Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 11:19
J'ai assisté à une Becerrada...

 

Savez-vous ce qu'est une Becerrada ? C'est une petite corrida pour des apprentis toreros avec des becerros, mot espagnol signifiant : veau, taurillon, qui désigne le petit mâle du taureau de combat...

 Ici, pas de banderilles et pas de mise à mort.

 

Pour le reste, les rituels de la corrida sont quasiment respectés. L'occasion pour les jeunes de faire démonstration de leur talent et pour les écoles taurines d'expliquer les rudiments de l'art tauromachique à un public curieux, en partie composé de touristes et de novices.

Cette corrida est scandée par de la musique, un orchestre qui joue des airs espagnols...

Lors de la Feria de Nîmes, j'ai assisté à une Becerrada : un spectacle où le sang ne coule pas, où le taureau n'est pas encore voué à la mort.

On peut admirer le courage de ces adolescents, apprentis toreros, on peut être ébloui par les couleurs flamboyantes de leurs capes, on peut être entraîné par le rythme des musiques espagnoles.

 

Pour autant, la violence n'est pas absente de cette petite corrida.

Le spectacle est dur, féroce : les jeunes taureaux pleins de fougue sont parfois imprévisibles.

Et une antenne de la Croix Rouge est présente, près des arènes, en cas d'accident... le danger est constamment présent et les jeunes toreros sont exposés à recevoir des coups de corne.

La poussière vole, la tension est palpable...

Le taureau lui-même est mis à mal, fatigué par les différentes passes : parfois il s'effondre, s'affaisse sur ses pattes, mord la poussière...

On assiste aussi à des simulacres de mises à mort : le toréador mime le geste avec le bras et la main.

Et quand il s'agit de faire rentrer le petit taureau dans sa bétaillère, tout le monde est à la peine : l'animal est rétif et on le malmène à nouveau...

Eh bien, je trouve ce spectacle assez cruel, même si ce n'est pas une véritable corrida.

On est loin de la course landaise... 

La corrida met en scène un combat, "certes le torero risque sa vie. Mais cette lutte est au départ biaisée, truquée. Son scénario exige l'affaiblissement de la bête par des moyens abjects. Homo sapiens appartient lui aussi au règne animal, il est proche des autres mammifères. Il est bien placé, par conséquent, pour apprécier le caractère mauvais de la douleur et du stress, que rien ne l'autorise à infliger gratuitement, par négligence, cruauté ou appât du gain, aux autres animaux... ", comme l'écrit Axel Kahn dans son ouvrage intitulé L'éthique dans tous ses états.

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

Partager cet article
Repost0

commentaires

neige oliva 11/04/2020 15:25

Ce que vous ne savez pas et je suis une spécialiste de la corrida, c'est que la race taureau de corrida est sélectionnée depuis 200 ans pour être obsessionnelle sur la muleta, c'est pour cette raison que les aficionados et les eleveurs ne veulent pas voir disparaitre cette race sélectionnée artificiellement. Elle procure au torero un confort, et le danger sauf si le torero fait une erreur, il n'y a plus de danger à toreer une bête qui ne voit que le tissus. Les taurins vivent dans le mensonge depuis des siècles, tout cela pour le spectacle. 2 eme secret non dévoilé, c'est que le taureau ne meurt pas d'un coup d'épée, le coeur est trop bas dans la cage thoracique seuls les poumons et l'estomac est transpercé. Le taureau se couche car il se noie dans son sang, ce qui peut prendre des heures pour amener la mort, car il y a toujours des lobes pulmonaires qui fonctionnent. Alors ils l'achèvent empiriquement d'un coup de poignard dans la nuque, mais là aussi il s'agit d'une paralysie des muscles par section de la moelle, des fois c'est raté, et 1 taureau sur 3 sort encore vivant des arènes après le tour de piste. Voilà la triste réalité.

rosemar 11/04/2020 23:05

C'est terrible : c'est une lente agonie pour l'animal, et c'est d'autant plus cruel.

ALEA JACTA EST 18/06/2019 17:14

On n'a vraiment pas la même perception. Je vais en remettre une petite couche.
Sur tes images il n'y a aucune cruauté. D'abord l'esprit de cette pratique c'est de faire effectuer des belles passes à l'animal et de l'esquiver avec Art....Le jeune taureau s'effondre ( parfois...mais pas toujours) car il ne maîtrise pas encore ses efforts, mais personne ne le pousse à chuter, personne ne le blesse et personne ne se réjouit de sa chute car c'est vraiment pas l'objectif...Le taureau se relève aussitôt SANS LA MOINDRE BLESSURE....Et ce qui lui arrive est moins méchant qu'un joueur de foot qui s'est fait tâcler. Par ailleurs si le taureau est trop fatigué on change de bête : pas question de l'épuiser...Si une becerrada c' est cruel alors il faut vite interdire le foot, le tennis, etc....Et la boxe n'en parlons même pas, c' est carrément BARBARE !....Ça devrait être interdit !
Evidemment tu me répondras (et je serai d' accord avec toi) que les joueurs ont choisi de jouer et pas le taureau qui n'a rien demandé à personne. Je te le concède , mais c' est le mot CRUEL que tu emploies pour la becerrada que je trouve exagéré...Surtout quand on pense à la vraie cruauté et à la vraie souffrance animale des animaux élevés de manière concentrationnaire en batteries....
Cruauté c' est par exemple le calvaire infligé aux ânes de Santorini qui chargent tous les jours des centaines de touristes...Dix mille fois plus cruel qu'une becerrada qui dure 20 minutes...

https://observers.france24.com/fr/20180807-santorin-souffrances-anes-touristes-revoltent-habitants

Bonne journée l'amie
PS: Dans les fêtes de villages les animaux parfois se font mal car ils courent sur de l'asphalte alors qu'il sont habitués à le faire dans les prairies....ils glissent et peuvent se blesser contre des bordures de trottoirs, contre du mobilier urbain, etc...Ils peuvent vraiment se faire mal mais ce n'est pas le cas de l'exemple de ta becerrada...

rosemar 18/06/2019 22:57

Mais si l'animal chute, c'est que les passes le fatiguent, tout de même... et puis, ce n'est pas parce que les animaux en batterie souffrent beaucoup plus qu'il faut admettre une autre souffrance infligée aux taureaux... et puis, n'oublions pas le torero qui risque à tout moment l'accident, voire la mort. C'est CRUEL. Ce n'est pas un hasard si la croix rouge est prête à intervenir.

Belle soirée, AJE

L. Hatem 18/06/2019 05:44

Je ne m'y fais pas... Le veau s'effondre, il peut être dangereux, et il est pas bête, il voit bien l'épée...

rosemar 18/06/2019 22:49

On voit bien sur les vidéos que l'animal est épuisé par les passes et s'effondre...

L. Hatem 18/06/2019 05:53

Suis allé lire la fiche wiki de la course landaise, j'ai adoré !

Michel Jean 17/06/2019 20:02

Bonsoir Rosemar, n’est-il pas raisonnables de penser que ces jeux auxquels se livrent ces apprentis toréros ne modifiera pas le sort de ces jeunes bêtes? et pourtant il y a de quoi se sentir remuer jusqu’au fond du cœur devant de tels simulacres festifs qui n’ont pour seul but que de remplacer de larges cheptels de spectateurs vieillissants et complètement azimutés par diverses fulgurantes sottises accompagnées de beuveries. Bonne soirée à tous.

rosemar 17/06/2019 22:16

Bien sûr, ces jeunes taureaux sont destinés à combattre et mourir dans l'arène... ce sont là des jeux cruels où la souffrance, le danger sont érigés en spectacle...

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 17/06/2019 18:04

Tu sais que je n'assiste ni aux corridas et ni même aux becerradas. Malgré tout le spectacle auquel tu as assisté reste très peu violent (comparé à une corrida...).Combien de temps dure une becerrada ? Une demi-heure à tout casser....charger un hypothétique adversaire fait partie de l' ADN du taureau . Dans un élevage il n'est pas rare que les animaux rivaux se blessent (et parfois mortellement) entre eux...En général ce sont les chiens d'élevage qui les empêchent de se blesser. Un de mes amis a un élevage de vachettes et de taureaux (pour les jeux taurins pas pour les corridas) et j' ai eu l' occasion de voir travailler ses chiens et c'est assez savoureux de voir comment ils arrivent à empêcher deux taureaux de combattre, en aboyant, en s'interposant à tel point que les taureaux harcelés par les manoeuvres de diversion des chiens en oublient de lutter entre eux...
Pour que ces animaux offrent de belles prestations ils ont besoin d'être en bonne forme physique, de courir, de vivre en liberté.... Rien à voir avec les animaux d'élevage que nous consommons et qui eux sont torturés DURANT TOUTE LEUR VIE ( pas pendant 20 minutes de leur vie)..
L'humanité consomme à peu près 150 milliards d'animaux par an. Tu m'as bien lu :

https://www.planetoscope.com/elevage-viande/1172-nombre-d-animaux-tues-pour-fournir-de-la-viande-dans-le-monde.html

Et le sort de ces ces taureaux qui vivent en liberté est bien plus enviable que celui de ces animaux qui finissent dans nos assiettes.
A propos des éleveurs de mon canton : ils aiment leurs bestiaux et n' aiment pas qu' on les stressent plus que de mesure. Mon ami éleveur me racontait, de manière très indignée, qu'une fois un de ses taureaux avait été enfermé dans un caisson plusieurs heures sous la chaleur par les organisateurs d'une fête populaire, et quand il l' a ramené au bercail il était resté 3 jours sans manger. Ça c'était la preuve indiscutable que l' animal avait souffert et avait été traumatisé...
Bonne journée l'amie

rosemar 17/06/2019 22:04

C'est certain : la souffrance animale est variée, multiple... le sort réservé aux animaux dans certains élevages (pas tous) et dans les abattoirs est terrible.
Il n'empêche : la souffrance, la mort qui deviennent spectacle posent problème... Quand on voit de près les taureaux qui s'effondrent, qui mordent la poussière, c'est cruel.

Merci pour le lien.

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/