Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 11:10
Le confinement, certes, mais l'exode des Parisiens pose problème...

 

 

Après les mesures de confinement imposées par le gouvernement, depuis mardi 17 mars, en raison de la crise du coronavirus, dès ce jour-là, les consignes ont été respectées dans ma ville de province.

 

Des rues presque désertes : seules quelques silhouettes isolées surgissent parfois, les voitures sont rares, la circulation est réduite même si les transports en commun fonctionnent encore.

;

L'immense parc de la ville est fermé, "pour des raisons sanitaires", peut-on lire sur une pancarte accrochée à la grille d'entrée.

Seuls quelques pigeons errent dans les allées de ce parc devenu solitaire.

 

Les commerces sont fermés, seuls les magasins alimentaires, les pharmacies sont encore accessibles.

 

Parfois, un coureur isolé circule sur les trottoirs, deux jeunes filles à vélo passent dans la rue avec le visage masqué, les rares gens que l'on rencontre sont pressés, l'air préoccupé.

Certains passants et passantes s'effacent même devant vous par crainte de la contagion.

 

Une atmosphère morne règne sur la ville : peu de bruits, pas de conversation, peu de voitures... on a l'impression d'une ville fantôme.

Le ciel gris ajoute à l'ambiance morose de ce début de confinement...

La plupart des gens sont repliés chez eux, en dehors de ceux qui sont contraints de travailler.

 

Curieuse impression d'un monde presque à l'arrêt, comme si le temps était suspendu, comme s'il s'immobilisait...

Et cela risque de durer plusieurs semaines, probablement environ 6 semaines. Une situation inédite en temps de paix, une situation que toute une génération n'a jamais connue. Il est possible que les mesures de confinement soient même alourdies en fonction de l'évolution de la situation.

 

Mais la situation à Paris est bien différente : de nombreux Parisiens devant les rumeurs de confinement ont fui la capitale pour ne pas ne pas y être confinés, pour se mettre au vert, malgré les appels répétés à la limitation des déplacements. Ils craignent que les hôpitaux parisiens soient surchargés.

On a vu à Paris des gares bondées, surchargées, comme lors des départs en vacances.

 

N'est-ce pas là le meilleur moyen de diffuser le virus partout en France ?

On peut le craindre. Certains prévoient de nouveaux foyers épidémiques dans les semaines qui viennent, d'autant que la promiscuité dans les gares et dans les trains peut favoriser la transmission du virus.

 

Bref, la gestion de la crise pose problème : on peut s'attendre à une dissémination du virus et à une augmentation des malades dans les semaines à venir.

 

 

 

 

 

Le confinement, certes, mais l'exode des Parisiens pose problème...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel Jean 19/03/2020 05:48

Pour aller plus loin: Conférence au Collège de France du prof. P. Sansonetti/ Covid 19 ou chronique d’une émergence annoncée.

rosemar 19/03/2020 23:01

Merci... voici la vidéo :

https://youtu.be/JKY1i7IpK3Y

Michel Jean 19/03/2020 04:53

Quand pendant des années vous avez plusieurs centaines de personnes qui vivent sur les trottoirs sous des tentes dans sans la plus élémentaire conditions d’hygiène et une accablante puanteur que croyez-vous qu’il va arriver ? Je ne vous parlerai pas des boulevards périphériques où ces des milliers de ces malheureux qui y survivent d’épuisement et de maladies aux dépends d’une société qui ne réagit plus depuis toujours. Tous les ans dans son rôle et devoirs l’Académie des sciences ne cesse d’alerter les pouvoirs politiques sur les risques et problèmes liés à ces situations, mais elle a beau s’employer aussi diligemment que possible, que rien n’y fait, trop d’intérêts de bien trop de gens ! charmant ?

rosemar 19/03/2020 22:59

Eh oui, il y a aussi le problème des SDF : comment les confiner et les protéger ?

Michel Jean 18/03/2020 21:24

Quand dans un pays la grippe saisonnière provoque plus de dix mille décès par ans et que vous ne pas/plus de masques chez les pharmaciens c’est la faute à pas de chance ? Quand il est question de verbaliser le petit citoyen à tour de bras ne convient-il pas de sanctionner de tels imprésarios de la politique ?

rosemar 18/03/2020 23:20

C'est certain : on devrait avoir à disposition un nombre suffisant de masques, c'est encore un scandale sanitaire.

Michel Jean 18/03/2020 19:45

Je me contenterai de vous indiquer que (« Mary Typhoïde») se croyait plus blanche que n’importe lequel de ces concitoyens. Le problème dans toute les pandémies so t les porteurs sains qu’il s’agisse d’une peste, d’un choléra, de la maladie dd Lyme, du typhus, de la grippe etc., trop facile de s’imaginer que des agrégats d’épidémies sont discernables dès les premières minutes/heures/semaines/mois c’est ce qui fait leur charme tout simplement.

rosemar 18/03/2020 23:18

Leur charme alors que des gens meurent ?

ALEA JACTA EST 18/03/2020 13:54

Vous vivez en France exactement ce qui s' est passé en Espagne il y a une semaine. Donc nous n'apprenons pas les uns des autres. Nous n'apprenons pas des chinois, pas des italiens, et pas des espagnols....Décidément ce virus met en lumière certaines de nos TARES , et non des moindres...Zéro pointé au gouvernement pour la gestion de cette crise (et notamment ce 1er tour surréaliste)...une gestion qui court derrière le virus qui a toujours un temps d'avance.
Bonne chance à vous tous. Prudence et grosses bises. Après tant d'incompétences Il ne nous reste plus qu'à serrer les fesses et à croiser les doigts

rosemar 18/03/2020 23:15

Nous n'avons pas tiré les leçons de ce qui se passe en Chine, en Italie : quand on y pense, l'Italie, c'est tout près de la France et on aurait dû réagir plus vite face à un danger si proche. On aurait dû reporter les municipales, mais tous les politiques ont fait pression pour qu'elles aient lieu.

Grosses bises aussi

ALEA JACTA EST 18/03/2020 14:00

Je précise pour tes lecteurs que les madrilènes ont fait pareil que les parisiens....éparpiller le virus sur toute la cote méditerranéenne au lieu de rester chez eux comme l' avait indiqué le gouvernement

LH 18/03/2020 13:10

Manque de chance, depuis vendredi soir je suis en vacances pour 2 semaines, et samedi minuit nous étions mis en quarantaine à domicile...

rosemar 18/03/2020 23:08

Donc en confinement pendant tes vacances ? Tu vas en profiter pour lire ?

Michel Jean 18/03/2020 12:54

Bonjour Rosemar, comment rester cloîtrer sous des combles avec vues sur les cheminées sans travail durant deux semaines ou plus dans 6m2 exiguës dans lesquels vous ne pouvez pas ouvrir ni fenêtres ni velux pour un grand nombre de parisiens et banlieusards ?. Moi je comprends très bien, dans une telle situation, cette pulsion vitale de fuir, sans s’embarrasser de scrupules vers la mer ou le la campagne alors que pour d’autres, c’est précisément l’inverse, cela ne pose pas de problèmes que d’être enfermés sans eaux courantes ni toilettes dans 6 m2. Bonne journée à tous.

rosemar 18/03/2020 23:07

On peut comprendre qu'on veuille fuir des appartements exigus mais face à une pandémie, on évite de s'entasser dans des trains et de propager un virus. Certains Parisiens aisés ont aussi rejoint leurs résidences secondaires....

Bonne soirée, Michel

Marie-Pierre 18/03/2020 11:20

Merci pour votre billet. Je suis personnellement en colère. J'habite Auray, l'un des tout premiers "cluster", dans le Morbihan. Dès l'apparition du virus, le préfet du Morbihan a tout arrêté ici : écoles, marchés, halles, réunions. Cela fait trois semaines que nous vivons une vie très réduite (pour ma part, je ne sortais déjà plus juste par obligation pour les courses, en heures creuses). Il y trois jours, le préfet nous a annoncé que nous allions atteindre le "pic", résultat de ces mesures drastiques prises. Et nous constatons aujourd'hui qu'un grand nombre de Parisiens ont afflué ici. Et franchement, on parle de civisme, de responsabilité… J'hallucine ! On ne s'étonnera donc pas si, dans quelques jours, la Bretagne refait la une des journaux.

rosemar 18/03/2020 23:03

Merci pour ce témoignage : trois semaines déjà de confinement dans le Morbihan, ce qui aurait dû être appliqué dans toute la France, on aurait évité un tel développement de la maladie.

Bonne soirée

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/