Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 09:36
Une nouvelle bourde de Sibeth Ndiaye : "un enseignant qui ne travaille pas"...

 

 

Lors d' une conférence de presse concernant l'appel à volontaires nécessaire pour venir en aide aux agriculteurs français, Sibeth Ndiaye a fait une déclaration pour le moins surprenante. Le pays étant à l'arrêt, la population étant confinée en raison de la crise du coronavirus, la porte-parole du gouvernement a voulu donner un exemple des personnes qui ne sont pas concernées par cet appel.

C'est à ce moment-là qu'elle a évoqué l'exemple "d'un enseignant qui ne travaille pas", en précisant : "compte tenu de la fermeture des écoles."

"Nous n'entendons pas demander à un enseignant qui aujourd'hui ne travaille pas, compte tenu de la fermeture des écoles, de traverser toute la France pour aller récolter des fraises", a affirmé Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement.

 

Cette déclaration a fait bondir de nombreux enseignants, eux qui assurent la continuité des cours grâce à internet...

Certes, ils ne sont à même de donner des cours en présence de leurs élèves car les établissements scolaires sont fermés.

 

Mais, ils envoient des cours, des exercices, des devoirs, donnent des conseils régulièrement à leurs élèves par internet. Et cette tâche n'est pas simple : le enseignants doivent se démultiplier pour transmettre des directives à leurs nombreux élèves car les classes sont surchargées. Il s'agit là d'une lourde responsabilité.

Certains professeurs assurent même la garde des enfants des personnels soignants et leur donnent des cours.

 

Une fois de plus, on ne peut que le constater : les hommes et les femmes politiques sont bien éloignés des réalités du terrain, ils perdent le contact.

Oui, les enseignants travaillent encore bien que le pays soit à l'arrêt, et que les écoles soient fermées.

Oui, leur tâche est particulièrement compliquée : ils doivent répondre aux diverses sollicitations fréquentes des parents et des élèves.

Et comme tous les autres Français, ils doivent assurer le quotidien quand ils ont eux-mêmes des enfants. 

 

Une fois de plus, on remet en cause le travail des enseignants, alors qu'ils exercent un métier difficile dans des conditions souvent compliquées.

Pour preuve : le ministère peine depuis des années à recruter des enseignants, ce métier de transmission n'attire plus les vocations.

Mal payés, mal considérés, les enseignants méritent mieux car ils remplissent des missions essentielles.

 

Les professeurs ont pour fonction de transmettre des savoirs, des connaissances indispensables, pour permettre aux élèves de s’épanouir dans la société, mais ils ont, aussi, une fonction éducative, ils inculquent des valeurs aux élèves : respect, politesse, savoir-vivre, rigueur dans le travail, discipline, partages, échanges...

 

Devant le tollé que suscitait sa déclaration, Sibeth Ndiaye s'est finalement excusée :

"Mon exemple n'était vraiment pas le bon. Je suis la première à mesurer combien l'engagement quotidien des professeurs est exceptionnel", a-t-elle déclaré.

 

 

 

Une nouvelle bourde de Sibeth Ndiaye : "un enseignant qui ne travaille pas"...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Marie-Pierre 27/03/2020 16:52

Oui, elle aurait dû réfléchir avant de parler… Mon fils et ma belle-fille sont professeurs et, franchement, quand je vois les heures (en dehors de ceux dits "actifs" auprès des élèves) qu'ils passent à préparer leurs cours, leurs "progressions", les corrections et, comme le dit votre lectrice, les relations avec les parents, je dis qu'ils sont bien mal considérés, en plus d'être bien mal payés. Oui, les politiques sont vraiment déconnectés de la réalité. Ils doivent être en quelque sorte "rattrapés" aujourd'hui avec l'exemple des personnels soignants.

rosemar 27/03/2020 21:52

Merci pour ce témoignage : les profs sont mobilisés par leur travail qui est très prenant. La lectrice est en fait un lecteur, prof de maths en Espagne...
Et, en effet, on voit cette déconnexion de la réalité avec ce qui se passe à l'hôpital et, c'est dramatique.

Bonne soirée

LH 27/03/2020 12:47

C'est bien l'humilité,e de reconnaître que son exemple n'a pas été le bon.
J'espère que les opérateurs internet vont résoudre ce problème de débit... s'ils réussissent, le virus aura servi à ça !

rosemar 27/03/2020 21:44

L'humilité ? Difficile de faire autrement que de reconnaître sa bévue... sa déclaration a provoqué un tollé...

LH 27/03/2020 20:29

Lundi... On me fait travailler deux jours au bloc, et deux jour en réanimation, alors que depuis 7 ans je ne fais que du bloc

ALEA JACTA EST 27/03/2020 19:05

Bonjour LH
Quand reprends-tu du service ? T'as des nouvelles de comment ça se passe dans ton hôpital?

ALEA JACTA EST 27/03/2020 12:42

rectification : j'ai des retours de profs en France qui saturent complètement...etc...etc...

ALEA JACTA EST 27/03/2020 10:55

En Espagne on vit la même situation. On travaille d' arrache-pied, et on fait bien plus d'heures que durant un service normal...Quand tu es prof de maths tu ne peux pas répondre en tapant sur un simple clavier car tu ne peux pas éditer directement des démonstrations mathématiques....donc on perd beaucoup de temps ....par ailleurs, les communications se multiplient avec les parents d'abord, et avec les élèves ensuite...on échange beaucoup d'idées entre collègues...on vit en connexion permanente...c'est un peu la folie.En fait ça fait une semaine que j'ai l'impression de ne jamais décrocher du travail..Alors, entendre Sibeth Ndiaye balancer UNE TELLE ENORMITÉ, ça fait vraiment bondir !!!!
Bonne journée l' amie...là je retourne au boulot....
PS: j'ai des retours en France de profs qui saturent complètement devant l'avalanche de tâches exigées par les rectorats...et surtout l'impossibilité de les mener à bien à causes des limitations télématiques. Rien ne vaudra jamais une bonne explication d'un prof en classe.. les video conférences à 30 c'est le bazar!!!!..et en plus tout le monde n' est pas connecté....

rosemar 27/03/2020 21:42

Difficile d'enseigner à distance et de répondre aux différentes sollicitations des uns et des autres : merci pour ce témoignage venu d'Espagne... c'est curieux, il y a souvent une suspicion concernant le travail des profs, mais de la part d'une porte-parole politique, c'est inadmissible...

Belle soirée, AJE

Michel Jean 27/03/2020 10:28

Bonjour Rosemar, l’air à présent un petit peu plus respirable de la Capitale serait-il plus ou moins efficace ou plus ou moins dangereux pour être susceptible de modifier profondément l’efficacité d’un discours, de mettre au grand jour la force de quelque intérêt dont on tombe si facilement en esclavage ou quelques autres virus ? Mais je veux bien me tromper ! Bonne journée à tous.

rosemar 27/03/2020 21:37

L'air est peut-être plus respirable mais le virus se propage, invisible, inodore, et c'est inquiétant.

Bonne soirée, Michel