Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 09:42
Coronavirus : mobilisation générale...

 

Le coronavirus est partout : aux infos, bien sûr, à la télé, sur internet, à la radio, dans les conversations... Il envahit la planète et nous submerge...

Il s'est même invité lors de la soirée électorale de Dimanche 15 mars : tous les politiques évoquaient ce sujet, forcément, ils ne pouvaient s'y soustraire. Le scrutin lui-même passait au second plan.

 

Et puis, en raison de la médiatisation, ce virus occupe tous les esprits. Il bouleverse aussi la vie de chacun d'entre nous dans le travail, dans la famille, la scolarité des enfants étant interrompue, dans les comportements, dans les loisirs, dans la vie quotidienne.

 

En tout cas, on a affaire à un ennemi invisible, sournois, insaisissable, dévastateur, terrible.

 

Cette épidémie nous fait songer à un film qui a été tourné sur le sujet : intitulé Contagion, il déroulait un scénario catastrophe...

 

En voici le synopsis :

"Une pandémie dévastatrice explose à l’échelle du globe… Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d’exposer la vie d’une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d’un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l’OMS, s’efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu’à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu’on "cache la vérité" à la population…"

 

Nous y sommes : quand la réalité dépasse la fiction... l'inquiétude s'installe.

Déjà la panique : les gens qui se précipitent pour dévaliser les supermarchés, les victimes qui sont nombreuses, déjà plus de 5000 morts dans le monde, des chercheurs qui se mobilisent pour trouver un vaccin et des médicaments efficaces contre la pandémie, des mesures de confinement qui paralysent l'économie.

 

L'expansion de l'épidémie est terrifiante.

La stupéfaction, l'angoisse pour les proches, la suspicion... tout y est : nous y sommes.

 

Le président de la République a annoncé hier des mesures de confinement afin d'endiguer le virus : les déplacements seront réduits en France à partir de midi ce mardi 17 mars. Le second tour de l'élection municipale est reporté.

 

Le premier tour de ces élections n'aurait pas dû, en fait, se dérouler face à la gravité de l'épidémie, d'autant plus qu'Emmanuel Macron a parlé d'une véritable guerre qui doit être menée contre le virus.

 

Face au coronavirus, le gouvernement prévoit ainsi le recours aux personnels de santé de l'armée.

On peut parler d'une véritable mobilisation générale contre ce virus, une mobilisation qui aurait dû sans doute intervenir plus rapidement.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
En communication politique nous avous toujours eu des guignols , mais avec cette équipe au pouvoir , nous avons du grand guignol comme spectacle , sauf que celui- ci qui ne fait pas rire .
Répondre
R
C'est inquiétant, en effet, ce manque de réactivité et de réalisme...
S
J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.
Répondre
A
Un dernier détail pour ceux qui disaient qu'il ne fallait pas être alarmiste. Faisant partie des personnes qui ont un être très cher et très proche qui est "à risque" j'ai pas attendu d' être au stade 3 pour m'inquiéter. Aujourd'hui ma peur c' est d'être porteur moi-même et de contaminer cette personne. Je prends énormément de précautions mais le risque nul n'existe pas...je peux commettre des erreurs sans même m' en rendre compte, et ça, ça m'angoisse...même si je ne veux pas tomber dans une espèce de parano. Ce virus met nos nerfs à rude épreuve.
Répondre
A
"...en raison de la médiatisation, ce virus occupe tous les esprits..." Voyons voir . Moi ça faisait 3 semaines que j'entendais des personnes, y compris certains médecins (aujourd'hui repentis) qui disaient qu'il ne fallait pas être alarmiste.Je me suis même un peu fâché (de manière provisoire) avec des amis qui rigolaient un peu trop, en leur disant que face à un virus inconnu il fallait appliquer des principes de précaution et ne pas prendre ça de manière frivole. Aujourd'hui les responsables européens ont tous échoué. Ils n'ont de manière claire pas tiré les leçons de l'expérience chinoise. On a perdu 1 mois....Tout le monde le reconnaît, c' est devenu une vérité scientifique. C'est un terrible échec, et il ne nous reste plus qu' à espérer que les mesures TROP TARDIVES soient en mesure d' endiguer la pandémie pour ne pas saturer les hopitaux comme c'est déjà le cas en Italie. Le fait qu'en France il y ait eu des élections dimanche dernier EST UNE ABERRATION dans le contexte que vivait ton pays.<br /> Moi, je suis très en colère. Simplement je me tais parce que c' est pas le moment de lancer des polémiques. Il faut être solidaire, responsable et uni face à ce mal. Mais un jour il faudra analyser ce qui s' est produit et certains décideurs devront rendre des comptes à leurs concitoyens.<br /> C' est un échec pour les gouvernants mais aussi pour l' UE qui a été complètement débordée.<br /> Je te pose la question autrement. Sachant ce qu'on sait aujourd'hui crois-tu que si on avait la possibilité de remonter le temps il y 1 mois les gouvernements agiraient de la même manière?...Et bien, il y a 1 mois la chine était déjà en pleine pandémie.<br /> Un dernier point qui n' est pas évoqué dans la presse. Il semblerait que la Russie soit très peu touchée. Personne n'ose suggérer qu'ils ont agi de manière plus efficace....93 cas seulement,à Moscou, pas de mort dans un pays très grand qui a une frontière avec la Chine...J' attends d' en savoir plus mais peut-être que Poutine a su mieux protéger sa population.Si ces donnés se confirmaient, ça voudrait dire que les nuls de chez nuls c' est nous....à suivre...<br /> Bonne journée l'amie
Répondre
A
Et les déclarations d' Agnes Buzyn si elles sont confirmées ne feraient que mettre en évidence l'irresponsabilité dont nous parlons. En espagne quand le gouvernement a demandé aux madrilènes de rester chez eux( c' était avant le confinement) ça a provoqué un exode. Les gens qui ont des enfants et qui possèdent un appartement sur la côte se sont dit " on va pas tenir...partons sur le littoral méditarranéen"....A Paris il s' est produit le même phénomène avec ceux qui ont anticipé le plan d'alarme de Macron. Et voila comment le virus s' est répandu partout en un clin d'oeil...
R
C'est sûr : on a perdu du temps et l'épidémie a progressé et se propage. C'est inquiétant. Ce soir, c'est le premier ministre qui intervient à la télé. C'est la panique. Quand on pense qu'ils ont maintenu le premier tour des élections municipales malgré la pandémie, il y a de quoi se poser des questions sur l'irresponsabilité des politiques.<br /> Bravo à Poutine à moins que les infos soient inexactes ?<br /> <br /> Belle soirée, AJE
M
Bonjour Rosemar, pas question que j’écoute tous ces menteurs et autres balivernes présidentielles, que l’on m’arrête d’abord tous les cargos remplis de marchandises virusees sur les rails de notre Atlantique: Les violettes sont en fleurs: je fonce. Bonne journée à tous.
Répondre
R
Il y a des victimes : 175 décès et l'épidémie continue de progresser, hélas. Les mesures de confinement sont utiles, et elles auraient dû être prises plus tôt. Mais il est vrai aussi qu'il y a toutes les marchandises importées.<br /> <br /> Bonne soirée, Michel