Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 09:05
Liberté, liberté chérie... vraiment ?

 

Liberté, égalité, fraternité, telle est la devise de notre République, Liberté en tête...

Et nous la chérissons notre liberté... et pourtant, n'y avons nous pas renoncé par bien des aspects ?

Evidemment, la crise du coronavirus, le confinement restreignent fortement nos libertés de circuler, de vivre à l'air libre, de sortir...

 

Mais, de fait, nous sommes de plus en plus soumis et dociles face à une société de consommation qui nous intime l'ordre de produire, d'acheter, d'être performants, efficaces...

Comme l'écrit si bien Michel Erman, notre "idée de la liberté n'est qu'un vernis convenu"..

Nous nous soumettons à un ultra-libéralisme qui nous conduit au pire : destruction de la planète, surconsommation, gaspillages en tous genres, pollutions...

 

Nous suivons le mouvement perpétuel d'une société qui nous invite aux changements permanents : réformes de retraites, réformes de l'enseignement qui se succèdent au fil des gouvernements qui parviennent au pouvoir...

Reconversions dans le monde du travail, etc.

De plus, nous nous soumettons volontiers à toutes sortes de distractions diffusées par les médias, nous nous laissons séduire par un "despotisme doux", selon l'expression de Michel Erman.

 

Et de citer Tocqueville qui "dans son ouvrage intitulé "De la démocratie en Amérique", se demandait quelle forme douce prendrait le despotisme dans les temps modernes avec un pouvoir qui se contenterait de veiller sur le sort des gens, de les protéger, d'assurer leurs besoins, de faciliter leurs plaisirs afin de leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre."

C'est ainsi que l'individu consent à sa soumission.

 

Et avec la crise que nous vivons, la peur de la contagion, la terreur suscitée par cet ennemi invisible qu'est le coronavirus sont de nature à nous faire accepter une surveillance de masse dans un souci de protection.

 

La santé n'est-elle pas notre bien le plus précieux ?

Les mesures de confinement prises par les gouvernements sont évidemment indispensables, quand on voit les ravages produits par le virus.

 

Mais, on voit bien que cette chasse au virus nous conduit à perdre toutes nos libertés : on peut évidemment espérer que ces mesures de restriction des libertés seront provisoires.

Mais qu'adviendra-t-il ensuite ?

 

Le virus va-t-il persister ? D'autres virus peuvent-ils émerger ? Peut-on les stopper ?

On peut craindre des restrictions de liberté que nous accepterons pour préserver la santé de ceux que nous aimons, et notre propre santé.

Nous perdrons alors totalement cette chère liberté qui est bien "le sel de la vie".

 

 

 

 

 

 

Liberté, liberté chérie... vraiment ?
Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel Jean 20/04/2020 13:03

Faut pas avoir peur de rajouter que ce M. Macron et sa belle équipe interlope (nuit et brouillard) sont tellement pris aux sérieux que de nombreux pays, pour plus de sécurité sanitaire, ferment leurs frontières aux français qui désormais voudraient voyager hors de nos frontières.

rosemar 20/04/2020 22:46

Oui, mais pas seulement les Français, j'imagine ?

Michel Jean 20/04/2020 09:21

Mais si vous vous trouvez à Dubaï vous n’auriez aucune possibilité de monter dans un avions en partance pour un autre pays si vous êtes testé positif au Covid 19, vous n’auriez aucune possibilité de circuler sans un masque et gants. De surcroît il vous faudrait vous faire régulièrement tester pour savoir si vous êtes contaminé pour ceux qui ne s’adaptent pas aux mesures sanitaires: faut Partir vivre sous terre... Qu’on est loin de notre métro pollué et autres lieux publics insalubres depuis toujours.

rosemar 20/04/2020 22:41

On passe d'une extrême à une autre : difficile de trouver le bon équilibre ?

Michel Jean 19/04/2020 14:45

Pour plus de précisions: Christophe Soumillon choqué se fâche avec le personnel des aéroports et exprime son ras le bol des énormes absences de mesures d’hygiène dans nos aéroports lieux où elles devraient être le plus strictes quoi qu’il nous en coûte comme baratiné si bien Jupiter.

rosemar 19/04/2020 23:20

En plus, certains avions sont bondés et il est impossible de respecter les mesures de distanciation.

Michel Jean 17/04/2020 22:08

Pour l’instant je vous recommanderais de ne pas rentrer avec vos chaussures dans votre logement après quelques courses en ville sans oublier de désinfecter chaque jour votre sol a l’eau de javel diluée pour plus de sécurité.

rosemar 18/04/2020 22:51

Il vaut donc mieux laisser les chaussures à l'entrée ou les nettoyer dès l'entrée...

Piro 17/04/2020 18:40

Le problème c'est que le gouvernement à l'air complètement dépassé par cette pandémie et accumule les erreurs surtout parce qu'il favorise les lobbys qui l'ont portés au pouvoir : les grands laboratoires pharmaceutiques au détriment des laboratoires des villes par exemple, etc..

rosemar 17/04/2020 19:36

Des erreurs lourdes de conséquence ont été commises : on attend encore les masques, des tests qui soient fiables, des équipements pour les soignants...

Michel Jean 17/04/2020 13:27

La chimie des virus au même titre que la chimie de l’air va révélait comme dans beaucoup d’autres domaines encore trop longtemps délaissés des détails quine seront pas fastidieux, si on s’y penche avec méthode et attention, d’extraordinaires surprises. Et j’offre dix kilos de figues sèches, sans sucre ajouté, si je me suis trompé comme cela a déjà été dit

rosemar 17/04/2020 19:34

Quelles surprises ? Beaucoup d'incertitudes encore sur ce virus...

ALEA JACTA EST 17/04/2020 12:23

Tout cela est vrai mais reconnaissons que le dicton qui dit que notre liberté s' arrête là où commence celle des autres est plus que jamais à l'ordre du jour. Si notre liberté peut mettre en péril la vie d' autres personnes elle devient moralement indéfendable. C' est d' ailleurs bien le motif pour lequel les gens ont accepté les énormes astreintes auxquelles nous sommes tous assujettis. Et pour revenir au thème fondamental de la liberté, je considère que j'ai perdu une très grande partie de la mienne le jour où je suis devenu père de famille : ce jour-là de suis devenu responsable d'une personne qui allait devoir trouver sa place dans la société, quel que soit ce que je pense d'elle. Etre libre c' est souvent partir en guerre contre la société, et avec des enfants cela devient très compliqué....
http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/12/captain-fantastic-un-contre-de-noel-tendre-et-cruel.html
Bonne journée l' amie.
PS: voilà une nouvelle qui va avoir l' effet d'une bombe. Je ne fais aucun cas des très nombreuses théories conspirationnistes sur les réseaux, mais cette fois-ci il s' agit du professeur Montagnier,,prix Nobel de médecine et découvreur du virus du virus du Sida, qui ne s' explique pas comment on peut retrouver des séquences du VIH dans le covid-19.
Ecoute cet audio

https://twitter.com/vast_victor/status/1250889142260695044?s=12

Ça risque de faire l' effet d'une bombe....ceci dit il s' est peut-être trompé mais aujourd'hui 17 avril, d'un seul coup le doute est légitime. Il parle de résultats de laboratoires indiens que lui confirme aussi....reconnaissons qu'il ne parle pas de complot, mais d' accident...

rosemar 17/04/2020 19:33

Luc Montagnier est pourtant démenti par de nombreux scientifiques : qui a raison ? On est un peu perdu, "chacun dit la sienne".
Alors, oui, il est vrai que nous acceptons de restreindre nos libertés pour la bonne cause : notre santé et celle des autres.
Mais il faut redouter des habitudes de surveillance qui perdurent, comme cela se passe en Chine.
Il est vrai que nous ne sommes jamais totalement libres : nous sommes façonnés par nos gènes, notre famille, notre culture, et par la vie que nous menons...

Belle soirée, AJE

Piro 17/04/2020 18:47

Il ne faut pas considérer cela comme une absence de liberté mais comme l'exercice de notre liberté. Le problème c'est que nous avons l'impression qu'on nous a menti et que le gouvernement prend des décisions contraire à l'intérêt général et favorise des intérêts particuliers..

Michel Jean 17/04/2020 11:15

Bonjour Rosemar, ce n’est pas à vous: surtout pas à vous que je vais apprendre que depuis l’Antiquité ce cher Sénèque 61 après xxxx virus et autres épidémies se plaignait toujours du manque d’hygiène de la part de ces contemporain tout en soulignant la mauvaise qualité de l’air déjà fortement pollué de Rome lié à ses concentrations humaines accompagnées de multiples impérities de la part de ses dirigeants qui multiplièrent brouillards et fumés en guise de répliques démocratiques. Aujourd’hui un Druide sert de bouclier médical ou scientifique à nos dirigeants qui bientôt se fera brûler sa barbichette comme se fit brûler notre Fifi et sa Pénélope après avoir supporté les miasmes du pouvoir et les souffles légers des brises du pouvoir. Aucune prise de conscience de la part de nos dirigeants du danger collectif pour la santé humaine qui entraîne pourtant de nombreux décès dans les populations n’a permis en cas de situations pourtant connues de comprendre que des masques étaient de première utilités en cas de nouvelles épidémies pourquoi ? Pourquoi ? Bonne journée à tous.

rosemar 17/04/2020 19:25

Le Druide, c'est Raoult ? C'est pourtant une sommité dans le domaine médical... il est tout de même atypique et se livre à toutes sortes de déclarations surprenantes.
Quant aux masques, oui, il aurait fallu commencer par là...

Bonne soirée, Michel