Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 12:54
Quand la pudeur disparaît...

 

 

Les adolescents sont le reflet de nos sociétés : il faut voir certains élèves se comporter en classe comme s'ils étaient devant leur poste de télévision...

 

Inattentifs, bavards, affalés sur leur bureau, certains toussent, bâillent sans aucune retenue, certains mâchent du chewing-gum, d'autres, des filles, se coiffent et se regardent dans un miroir, d'autres sortent plus ou moins ostensiblement leur portable.

Où est passée la pudeur ? Qu'est devenue la retenue ?

 

Certains élèves refusent de prendre des notes, arrivent systématiquement en retard, se permettent de commenter haut et fort la tenue de l'enseignant ou de l'enseignante...

 

Certains sont incapables de tenir en place pendant une heure de cours : il leur faut bouger, aller aux toilettes ou à l'infirmerie pour le moindre prétexte.

Comme si l'école, l'éducation qui leur sont accessibles et gratuites n'étaient pas une chance pour eux...

 

Trop de permissivité a été accordée aux élèves : il convient que la classe soit "vivante, débridée, active !', tel est le credo des inspecteurs.

Mais, bien sûr, ces inspecteurs ne sont pas tous les jours à la tâche devant les élèves. Ils sont même bien éloignés du terrain et n'en connaissent même plus les réalités.

 

Le cours magistral n'est plus à la mode, les élèves doivent participer... 

Certes, ils doivent être actifs, mais encore faut-il qu'ils écoutent et soient concentrés ! Encore faut-il qu'ils respectent l'enseignant !

 

Désormais, les jeunes croient détenir la science infuse grâce à internet, certains d'entre eux ne se privent pas d'ailleurs de faire des copiés-collés.

S'imaginant détenteurs du savoir, ils pensent qu'il est inutile d'apprendre...

 

De nombreux parents eux-mêmes ne respectent plus l'institution scolaire. Comment leurs enfants pourraient-ils le faire ?

C'est aussi le règne de la permissivité qui s'instaure dans de nombreuses familles. A l'enfant tout est dû, l'enfant-roi a désormais tous les droits.

 

La pudeur n'est plus à la mode... elle est désuète, dévalorisée, honteuse même, les réseaux sociaux cultivent le scandale, l'impudence... dès lors, comment inculquer la pudeur et la retenue à des adolescents ?

 

 

 

 

 

 

Quand la pudeur disparaît...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel Jean 02/10/2019 13:48

Pouvez-vous m’indiquer, parce que moi je prétend le contraire, si le [L] de gifle est mouillé ? Merci.

rosemar 02/10/2019 23:28

Non, pas de L mouillé dans "gifle". On le trouve dans les mots "fille, rail, bille" etc.

L. Hatem 01/10/2019 11:33

Tu n'as qu'à imprimer ton billet et le placarder à l'école... Ils le liront, et en tireront les conclusions qu'ils veulent, bonnes ou mauvaises. En tout cas c'est ce que je ferais. Tu signeras R !

rosemar 01/10/2019 22:21

Oui, c'est une idée mais je crains qu'ils ne se reconnaissent même pas dans ce billet...

Michel Jean 01/10/2019 07:26

Ce problème de la concentration au travail “+” de 9 mn pour obtenir de réels résultats doit rester une des priorité majeure, mais force est de constater que dans de trop de cas il faut ramer...

rosemar 01/10/2019 22:20

La concentration des ados laisse à désirer : le portable, les réseaux sociaux accaparent souvent leurs pensées...

Michel Jean 30/09/2019 19:19

Bonsoir Rosemar, je ne voudrais pas me flatter, mais j’estime qu’il est nécessaire de respecter en permanence certains cercles ou distances avec nos relations quotidiennes. Le premier est le Social, puis celui de la privée et enfin le cercle de la vie intime. Manifestation qui me parait dans bien des relations ne pas être très régulièrement respecter. Bonne soirée à tous.

rosemar 30/09/2019 22:55

La pudeur, la retenue, la discrétion semblent être des vertus oubliées : il est vrai que les réseaux dits "sociaux" ont tendance à cultiver l'impudeur... les ados se laissent influencer par cette tendance...

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 30/09/2019 18:34

Il y a un problème de manque de pudeur mais surtout de manque de respect : en fait ton article montre bien que les deux vont ensemble. C'est impossible de faire un cours digne de ce nom dans une ambiance troublée par les bavardages et par les interventions intempestives qui distraient constamment l'attention du groupe. Par ailleurs certaines phases de la classe requièrent une attention soutenue d'au moins 5 minutes d' affilée dans le silence et sans interruption. Cette année je n'ai que des "bons" groupes assez respectueux de mon travail sauf un seul dans lequel tenir 5 minutes sans interruption tient de la prouesse. ...Et les néopédagogues qui nous ont fait beaucoup de mal n'ont toujours pas compris que cette incontinence des élèves qu'ils ont eux-mêmes promu plombe littéralement une ambiance de travail.
On peut faire cours de mille façons et utiliser des pédagogies plus ou moins novatrices et interactives mais dans tous les cas de figure quand le prof réclame l'attention de tout le groupe il doit l'obtenir de manière instantanée, sinon c'est le bazar et le cours n'a plus de forme, plus de sens, plus de rythme...Cette année il m'est arrivé de dire à ce groupe indiscipliné: " Aujourd'hui, par votre faute, on n'a pas fait vraiment cours....Ce n'était que de l'illusion".
Bonne fin de journée l'amie

rosemar 30/09/2019 22:46

Merci pour ce témoignage, AJE : dans certaines classes et même en lycée, le cours devient un combat pour obtenir le silence et l'attention... difficile de gérer de telles classes... il n'est pas étonnant que des profs démissionnent de l'Education nationale...

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/