Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 10:20
Un monde sans sourire...

 

 

Il semble que nous soyons voués à porter un masque dans les espaces publics et ce, pour un certain temps, tant que l'épidémie de coronavirus ne sera pas terminée.

Vous imaginez un monde sans sourire ? Un monde où les visages sont cachés par des masques qui ne laissent voir que les yeux...

 

La bouche, n'est-ce pas l'ouverture sur le monde, n'est-ce pas la sensualité, le sourire, le rire ?

Le rire, le sourire, c'est la vie, c'est une forme de connivence qui s'instaure entre les humains : nul besoin de parler, le sourire dit la bienveillance, l'humour, la complicité...

Le sourire dit la générosité, la sympathie, l'ironie, la sérénité, la bonté...

Le sourire, c'est notre humanité...

Vous imaginez un monde sans visages ? un monde sans individus, sans personnalités ?

 

Dans les magasins, on a de plus en plus l'impression de croiser des robots sans âme, des visages qui n'en sont plus, des morceaux de tissus, des êtres dénués de personnalité...

Des écrans vides, des masques sans visages...

 

Dans notre vie, nous sommes déjà depuis longtemps conditionnés par la publicité, lobotomisés : dans les supermarchés, les hommes sont réduits à devenir des consommateurs avides de biens matériels : munis d'une carte magnétique, magique, les hommes robotisés peuvent acheter toutes sortes de produits dans ces immenses lieux où sont regroupés des biens de consommation...

 

Nous sommes aussi déjà munis d'appareils sophistiqués dont nous ne pouvons plus nous passer : portables, i-pads, ordinateurs, nous vivons dans un monde virtuel et nous en arrivons à oublier la réalité qui nous entoure.

 

Et, nous sommes désormais contraints de porter des masques, de nous voiler le visage dès que nous sortons de chez nous.

"Bas les masques !" a-t-on envie de dire...

L'humain a besoin d'être en connivence avec l'autre, l'humain a besoin d'empathie...

 

Et puis, n'oublions pas les sourires de séduction... jolies bouches des filles et des garçons que l'on croise dans la rue, jolies bouches des enfants qui nous sourient, avides de découvertes.

Pourrons-nous un jour nous débarrasser de ce virus qui nous emprisonne, qui nous coupe des autres, qui nous obsède jusque dans nos gestes quotidiens ?

Pourrons-nous un jour mettre à bas les masques ?

 

 

 

 

Un monde sans sourire...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Mansia 24/01/2021 11:12

Déjà, je ne porte pas de masque dans la rue. Je n'en porte que dans les lieux publics clos (supermarché/librairie/espace culture) pour pas qu'on me vire, mais parfois, il me prend l'envie de l'enlever, de regarder la caméra qui me surveille et de lui lancer un sourire de toutes mes dents.

Vous savez, plus ça va et plus je sens que l'épée de Damoclès qui est le suicide ne me tombe définitivement sur la nuque et me pousse à l'irréparable. La chose qui me tient en vie est un pays que j'aime de tout mon coeur (pas la France) et que je souhaite voir, et où je souhaite installer mon projet de vie, mais si c'est pour vivre dans un monde où tout le monde est manipulé par les gouvernements, où plus personne ne peut, ne doit avoir de visage, à quoi bon? Parfois je me dis que je suis née trop tard. J'avais 20 ans quand la crise a commencé, et je ne sais pas quand je pourrai enfin commencer. Je ne pourrai peut être jamais. Je suis peut être condamnée à rester dans cette France qui n'a jamais été ma maison, sinon l'endroit où j'ai été forcée de naître et de grandir, et qu'on a essayé de m'endoctriner à me faire aimer parce que "il faut aimer son pays".

J'aime votre blog. Je vais continuer à lire.

rosemar 24/01/2021 22:30

Il faut garder espoir, courage et sourire : agir aide à surmonter les épreuves, on peut le faire en écrivant, en se rendant utile pour les autres. Quel est votre pays ?

Bonne soirée et merci pour ce message

Michel Jean 30/04/2020 08:28

Ici ou à Paris de nombreux (pratiquement tous) débits de tabac sont tenus par des chinois qui face à leurs clientèles n’ont toujours pas adoptés le masque...!

rosemar 30/04/2020 22:38

Est-ce possible ? Les Chinois sont pourtant habitués à porter le masque, dans leur pays, en tout cas...

ALEA JACTA EST 29/04/2020 21:52

Il y a tout ce que tu dis, et aussi la voix qui est filtrée par le masque. Heureusement je ferai ma rentrée en septembre car je ne me vois pas faire cours avec un masque et jouer les Fantômas des mathématiques....
Bonne fin de soirée l'amie

rosemar 29/04/2020 22:32

Eh oui, la voix aussi est importante surtout pour les enseignants... parler à haute voix sous un masque, ce n'est pas facile.
LH dit que le masque ne disparaîtra pas. Quelle horreur !

Belle soirée, AJE

LH 29/04/2020 21:27

Je l'espère en tout cas, que ce virus disparaîtra pour ne plus revenir... ce n'est qu'une hypothèse parmi d'autres... Mais je crains que le masque ne disparaîtra plus... Il y a eu le voile islamique, il y a eu les touristes asiatiques masqués, et maintenant le monde entier masqué, peut-être pour toujours, car il y aura d'autres pandémies. À nous de réinventer le masque en le rendant totalement transparent. Ça existe déjà mais il faut le perfectionner.
Bonne soirée.

rosemar 29/04/2020 22:30

Le monde entier masqué pour toujours ? J'espère que tu te trompes. Et même des masques transparents donnent une impression étrange de robotisation, comme si l'homme était un étranger sur la terre...

Bonne soirée, LH

Michel Jean 29/04/2020 16:19

Bonjour Rosemar, trop de regards désaccordés, certains d’une férocité biaisé envers les démasqués ce dimanche alors que je cherche une salade chez les primeurs restent chagrinés, recroquevillés derrière un masque boursouflé comme un accordéon. Perso je rejette l’idée d’une mascarade et précise que l’éventail à ma préférence si une oreille veut bien m’écouter distraitement entre le fromage et la poire. Puis ce regrettable masque détruit à lui seul le coup d’œil sur mes dents actuellement ébréchées en touches de piano. Bonne soirée à tous.

rosemar 29/04/2020 22:22

Les démasqués deviennent suspects ? Quant à l'éventail, je doute de son efficacité pour chasser le virus... le masque, lui, enlève toute personnalité et créé vraiment des barrières...

Bonne soirée, Michel