Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 11:20
Le vocabulaire du théâtre...

 

Un peu d'étymologie pour commencer :

Le mot "théâtre" vient d'un verbe grec  "θεάομαι, théaomai" : regarder. Le théâtre est donc associé dès ses origines à l'art du spectacle et de la mise en scène, il est fait pour être vu et regardé.

Toute pièce de théâtre est une oeuvre dramatique : ce mot est encore issu du grec "drama", "l'action", car elle développe une ou plusieurs actions où interviennent des conflits.

 

1) Les didascalies : ce sont toutes les indications de mise en scène en dehors du texte prononcé par les personnages : les noms des personnages, les indications sur le découpage du texte, les indications de lieu, sur les apparences des personnages, leurs gestes, sur la façon dont l'acteur doit prononcer une réplique... toutes les didascalies ont pour fonction d'orienter le travail du metteur en scène.

Remarque : les didascalies sont peu nombreuses dans le théâtre classique : il faut penser à les commenter car elles révèlent les intentions de l'auteur.

Au contraire, elles se multiplient dans le théâtre moderne : les auteurs montrent ainsi l'importance qu'ils accordent à la mise en scène : ils semblent vouloir contrôler cette mise en scène.

 

2) Les répliques : ce sont les propos échangés par les personnages.

 

3) Une tirade : c'est une longue réplique souvent très bien structurée : il est alors intéressant d'en étudier le plan.

 

4) Le procédé de stichomythie : il intervient quand les personnages se répondent vers par vers, les répliques sont constitués d'un seul vers. Ce procédé sert souvent à souligner un conflit ou la vivacité d'un dialogue.

 

5) La double énonciation : le théâtre instaure une situation de communication bien particulière :

a) les personnages parlent entre eux.   b) L'auteur ou le personnage s'adresse au spectateur.

Cette situation justifie des conventions théâtrales comme :

-le monologue : le personnage est seul sur la scène, le public seul entend ses propos.

-un aparté : c'est une réplique prononcée par un personnage et censée ne pas être entendue par les autres personnages. L'aparté est destiné, en fait, au spectateur : il instaure une connivence, une complicité.

 

6) Les différentes parties d'une pièce de théâtre :

- La scène et l'acte d'exposition : la scène d'exposition apporte au lecteur/ spectateur les éléments d'information sur l'histoire, elle présente les personnages, elle situe la pièce : contexte, lieu époque, registre... Elle met aussi en place l'action. Souvent, c'est tout l'acte I qui est consacré à l'exposition.

-Le noeud de l'action : c'est le processus de transformation de l'état initial, l'action connaît alors plusieurs péripéties qui constituent l'intrigue.

-Le dénouement : c'est la conclusion de la pièce.

 

7) La représentation théâtrale : elle fait intervenir la notion de mise en scène : les décors, costumes, jeux de lumières, musique, bruitages etc.

La mise en scène est une interprétation du texte, parfois une réinterprétation... 

Une pièce de théâtre peut être modernisée. Des mises en scène peuvent donner lieu à des lectures différentes de la pièce : ainsi, certaines insistent sur l'aspect comique de Tartuffe, d'autres sur son aspect tragique.

 

8) Le théâtre classique est régi par des règles précises :

-La règle des 3 unités : 

unité de temps : l'action doit se dérouler en 24 heures.

unité d'action : l'intrigue doit être unique.

unité de lieu : l'action doit se dérouler dans un seul lieu. (un intérieur bourgeois pour la comédie, un palais pour la tragédie...

La règle des 3 unités découle de la règle de vraisemblance : on fait coïncider le plus possible le temps de l'action et celui de la représentation.

La règle des bienséances : tous les événements ne peuvent pas être représentés sur la scène, les meurtres, les batailles, la mort : un acteur ne doit pas mourir sur scène. On évoque ces actions violentes sous forme de récits : les faits sont racontés par un personnage.

 

9) Le théâtre ou le drame romantique rejette toutes ces contraintes.

 

10) Le conflit théâtral : 

Au théâtre, les personnages s'opposent les uns aux autres par des sentiments, des idéaux, des intérêts contradictoires.

Le dialogue mais aussi le monologue théâtral sont souvent la représentation verbale de ces conflits externes ou internes.

 

11) La parole :

a) Le dialogue peut être informatif : c'est le cas dans la scène d'exposition. Il peut être aussi conflictuel : il fait intervenir un affrontement d'idées dans un échange plus ou moins vif de répliques. Il peut, à l'inverse, établir une complicité.

b) Le monologue : on assiste souvent à un dédoublement du personnage, le monologue mettant en jeu un conflit interne. Le personnage est partagé : il hésite entre deux comportements possibles.

Le dédoublement apparaît à plusieurs niveaux :

-dans le système énonciatif : recours à la 2ème personne du singulier, le personnage s'apostrophe lui-même. Le pronom "je" peut apparaître dans des tournures interrogatives.

-au niveau sémantique, avec des champs lexicaux contradictoires.

-dans le rythme et l'organisation du texte : on trouve des césures nombreuses (coupes au milieu des vers). Le rythme joue sans cesse sur des oppositions symétriques.

Le monologue traduit donc souvent le déchirement intérieur du personnage partagé entre des sentiments, des idées contradictoires, confronté à des choix impossibles.

 

 

 

 

 

Le vocabulaire du théâtre...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Comme vous le devinez, je suis les bons conseils ou méthode la plus favorable de Rollin, qui ne voulait pas que ses élèves lisent des ouvrages entiers, quand bien même ils ruisselaient du meilleur, mais de seulement y croquer quelques beaux passages.
Répondre
M
Non je ne suis pas blaser ni de lecture ni d’ouvrages à lire en entier, fussent-ils les mielleurs; et oui !, je ne fais que lire de bref passages ou quelques pages ou relire les plus beaux endroits d’ouvrages qui me paraissent être les meilleurs: je picore ou baguenaude sans cesse sur ce qui a été produit par les meilleurs prosateurs ou de poètes célèbres afin de me souvenir quelques secondes du parfum de la fleur de tant de beaux souvenirs/moment/genies.
Répondre
R
Bon, la lecture est une des meilleures écoles de l'attention, du temps retrouvé... et on peut aussi "picorer" à son gré de beaux extraits, les lire, les relire...
M
Bonjour Rosemar, et Oui! on ne le dira jamais assez ni on’e l’écrira jamais assez; ce sont nos grands maîtres de la littérature qui toujours ont sus développés les plus beaux grands moments du teatre qui nous instruisent pour que se grave plus profondément dans la mémoire le type, sur lesquels se moule l’expression de nos propres pensés. Bonne journée à tous.
Répondre
R
Les Grecs, encore les Grecs qui sont à l'origine de notre culture et de notre littérature...<br /> <br /> http://rosemar.over-blog.com/article-la-litterature-grecque-les-origines-110939608.html<br /> <br /> Bonne soirée, Michel
A
Ce qui me donne le vertige c' est de penser que les premières règles théatrales définies par les grecs il y a 2500 ans n'ont finalement que très peu varié. La fonction du théâtre reste basiquement la même qu'à l' époque, et notamment sa fonction cathartique...<br /> Quand j' étais allé visiter le magnifique théâtre d' Epidaure en 1982 je parcourais la scène en me disant que toutes les grandes passions du monde avaient commencé là....<br /> Bonne journée l' amie
Répondre
R
Le théâtre est un genre littéraire à part : il peut être lu, mais il est destiné aussi et surtout à être représenté sur une scène, c'est un genre vivant, les personnages sont incarnés par des acteurs, tout un art du spectacle... tu as sans doute pu apprécier à Epidaure l'acoustique exceptionnelle du lieu...<br /> <br /> http://rolandcahen.eu/Textes/AcoustiqueEpidaure.html<br /> <br /> Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/