Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 11:58
Les mystères et les métamorphoses de l'écriture...

 

Dans le cadre de la semaine de la langue française et de la francophonie du 16 au 24 Mars 2019...

 

L'écriture fascine depuis ses lointaines origines : petits dessins, pictogrammes, cunéiforme, hiéroglyphes...

Depuis le "gribouillis" informe jusqu'à l'art de "composer" des récits, l'écriture a décliné toutes sortes de possibilités...

Le mot "gribouillis" avec son suffixe familier de diminutif suggère bien une écriture confuse et informe. L'enfant aime ainsi gribouiller sur des feuilles, avant même d'avoir appris à écrire...

A l'inverse, le verbe "composer" venu du latin "componere", "placer ensemble" montre une volonté de structurer la pensée, d'ordonner les idées. On connaît bien l'exercice de la composition française et ses exigences...

"Composer" suppose réflexion, attention, lenteur, toutes qualités qui ont tendance à se perdre dans notre monde moderne.

 

L'écriture si précieuse a permis de transmettre tant de messages, de pensées, d'émotions, de réflexions, de beauté et d'harmonie.

 

L'écriture se décline en différents mots très évocateurs...

Ce peut être une "arabesque" sinueuse pleine de charme, ou un simple "tracé", ou encore une écriture "cursive."

L'arabesque, en forme de volute, de spirale relève de l'oeuvre d'art : le mot  lui-même fait rêver, avec ses quatre syllabes langoureuses, le mot évoque élégance, légèreté, sinuosité...

Le tracé est, quant à lui, souvent plus rudimentaire : c'est l'origine même de l'écriture...

L'écriture cursive, elle, va vite : elle court sur la feuille en un tracé continu...

 

Et puis, l'écrit fait appel aussi au dessin : c'est ce que l'on perçoit dans l'art des hiéroglyphes, si ancien, mais aussi dans l'usage fréquent, dans nos sociétés, de "logos", ces symboles associés à des marques...

L'écureuil pour la caisse d'épargne, le losange pour une marque de voiture, un lion pour une autre... 

Etonnant tout de même ! comme le souligne Roger-Pol Droit, "le "logos" terme grec qui désigne à l'origine le discours, la raison, "s'emploie désormais pour nommer la forme visuelle d'une marque !" 

 

Le "rebus" constitué d'une suite de dessins, de lettres, de chiffres nous intrigue, avec sa terminaison latine, et nous permet de découvrir une énigme : c'est un petit jeu sympathique... ce mot ancien remonte au latin et signifie "avec les choses".

 

Et que dire de ce mot mystérieux, le "phylactère" ? En grec ancien, il désignait une amulette, un talisman.

C'était aussi une petite boîte, renfermant des bandes de parchemin ou de vélin.

Le terme désigne, de nos jours, les bulles des bandes dessinées remplies d'écriture.

 

Et pourquoi le nom "coquille" est-il associé à l'écriture ? Dans le langage journalistique, il s'agit d'une faute typographique, quand une lettre est substituée à une autre... Venu du latin "conchylium" et du grec "cogkhulion", c'est une formation de diminutif qui désigne le petit coquillage. Une coquille évoque une lettre à l'envers, inversée...

 

Et puis, dans l'écriture, tout est "signe"... Les mots eux-mêmes sont des signes composés d'un signifiant et d'un signifié. La magie des mots ! Le mystère de leur origine, de leurs significations ! Leurs sonorités, leur musique éclatantes ou douces ! La magie de la poésie !

 

 

 

 

Les dix mots choisis pour illustrer cette thématique sont : arabesque, composer, coquille, cursif/-ive, gribouillis, logogramme, phylactère, rébus, signe, tracé.

 

 

http://www.dismoidixmots.culture.fr/ressources/la-thematique-et-les-dix-mots-2018-2019

 

https://semainelanguefrancaise.culture.gouv.fr/

 

 

https://www.dailymotion.com/video/x707j0m

Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel Jean 20/03/2019 09:49

Bonjour Rosemar, je vous signale que depuis plusieurs mois quand on se rends sur votre site des pub intempestives «Poste Mobiles» s’affchent systématiquement que ça en devient très pénible. Contacté “La Poste Mobiles” qui ne peut rien faire. Cela ne se produit jamais avec d’autres sites. Bonne journée à vous.

rosemar 20/03/2019 23:05

Il faut télécharger l'application gratuite : Adblock Plus qui bloque toutes les publicités, c'est facile, il suffit de taper Adblock plus et de se laisser guider...

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 18/03/2019 15:57

L'évolution du mot logo n'est pas finie.Il signifiait le discours, il est devenu une forme visuelle qui symbolise une marque...Et dans le langage des anticapitalistes et des altermondialistes, les logos sont associés aux grandes multinationales qui nous dominent et nous asservissent.
Le mot a pris un sens bien souvent péjoratif.
Naomi Klein avait signé un livre intitulé NO LOGO qui incitait ses lecteurs à fuir les marques qui dominent le marché. Elle y pourfendait entre autes Coca Cola,Nike.etc...

https://www.babelio.com/livres/Klein-No-logo/1695

Le mot LOGO est devenu aussi le symbole de notre société de consommation et du capitalisme prédateur.

Bonne journée l'amie

PS La coquille qui vient du latin conchylium a dérivé en espagnol en concha, qui peut signifier coquille...mais aussi , et de manière vulgaire,le sexe de la femme. Par exemple quand Griezmann s' énerve avec un arbitre, il lui arrive de s' exclamer " la concha de tu madre..."

rosemar 18/03/2019 22:18

Merci pour cette référence intéressante : Naomi Klein, la tyrannie des marques....
Voici ce qu'écrit Roger-Pol Droit : "A présent les marchandises disparaissent sous les mots, les slogans, les dessins. Les discours séducteurs ont envahi tous les secteurs..." extrait de Et si Platon revenait... Je conseille à tous de lire cet ouvrage, à la fois ludique et instructif.
Quant au mot "coquille", il est plein d'expressivité, cela ne m'étonne pas qu'il soit utilisé dans des sens très familiers. Amusant !

Belle soirée, AJE

ALEA JACTA EST 18/03/2019 15:59

Ajh j' oubliais...merci pour ce "phylactère" que je ne connaissais pas !

Michel Jean 18/03/2019 14:44

Bonjour Rosemar, dès le premier siècle de notre ère; bien après les premiers balbutiements de l’écriture, il est étrange ou étonnant de voir que celle n’entrait quasiment pas dans la vie privée de nombreuses personnes. En effet le mariage institution privée donc non écrite et même non solennelle se passait largement de l’écrit. Bonne journée à tous. ( Histoire de la vie privée/ de l’emp. romain à l’an mil.)

rosemar 18/03/2019 22:06

Cela remonte à des lustres ! Depuis, l'écrit a gagné ses lettres de noblesse, et c'est bien : il faut souhaiter que l'écriture manuscrite demeure...

Bonne soirée, Michel

L. Hatem 18/03/2019 14:16

Étonnante l'évolution du mot phylactère...

rosemar 18/03/2019 22:04

Un mot étonnant : j'y consacrerai un autre article... un mot très ancien qui en vient à désigner une réalité moderne... c'est comme le "logo".

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/