Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2019 1 02 /12 /décembre /2019 13:25
L'école républicaine : une complète inversion des valeurs...

 

 

Je viens de finir la lecture de l'ouvrage de Michel Onfray, Le chemin de la Garenne : Onfray évoque ses souvenirs d'enfance et notamment l'école républicaine de son époque...

Et, ce faisant, il met en évidence une inversion totale des valeurs de cette école...

 

Onfray fait appel à ses souvenirs d'enfant :

Il a connu "les plumes Sergent-Major, les pâtés sur le papier gratté, les encriers remplis par les bouteilles d'encre violette, les coups de règle sur les doigts en cas d'indiscipline, par exemple, pour un mot échangé à voix basse, les cartes de géographie pendues au mur, la bibliothèque avec de véritables livres et non des productions dites pour enfants..."

 

Il a connu, "avant d'entrer dans la classe, l'inspection de propreté des mains, des ongles, des oreilles... en cas de crasse ou d'ongles noirs, la gifle partait sans prévenir... et le contrevenant allait laver tout ça dans les lavabos qui précédaient l'entrée de la classe."

"Quiconque se serait plaint à ses parents s'en serait pris une seconde à la maison..."

 

Mais qu'est devenue cette école ?

Finie l'autorité du maître, disparue l'estrade sur laquelle l'enseignant délivrait son savoir.

Eh oui, le maître ne doit plus montrer qu'il domine les élèves... tout est égalisé...

 

Finis les rapports de confiance entre le maître et les parents. De nos jours, les parents porteraient plainte pour une gifle et l'enseignant serait convoqué au poste de police.

Fini le tableau noir...

Finie l'analyse logique qui permettait aux élèves de comprendre le fonctionnement de la langue.

 

Tout a été bouleversé.

Comment, dès lors, s'étonner des difficultés que rencontrent les enseignants ?

Leur autorité est sans cesse battue en brèche par les parents, les élèves, la hiérarchie, les inspecteurs.

 

On peut reprocher à l'école d'autrefois d'avoir été trop stricte, trop rigide, mais à l'inverse, elle est devenue trop laxiste.

 

On a admis les bavardages, on les a même parfois encouragés, on a mis l'élève sur un piédestal : il a tous les droits, il faut le ménager. Les punitions sont mal vues.

On a voulu, dans nos sociétés, préserver à tout prix l'enfant, le protéger, considérant, parfois, la punition comme une humiliation, pourtant, l'enfant se doit, comme l'adulte, de respecter des règles de vie, il se doit d'écouter en classe, d'apporter ses livres, de suivre les cours.

Le règne de l'enfant roi a fait des ravages...

L'éducation à la discipline commence aussi à l'école : il convient de la restaurer.

 

 

 

 

 

L'école républicaine : une complète inversion des valeurs...
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Sans déconner? vous écrivez réellement une merde aussi intense en décrivant votre blog ainsi: "Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation..." ?????
Répondre
M
Ce qui a été très bien compris par les forces de l’ordre: Cars scolaire contrôlés par la gendarmerie.
Répondre
M
Ici de nombreux trains de banlieues étaient systématiquement dégradés ou incendies; et, surtout, les voyageurs âgée agressés pillés (sans parler de la drogue) pendant de nombreuses années. L’assainissement du réseau SNCF transports passagers, si l’on peut dire !, pour la tranquillité des voyageurs, ne fut effectué qu’avec la mise en place d’une “Police Ferroviaire aux Méthodes Musclées”. Les résultats furent à la hauteur des espérances: plus de fraudeurs ni d’agressions systématique en l’espace d’un mois. Qui étaient ses bandes organisés ? sinon des jeunes lycéens. Alors pourquoi laisser pourrir une situation dans de nombreux établissements scolaires quand on connaît le remède qu’il faut rapidement appliquer pour obtenir de très bons résultats ?
Répondre
R
Certes, mais difficile de faire entrer la police dans les écoles... il faut donner aux enseignants les moyens de sanctionner sévèrement...
A
En mathématique, les connaissances de base ne sont plus apprises ( une extraction de racine carrée par exemple ) , la calculette et l'ordi , remplacent le savoir .
Répondre
S
vous sévissez dans quel groupe scolaire? de quelle région? quel est votre nom???? votre cas est à signaler auprès du défenseur des droits, spécialement ceux des enfants ....
S
vous sévissez dans quel groupe scolaire? de quelle région? quel est votre nom???? votre cas est à signaler auprès du défenseur des droits, spécialement ceux des enfants ....
R
Eh oui, le risque d'aplanir toutes les difficultés... de la même façon, la grammaire a été sacrifiée.
M
Bonsoir Rosemar, mais il faut avouer que tout ce grand ou lourd bordélique héritage ne vient que des politiques de laisser-aller successifs ou par des institutions qui sont en soi nécessaires et infiniment respectables, mais pas respectées par beaucoup ce qui est infiniment regrettable . Bonne soirée à tous.
Répondre
R
L'école a été malmenée par toutes sortes de réformes parfois contradictoires, on a laissé s'installer un climat de laxisme... et maintenant la situation en devient explosive...<br /> <br /> Bonne soirée, Michel
L
Suffit qu'il y ait un jour une panne générale de l'internet, et durable, pour que les anciennes méthodes d'enseignement reviennent, avec le tableau noir et la craie...
Répondre
R
Eh oui : cela arrive quelquefois qu'internet soit en panne...
A
Rectification : J'ai un collègue qui revient d'un stage de 15 jours en Grande-Bretagne
A
Pas la peine d'une panne internet. J'ai un collègue qui revient d'un stage de Grande-Bretagne....et il a été frappé par la discipline qui régnait dans le lycée et le ton respectueux avec lequel les élèves s' adressaient aux professeurs... Le " sir" est de rigueur...
A
L'indiscipline est devenue une vraie plaie purulente du système éducatif. Je lisais dans un quotidien espagnol que parfois dans certaines classes le prof a besoin de 10 minutes de rappels à l'ordre pour que le cours démarre vraiment. Sachant que la durée d'un cours est de 55 minutes, ça représente 18% du temps perdu d'entrée de jeu !!! Et après on s' étonnera de l'inefficacité du système scolaire...<br /> Bonne journée l'amie<br /> PS: une info qui en dit long sur la dégradation de la fonction enseignante:<br /> <br /> https://www.lavoixdunord.fr/673920/article/2019-12-01/une-collegienne-mise-en-examen-pour-tentative-d-assassinat-sur-son-prof#&pwd<br /> <br /> Selon les premières déclarations de la collégienne de 13 ans qui a poignardé son prof, elle dit avoir agi "par haine des mathématiques...."<br /> PS nº 2 : en Espagne, il y aussi les parents d'élèves qui créent des groupes whatsapp dans lesquels ils cassent du sucre sur le dos des profs....et après, on s' étonnera du manque de respect de certains élèves...
Répondre
R
Merci pour le lien : c'est terrifiant. L'enseignement devient un métier à risques. Bientôt, la police dans les lycées pour résoudre les problèmes de violences...<br /> <br /> https://www.lepoint.fr/education/tentatives-de-suicide-eleves-violents-parents-agressifs-quand-les-gendarmes-volent-au-secours-des-proviseurs-28-11-2019-2350247_3584.php<br /> <br /> <br /> Belle soirée, AJE