Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 11:16
Au fil de l'eau : une ressource qui s'épuise...

 

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la Francophonie... du 14 au 22 mars 2020... Dis-moi dix mots : au fil de l'eau...

 

La magie de l'eau ! Sa fluidité, ses transparences, ses mystères, les symboles qu'elle représente : la vie, la pureté, la fraîcheur...

 

L'eau peut être fontaine, source, rivière, fleuve, torrent, lac, mer, océan, pluie, rosée du matin...

 

Que de mots sont associés à l'eau ! Des mots anciens car l'eau est à l'origine de la vie et elle a toujours accompagné l'homme...

 

On admire depuis toujours sa fluidité : venu du latin "fluo" et plus anciennement du grec φλύω, le mot restitue bien avec sa fricative initiale cette caractéristique de l'eau, un radical que l'on retrouve dans le nom "le fleuve".

 

On est parfois surpris par une "ondée" : une pluie soudaine, souvent bienvenue et bienveillante... Là encore, le mot remonte au latin "unda", et plus anciennement au grec "ὕδωρ"... L'ondée rafraîchissante embellit les jardins, magnifie les fleurs, régénère les arbres...

 

Et l'eau ruisselle, se répand, devient petits ruisseaux ondulants... des mots anciens, venus du latin populaire rivuscellus, diminutif de rivus "petit cours d’eau", "rivière".

 

L'eau est encore si bienveillante quand elle fait naître des "oasis" dans un désert hostile... l'oasis, lieu de verdure aux palmes alanguies nous fait rêver... le mot nous promet une halte reposante, emplie de fraîcheur, de luxuriance...

Ce mot venu du grec"ὄασις" a, aussi, des origines égyptiennes : issu de langues anciennes, il revêt un caractère mystérieux, étrange, d'autant que ce nom est resté intact au fil des siècles.

 

L'eau peut aussi devenir "mangrove", formation végétale caractéristique des littoraux marins tropicaux, où dominent les palétuviers...

La mangrove joue un rôle écologique essentiel dans la conservation des littoraux tropicaux. ... La mangrove abrite une grande biodiversité animale. Certains poissons viennent s'y reproduire, d'autres y assurent leur croissance.

 

L'eau peut se faire aussi oeuvre d'art, elle permet de dessiner des "aquarelles", peintures légères sur papier avec des couleurs transparentes délayées dans de l'eau... des paysages, des arbres, des portraits naissent alors sous la main experte des artistes...

On reconnaît immédiatement l'ancienneté du mot : il vient bien sûr du latin "aqua"... un radical que l'on retrouve dans les termes "aqueduc, aquarium, aquatique."

 

Plus étrange encore, pour les Belges, l'eau peut être "spitante", chez nous elle serait plutôt pétillante... Et quelle agréable sensation procure cette eau pétillante au plus fort de la chaleur de l'été ! Elle stimule les papilles...

 

Mais l'eau peut soudain devenir turbulente, terrifiante quand tumultueuse, elle "engloutit" des rues, quand elle se fait torrentielle et qu'elle inonde des paysages entiers.

Et voici encore un mot ancien puisqu 'il est issu du verbe latin "inglutire", "avaler gloutonnement, faire disparaître dans un gouffre."

Quel verbe expressif dans ses sonorités de consonnes : gutturale "gu", dentale "t"!

 

Et parfois plus rien n'empêche le passage de l'eau, elle s'emporte et emporte tout sur son passage : alors, tout s'en va à vau-l'eau...

Ce nom "eau" a lui-même des origines anciennes puisqu'il est issu à nouveau du latin "aqua", par une dérivation populaire : "aqua" est devenu au XIe siècle egua et ewe, au XIIe siècle aive, aigue, eve puis eaue.

 

Enfin, on ne peut oublier la chanson de l'eau, ses murmures, ses bruissements, ses glouglous... ou encore le bruit d'un corps ou d'un objet qui tombe dans l'eau : "Plouf !", une onomatopée sympathique... 

 

Hélas, l'eau est devenue une ressource menacée : pollution, surexploitation, gaspillages, prélèvement des eaux souterraines, agriculture intensive. Un million de personnes meurent chaque année de maladies liées au manque d'eau potable et c'est la mauvaise gestion humaine de l'eau qui en est la cause.

 

 

http://www.dismoidixmots.culture.fr/ressources/la-thematique-et-les-dix-mots-au-fil-de-leau

 

 

Les dix mots :

 

aquarelle (nom)
à vau-l'eau (adv.)
engloutir (v.)
fluide (adj.)
mangrove (nom)
oasis (nom)
ondée (nom)
plouf (interj.)
ruisseler (v.)
spitant (adj.)

 

 

Au fil de l'eau : une ressource qui s'épuise...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
En attendant l’eau publique de nombreuses sources devient bien privée pour la grosse muftinationales Nestlé: L’eau bien public, sur Arté, une drôle d’enquête qui dérange étrangement les financiers de l’eau.
Répondre
A
Etonnant ce "spitant" que je ne connaissais pas bien qu'ayant vécu 30 ans près de la frontière belge. Le mot serait proche du néerlandais spitten.
La vidéo mise en lien montre à quel point la question de l' eau va devenir cruciale. Le manque d' eau pourrait être probablement la cause de la première grande crise environnementale que nous allons connaître.
Bonne fin de soirée l' amie
PS: 3 ème jour d''isolement...On va sans doute nous demander de faire cours en utilisant des plateformes informatiques...je crains le pire...on n' est pas préparés à une telle situation et on ne peut pas aller au lycée. On devra se débrouiller avec les moyens du bord à la maison. Quel pourcentage d' élèves suivra nos cours? Est-ce que ça aura du sens d'avancer dans le programme si tout le groupe n'est pas connecté ?...plein, plein, plein d'inconnues...le comble pour un matheux...
Répondre
R
Moi aussi, je ne connaissais pas ce mot "spitant", très expressif... je l'ai découvert à l'occasion de cet article.
La vidéo met bien en évidence en peu de temps les problèmes liés à l'eau, ressource vitale.
Ici, le confinement a été annoncé ce soir par Emmanuel Macron : encore une étape dans la gestion de la crise. C'est inquiétant.
Difficile de travailler à distance avec des élèves, c'est sûr. Enfin, tu n'es plus obligé de te rendre dans ton établissement...

Belle soirée, AJE
M
Bonsoir Rosemar, nous venons de faire des recherches sur les estuaires, espace vivant quotidiennement détruit sans aucune trêve pour se relever et pourtant immenses vestibules de l’avenir pour les multiples espèces aquatiques végétales et animales qui ne bénéficient d’aucune consolation ou considération. Bonne soirée à tous.
Répondre
R
Les estuaires sont aussi menacés à cause de la pollution, sans doute ?

Bonne soirée, Michel
S
J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.
Répondre
R
Merci pour ce message...
L
Magnifique description, rien ne manque... J'ai eu du mal à associer certains mots à l'eau, comme engloutir... En faite l'eau peut tout engloutir, un navire, une île, un littoral...
Répondre
R
Et avec le réchauffement climatique, l'eau engloutit de plus en plus des pans de littoral, des îles...