Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2019 5 15 /11 /novembre /2019 13:58
Barbara Furtuna : les voix corses...

 

 

Quatre chanteurs à la voix profonde et mélodieuse, deux guitares : voilà de quoi émouvoir et enchanter tout un public...

Barbara Furtuna nous fait découvrir des chants corses traditionnels, mais aussi tout un répertoire de nouvelles créations...

Le récital commence avec un air de guitare, puis une voix qui résonne, qui fait vibrer la langue corse, puis quatre voix à l'unisson : un chant qui roucoule, un chant fait pour consoler les âmes....

Des voix apaisantes, des sonorités qui font rêver... Le public est conquis dès les premières notes.

Le deuxième chant nous berce encore de ses envolées de douces sonorités...

 

Puis, c'est un chant religieux plus sombre qui nous émeut : en latin, d'abord puis en corse...

"Stabat Mater dolorosa
Juxta Crucem lacrimosa
Dum pendebat Filius."

"Debout, la Mère des douleurs
Se dresse le visage en pleurs,
Sous la croix où pend son Fils."

Les chanteurs égrènent d'autres mélodies envoûtantes... chansons d'amour, poésies emplies d'échos sonores... le choeur des voix est magnifique...

 

"Nous avons besoin de poètes, de penseurs qui viennent apporter une lumière nouvelle, quitte à contrarier, à déranger...", commente un des chanteurs.

 

C'est alors un chant mélancolique et lancinant qui évoque aussi un thème religieux : 

"Maria, O di senteli gridà
Ci portanu l’angunia
Chì l’ora hè venuta avà         
Maria, O tempu ùn ne ferma più
À morte è cusì sia
U to figliolu Gesù
Tandu penserai à tanti ghjorni è tanti mesi
Per ghjunghjene oghje à tamanti malanni
È per ch’ella sia più dolce la to offesa         
Maria, avà nun ti scurdà

 

Marie,
J’entends les clameurs
Qui nous annoncent l’agonie
Car l’heure est arrivée
Marie,
Il ne reste plus de temps
C’est la mort annoncée
De ton fils Jésus
Rappelle-toi de ces jours et ces mois
Pour arriver à ce jour funeste
Et pour que ta douleur soit plus douce
Marie, souviens t’en à présent
De ses premiers pas à ses premiers mots
Tu as été la mère de chaque instant de chaque pleur
Il n’y a pas de plus belle école que la vie
Marie, l’heure est arrivée"

 

Puis, c'est un chant d'amour empli de gaieté, très rythmé qui séduit encore le public...

 

Des messages viennent ponctuer les chansons : la Corse, terre agro-pastorale est devenue une terre résidentielle... L'appétit des promoteurs est sans limite, il ne faut pas sacrifier toute une jeunesse et une partie de notre âme sur l'autel du profit.

 

Des anecdotes aussi : un voyage en Albanie, l'occasion d'échanges enrichissants, la découverte d'une langue, d'une culture différentes...

Des plaisanteries sur la légendaire lenteur des Corses viennent émailler le concert.

 

Le récital s'achève avec l'hymne corse, le Salve Regina, chanté à cappella.
      
"Dio vi salvi Regina
E Madre Universale
Per cui favor si sale
Al Paradiso.

Voi siete gioia e riso
Di tutti i sconsolati,
Di tutti i tribolati,
Unica speme.

A voi sospira e geme
Il nostro afflitto cuore,
In un mar di dolore
E d'amarezza.

Maria, mar di dolcezza
I vostri occhi pietosi,
Materni ed amorosi
A noi volgete.

Noi miseri accogliete
Nel vostro santo Velo
Il vostro Figlio in Cielo
A noi mostrate.

Gradite ed ascoltate,
O Vergine Maria,
Dolce, clemente e pia,
Gli affetti nostri.

Voi dei nemici nostri
A noi date vittoria ;
E poi l'Eterna gloria
In Paradiso.    Que Dieu vous garde, Reine,
Et Mère universelle
Par qui on s'élève
Jusqu'au Paradis.

Vous êtes la joie et le rire
De tous les attristés,
De tous les tourmentés,
L'unique espérance..

Vers vous soupire et gémit
Notre cœur affligé
Dans une mer de douleur
Et d'amertume.

Marie, mer de douceur,
Vos yeux pieux
Maternels et aimants,
Tournez-les vers nous.

Nous, malheureux, accueillez-nous,
En votre saint Voile
Votre fils au Ciel
Montrez-le nous.

Acceptez et écoutez
Ô Vierge Marie,
Douce, clémente et pieuse,
Nos marques d'affection.

Sur nos ennemis
Donnez-nous la victoire ;
Et puis l'Éternelle gloire
Au Paradis."

 

Un beau moment de partage, de sensibilité, d'émotions... Des voix mélodieuses qui ont charmé et envoûté le public nombreux venu assister à ce concert...

 

 

 

http://www.barbara-furtuna.fr/wp-content/uploads/2016/04/textes-et-traductions-album-danima.pdf

 

 

 

 

imagina

Partager cet article
Repost0

commentaires

ALEA JACTA EST 15/11/2019 21:25

Bravo à ce groupe qui maintient une culture ancestrale en interprétant des chants traditionnels et aussi de nouvelles créations. Ils sont le chant d'une terre !
J'aime beaucoup les formations vocales en quatuor ou en octuor. Ils sont accompagnés aussi d'instruments anciens dont les sons magnétiques envoûtent l'auditoire.
Dans ma région il y a des échanges culturels avec la Sardaigne mais pas avec la Corse. Ce serait une bonne idée qu'ils viennent par chez nous lors des festivals d'été.
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 15/11/2019 23:11

La langue corse est magnifique et elle mérite d'être diffusée... comme tu dis si bien, le chant d'une terre.
J'espère qu'ils liront ton message et que tu auras l'occasion de les entendre en terre espagnole...

Belle soirée, AJE

Piro 15/11/2019 15:19

Bel article et belles chansons. Je connaissais I Murvini mais pas Barbara Furtuna.

rosemar 15/11/2019 23:06

J'ai découvert ce groupe à l'occasion de ce concert et j'ai vraiment apprécié l'ensemble du spectacle...

Bonne soirée

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/