaux : jouir de la souffrance des autres...

 

 

Cyber harcèlement, insultes récurrentes, photomontages dégradants : les femmes sont plus particulièrement des cibles sur Twitter, Facebook.

Certains journalistes eux-mêmes se sont livrés à ce "jeu" cruel du harcèlement.

 

La méchanceté devient ainsi une preuve de valeur sociale, le dénigrement personnel est érigé en "coolitude branchée."

C'est ainsi qu'on a découvert récemment "la ligue du lol", un groupe constitué de journalistes qui s'appliquait à harceler quelques hommes et beaucoup de femmes, identifiées comme féministes.

 

Cette explosion de haine qui se déverse sur internet, ce flot d'insultes révèlent une société en manque de repères.

Quel plaisir peut-on prendre à harceler des victimes fragiles ?

Et quand ce sont des journalistes qui se livrent à une telle activité, on peut s'interroger sur le fonctionnement des réseaux sociaux où l'agressivité est bien vue, presque valorisée.

Une dizaine de journalistes français en vue ont été écartés ou renvoyés de leurs postes. Ils ont passé une décennie sur Twitter à insulter en toute impunité des femmes qui avaient eu le malheur d'apparaître sur leurs radars. 

 

Evidemment, l'anonymat favorise ces phénomènes de violence verbale : la parole se libère, elle éructe, elle déborde...

Certes, les réseaux sociaux ont un rôle positif, mais on observe une forme de "dilution des responsabilités, de dimension régressive, une forme de barbarie, de sadisme."

Ces plateformes deviennent de véritables fléaux.

De nombreux journalistes préfèrent se retirer des réseaux sociaux pour ne pas avoir à affronter des flots de haine, de reproches divers. Mais on laisse alors la place à ceux qui se livrent à ces débordements, on leur cède.

 

Ceux qui s'adonnent à ce petit jeu de massacre ne se discréditent-ils pas eux-mêmes ?

Insultes sexistes, insultes qui visent à amoindrir, à dénier toute intelligence à celui ou celle que l'on veut annihiler, insultes qui s'attaquent à l'aspect physique...

Et ces insultes se multiplient... Elles envahissent la toile, haineuses, dévastatrices.

 

Il m'est arrivé de subir, ainsi, des flots d'insultes sur Agoravox, et pendant 3 ans environ, j'ai renoncé à publier sur ce média : il est vrai que le harcèlement peut faire des ravages, et avoir des conséquences graves notamment sur les jeunes, les adolescents. Certains se spécialisent dans le commentaire haineux et malveillant...

 

Chacun doit se montrer responsable sur la toile : les insultes ne sont qu'une marque d'hybris, de démesure et d'irréflexion, il faut aussi les prendre avec du  recul et refuser de se laisser intimider par les fous furieux de la toile...

 

 

 

Source :

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/complotisme-harcelement-faut-il-quitter-les-reseaux-sociaux

 

 

 

Réseaux sociaux : jouir de la souffrance des autres...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Que voulez-vous c’est indubitablement ancré dans nos gènes ce qui avait été très bien compris par Rome qui exploitait à fond les spectacles et autres boucheries dans ces lieux de souffrances extrêmes que sont les Arènes... le plaisir de voir souffrir, de faire souffrir set le propre de l’homme si possible dans des lieux magiques aux extraordinaires architectures.
Répondre
R
Eh oui, les Romains se délectaient de ces spectacles sanglants : le sadisme, déjà !
M
Et comme la vie (d)’aujourd’hui génère de très nombreux potages de plombs...
Répondre
M
Je suis très bien conscient des douleurs et des souvenirs pénibles que je vais encore peut-être réveillés !, mais trop de choses importante se jouent dans notre intestin. En effet je crois aussi qu’il ne faut pas avoir peur de dire qu’une mauvaise alimentation ou hygiène de vie râleuse et à déconseiller pour cette formidable usine avec ces 100 billions de bactéries dont beaucoup influencent nos capacités intellectuelles en allant bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer et comprendre pour l'instant.
Répondre
R
Je remets le lien :<br /> <br /> https://www.actes-sud.fr/catalogue/e-book/le-charme-discret-de-lintestin-epub<br /> <br />
L
Bonsoir tous, rosemar, tu viens de me remettre en mémoire ce que j'avais remarqué sur agora vox ...j'avais eu la curiosité d'y passer pour te lire et avoir plus de commentaires ... euh ! j'ai été surprise du niveau de bassesse agressive, même les sujets anodins attiraient le venin ! je n'ai pas compris mais il y a bien longtemps que je n'y suis plus passée ! et je ne suis toujours pas inscrite sur les grands réseaux "obligatoires".<br /> Bonne soirée, bises.
Répondre
R
Eh encore la situation sur agoravox s'est améliorée : certains commentateurs acerbes ont disparu... est-ce qu'on les a évincés ?? C'est possible...<br /> Je ne suis pas moi non plus inscrite sur Twitter ou Facebook... <br /> <br /> Bises, bonne soirée, Lapine
M
Oui mais voila chère Mme. Rosemar quand vous aurez lue et relue : Le charme discret de l’Intestin, vous allez encore plus les plaindre car ils ne savent pas le mal qu’ils se font avec tant de haine et de jaunes jalousies...
Répondre
R
Eh oui, la jalousie peut ronger les boyaux...
L
Alors il ne reste plus qu'à légiférer pour que l'anonymat disparaisse... Ce serait de la responsabilisation...<br /> Si sur LePost j'écrivais sous mon vrai nom, sous Twitter je lis sans rien écrire, mais sous un pseudo... Un pseudo devrait être toujours un droit, à condition d'être responsable.
Répondre
R
Merci pour le lien : déjà à l'époque de Victor Hugo, ce phénomène de harcèlement existait ?<br /> Comme tu dis, un pseudo, à condition d'être responsable, mais le contrôle est difficile...
L
À l'époque de victor Hugo il y avait le club du fun... Il le dénonce déi même...<br /> <br /> https://www.google.com/url?sa=i&source=web&cd=&ved=2ahUKEwjBhY_Iz7rgAhVMzhoKHTkhA4IQzPwBegQIARAC&url=https%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Fsociete%2F2449303-20190212-citation-victor-hugo-fun-club-authentique&psig=AOvVaw2AbKBwyepGaz3-ZELLMei7&ust=1550212994387635
M
Bonjour Rosemar, ce manque de bienveillance que trop de personnes ont envers eux-mêmes même et autrui ne tombe pas du ciel surtout quand il est lié à ce manque d’écoute et d’empathie respectueuse m’est très pénible, mais cela fait partie des relations humaines. Il est immédiatement repérable par la voix à d’autres nombreux détails chez de nombreuses personnes. Bonne soirée à tous.
Répondre
R
Internet est une caisse de résonance : tout est permis, tout est possible et certains en abusent...<br /> <br /> Bonne soirée, Michel
A
Ces dérives sur les réseaux sont très emblématiques des temps que nous vivons. Les harceleurs semblent profiter du fait que les victimes ne portent pas plainte, mais ça, ça risque de ne pas durer car il reste des traces de ces méfaits qui sont accessibles aux juges...<br /> Ce groupe du LOL paraît être un phénomène très parisien. En cela il s'incrit aussi dans une tradition, celle de la cruauté de l' intelligentsia de la capitale. Le microcosme qui aime se moquer de manière narquoise et sadique du reste de l'univers...<br /> Bonne fin de soirée l' amie
Répondre
R
En l'occurrence, les critiques visaient surtout des femmes : une forme de machisme qu'on voit souvent s'exprimer sur des forums, un reste d'archaïsme qui perdure... Internet devient parfois un grand défouloir...<br /> <br /> Belle soirée, AJE<br />

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/