Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 10:19
Ces étranges silhouettes obscures...

 

 

On voit de plus en plus ces silhouettes obscures drapées de noir, couvertes de pied en cap d'un vêtement qui cache tout le corps, ne laissant apparaître que le visage... le corps s'efface, disparaît, mais en même temps, il s'épanche car le vêtement est ample, voyant...

Elles se ressemblent toutes sous ce voile encombrant : pas un cheveu qui dépasse, plus de bras, de jambes, mais une masse informe.

Le voile flotte autour d'elles, il s'empare de leur corps, il envahit l'espace.

 

Pourquoi faut-il cacher le corps de la femme ? Pourquoi cacher leurs cheveux ?

C'est là une conception ancienne et archaïque de la femme impure, séductrice et tentatrice.

 

De plus, ces silhouettes obscures au voile ondoyant sont inquiétantes : à peine voit-on le visage, le corps s'évanouit aussi sous le tissu abondant.

Pourquoi la femme devrait-elle être contrainte de se vêtir d'un voile, de tenues et de manches longues ?

 Pourquoi, si ce n'est au nom de principes religieux éculés ?

Pourquoi, si ce n'est au nom de diktats d'un autre âge ?

Le voile correspond à des injonctions religieuses, il est bien imposé à la femme musulmane qui n'a, souvent, pas vraiment le choix...

 

Nous devons défendre le droit pour chaque femme de s'habiller comme elle le souhaite.
Nous devons défendre cette liberté, comme la liberté d'exprimer toutes sortes d'idées, de débattre, de discuter...

 

Certains diront que nombre de ces femmes choisissent de se vêtir du voile, mais elles sont, en fait, le plus souvent enfermés dans des traditions séculaires, elles se soumettent à des usages anciens, et l'entourage familial les y contraint.

Il est inquiétant que cet usage se perpétue dans une société moderne : on a l'impression de retourner dans des temps très lointains, où la femme asservie et soumise à l'homme devait lui obéir en tout, porter des vêtements sombres qui cachent le corps, l'annihilent.

 

Pourquoi cette soumission à l'homme perdure-t-elle ?

Est-ce une volonté d'afficher ses convictions religieuses ? Peut-on y voir une forme de provocation ?

En tout cas, ces silhouettes obscures ne correspondent pas à notre conception des droits de la femme.

Et, chose étrange, on voit de plus en plus ces voiles qui cachent le corps, comme si l'emprise de la religion se faisait plus insistante.

En Iran, où le port du voile est obligatoire, des femmes,  malgré les risques qu’elles encourent, se photographient têtes nues dans l'espace public. Elles luttent pour se libérer de contraintes, et manifestent une volonté de combattre le pouvoir religieux.

 

 

 

 

 

 

Ces étranges silhouettes obscures...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Mais autour de ces mariages arrangés quand la/les familles n’y suffisent interviendront toujours des escrocs de tout poil pour leurrer si nécessaire ou vous détruire socialement des existences.
Répondre
M
Rosemar j’aurais plusieurs exemples à vous soumettre et je préfère vous parler d’un seul qui apportera un son de cloche différent. C’est une maman avec famille et belle famille qui avait décidé de choisir et d’imposet à ses trois superbes filles un mariage avec “du Robert” de son choix. Alors que elle se traîne avec un gros lourdaud depuis des lustres. Heureusement que ses trois filles ont sût faire face malgré les violences répétitives et les coups et mille privations, mais combien de jeunes filles subissent un matriarca étouffant ou aliénant durant l'adolescence dans leurs familles respectives ? Comme toutes les trois passantes sont belles avec du rouge à lèvres et des yeux joliment maquillés quand elles sourient ou partent se faire draguer. Quant à la maman, à présent calmée, elle est bien obligée de faire bonne figure sinon elles décampent illico chez...! ? Affaire à suivre...
Répondre
R
Des mariages arrangés ? Oui, c'est vraiment une autre époque...
T
J' ai connu une belle femme qui dansait avec Stasi, un homme politique important.<br /> Je connais les théories d'Einstein sur les relations inconscientes entre êtres humains.<br /> Je comprends certaines hospitalisations maintenant.
Répondre
R
Et alors ??
A
Toujours au sujet des droits des femmes, hier la mobilisation des femmes en Espagne a été très importante dans toutes les capìtales de Province, et à Madrid bien sûr avec plus de 350 000 personnes dans la rue. Mon épouse était à Valencia où il y avait plus de 220 000 personnes. Des dizaines de milliers de femmes sont descendues dans la rue pour réclamer davantage d'égalité, de corresponsabilité familiale avec les hommes et aussi les mêmes opportunités sociales que les hommes ( le fameux plafond de verre). <br /> Je te mets en lien l' article d' EL PAIS dans lequel il y a une vidéo sur la forte mobilisation de la journée d' hier.<br /> https://elpais.com/sociedad/2019/03/08/actualidad/1552079524_186232.html
Répondre
R
Merci pour le lien et la vidéo, AJE : une belle mobilisation pour cette journée des droits des femmes.
A
Face à la recrudescence de l' obscurantisme l'école publique a une vraie fonction sociale à jouer pour défendre le droit et la liberté des femmes.<br /> Cette semaine, en raison de la grève du 8 mars des femmes en Espagne, une collègue prof de philo a demandé durant la classe de " valeurs éthiques" à ses élèves de faire une rédaction sur le droit des femmes. Il se trouve que la jeune élève qui a produit la rédaction la plus riche, la plus pertinente et intéressante est musulmane. Un travail personnel qui a duré une heure en classe et personne n'a soufflé à cette élève ce qu' elle a voulu exprimer spontanément...Je ne peux donc m'empêcher de penser que même si les imams radicaux ont le vent en poupe, ils auront des difficultés à imposer leurs tabous retrogrades et liberticides à des jeunes citoyennes formées dans le respect des droits de l' homme (et de la femme bien sûr...).<br /> En Espagne le voile n' est pas interdit en classe ( et je le regrette) mais je note que même s' il y a une recrudescence du port du voile chez les mères d' élèves, celui-ci est moins répandu chez leurs filles...Le voile est minoritaire dans notre population scolaire musulmane ( alors qu'il n' est pas interdit), donc j' imagine qu'il fait débat dans les familles...et le débat c' est le début de la liberté.
Répondre
R
Des nouvelles encourageantes : merci AJE.
T
J"ai un interview de Juliette Binoche dans un magazine qui ne parait plus 'Nouvelles clés' et<br /> ma femme regarde quotidien sur TMC, il y a peu de temps elle est interviewer dans crtte<br /> émission. Il y a un gaufre sur la conception de la vie entre les deux interviews. Les lecteurs<br /> de Nouvelles clés sont en générale des gens qui ne regarde pas Quotidien sur TMC.
Répondre
R
Je ne comprends pas : je n'ai pas vu ces interviews.
T
En juillet 1972 je quitte la Marine, en décembre 1972 je veux y retourner, je passe devant un <br /> psychiatre et je lui dis : 'il y a plus de liberté dans l'armée que dans le civil '. Je ne suis pas repris.<br /> fin 1978 je suis marié, ma première femme veut partir avec un autre, procédure de divorce, je <br /> trouve une autre copine et je fais la foire avec, ma première femme se retrouve toute seule le<br /> mec l'a quitté. Alors instance de divorce, je travaillais dans un bureau d'études, la société<br /> qui m'employait mets une belle ouvrière sur la machine à tirer les plans, l'employé qui était<br /> un homme agé n'a plus rien à faire. Plus tard dans les années 90, j'ai une copine qui était <br /> sous stérilet elle ne me trompait pas, son gynécologue la passe sous pilule elle me fait <br /> comprendre que pendant ses vacances elle m"a trompé une fois. Les médias et le cinéma<br /> font l’apologie de la liberté sexuelle alors quelle n'existe pas, c'est une illusion et depuis <br /> j'observe .
Répondre
R
Donc ? Où voulez-vous en venir ? Mettre en évidence la dissolution des moeurs ?
L
Sur Twitter je suis en train de suivre des ex-musulmans dont des femmes qui font le challenge de la photo d'il y a 10 ans en burka et la photo d'aujourd'hui avec un décolleté...
Répondre
R
Quel contraste et quelle libération ! ce doit être étonnant !
A
C' est d'autant plus désolant ( et à la limite, je dirais quasi inexplicable) qu'en ce qui concerne l'Iran, il y a toute une génération de femmes de mon âge qui a connu une vraie émancipation dans les années 60-70. Elles ont donc vécu un retour au VIII ème siècle.<br /> Combien de temps va durer cette involution historique contre nature?<br /> Le sectarisme religieux va contre la vie, contre la vérité, contre la liberté...C' est une horreur absolue, comparable en cela au nazisme. Quand les religieux détiennent le pouvoir le monde se convertit en cauchemar.<br /> Bonne fin de journée l' amie
Répondre
R
Une régression inquiétante, en effet : de plus en plus de femmes revêtues de ce voile noir, lourd, encombrant... une torture... mais il est vrai que la religion a souvent imposé des sacrifices, des mortifications...<br /> <br /> Bonne soirée, AJE
M
Bonjour Rosemar, je ne comprends pas ? tous les jours vous voir attifer la journée entière dans de tels accoutrements, la femme de votre vie que l’on ne se sente pas choquer ou emporter par un mouvement de colère nécessaire ou qu’avec véhémence on ne puisse faire comprendre que la «Nature» n’enferme, ne voile rien au printemps ou alors que très rarement. La différence extrême des tenues de légères cotonnades fleuries face à des tenues cloutées quasiment irrespirables ! point n’est besoin d’être “Prophète” pour comprendre qu’il y a malaise dans nos rues étouffées de chaleur et de poussières fines... ! Bonne journée à tous.
Répondre
R
Un malaise, oui : des tenues si différentes, comme si deux mondes se confrontaient... et avec le printemps et l'été qui arrivent, comment supporter un tel carcan ?<br /> <br /> Bonne soirée, Michel