Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2020 7 19 /04 /avril /2020 11:40
Cétoine dorée...

 

 

Jolie broche aux teintes dorées, une cétoine aux reflets cuivrés s'enivre du parfum des fleurs de viburnum...

 

 

Scarabée, hanneton des roses, khépri, l'insecte se chauffe aux rayons du soleil.

 

 

Eclats de vert intense sur les fleurs légères... l'insecte chemine lentement sur les corolles, il goûte les sucs du printemps...

 

 

 

Il bascule, chavire sur les fleurs, s'empare de toutes les senteurs...

 

 

 

Il s'immobilise pour mieux savourer ce bonheur des sens...

 

 

 

Les fleurs courtisées s'embellissent de ce bijou aux teintes cuivrées...

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

Partager cet article
Repost0

commentaires

ALEA JACTA EST 19/04/2020 19:31

Magnifique ce cétoine doré. Sur sa fiche wikipédia il est indiqué que la couleur profonde vert métallisée de cet insecte est une couleur structurelle, causée par la polarisation circulaire d'une grande partie de la lumière réfléchie. Intéressant, et j' avais moi-même travaillé sur la polarisation de la lumière en résistance des matériaux pour faire des études de champs de contraintes sur des maquettes en plexiglass quand j' étais étudiant dans les années 80.
Bonne fin de soirée l'amie
PS: c' est un hasard, mais on a un vrai mois d' Avril avec des pluies régulières et non intenses comme il se doit...ça faisait des décennies que ça n'arrivait pas.

rosemar 19/04/2020 23:26


"Les Cétoines sont des Coléoptères qui appartiennent à la très grande famille des Scarabéidés. De nombreuses espèces sont floricoles et héliophiles, (aimant donc fleurs et soleil)."
Des insectes très sympathiques aux couleurs flamboyantes... c'est la saison des cétoines, d'avril à juin...
Merci pour les détails techniques qui paraissent complexes...

Belle soirée, AJE

Michel Jean 19/04/2020 13:26

Bonjour Rosemar, ce qu’écrivait M. Materlink à propos des termites s’applique tout autant aux coléoptères, vocable barbare pour désigner de fabuleuses créatures. Les coléoptères les plus humbles n’en sont pas moins dignes de notre attention même les plus moches qui fricotent avec l’humus ou s’enracine mille vertus car toutes et tous besogneux et vertueux d’une manière efficace ´occupent qu’une modeste p’sce dans le concert de la nature. Les égyptiens ne furent peut-être pas les premiers à les déifiées dans de lointaines Antiquités. Peut-être parce vêtus de feux et de lumières ou comme venus d’un autre monde. (avec l’aide précipité de Jean Dorst). Bonne journée à tous.

rosemar 19/04/2020 23:18

Oui de fabuleuses créatures très utiles pour les jardins : "Les larves de cétoines dorées se nourrissent uniquement des déchets du tas de compost, elles contribuent donc à la transformation permettant d’obtenir un bon terreau."
Et en plus, les cétoines se parent de teintes lumineuses...

Merci pour la référence :

https://www.babelio.com/livres/Maeterlinck-La-vie-des-termites/115300


Bonne soirée, Michel