Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2020 1 01 /06 /juin /2020 10:19
Dites-le en français !

 

 

Avec la crise du coronavirus, on a vu se développer et se multiplier nombre d'anglicismes...

Avant l'épidémie, nous n'avions jamais entendu ce terme "cluster" utilisé dans le jargon scientifique. Les hommes politiques l'ont rapidement adopté  : ainsi Olivier Véran, notre Ministre de la santé l'utilise sans cesse.

Ce mot anglais assez obscur est employé régulièrement dans les médias...

 

Pourtant, il existe des mots français qui correspondent à cette réalité : on pourrait ainsi parler de "foyer" ou de "foyer épidémique", ou encore de "foyer de contagion."

Pourquoi privilégier un terme anglais ?

Défendons notre langue ! Dites-le en français !

 

On peut aussi évoquer le "care", autre exemple de ces anglicismes à la mode... Pourquoi ne pas employer le mot "soin" ou encore l'expression "éthique de la sollicitude" qui existent en français ?

 

Que dire aussi du terme "tracking"  qui n'est autre qu'une application de traçage ?

Partout, l'anglais s'impose de manière envahissante.

 

On a aussi l'habitude de dénoncer les "fake news", alors que nous disposons en bon français de ces expressions : "fausses nouvelles, fausses infos, infox".

 

Notre langue française est ainsi constamment menacée par l'intrusion de l'anglais dans de nombreux domaines.

 

Les hommes politiques devraient eux-mêmes donner l'exemple car leurs discours sont répercutés et reproduits à l'infini : ils exercent donc une influence sur leur auditoire.

Le mot "cluster" nous est devenu ainsi très familier, comme s'il appartenait à notre langue. On perçoit bien pourtant ses origines anglaises.

 

Mais la mode est à l'uniformisation et à la mondialisation : l'anglais devient la langue de référence dans de nombreux pays.

 

Tant de  mots sont utilisés sur la toile et ailleurs "pour faire tendance" : "News, la semaine du white, The voice, Secret story..."

Le snobisme de certains, la mode, la pub taillent en pièces notre langue.

Comme si on en avait honte... nos mots s'effacent devant l'invasion de la langue anglaise.

 

Il convient cependant de lutter contre cette invasion progressive de la langue anglaise.

Chaque fois que c'est possible, dites-le en français !

 

 

Source : à partir de 31 minutes, 40 secondes...

 

https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-31-mai-2020

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour Rosemar, j’en ai réellement marre des accents, des tournures, des expressions et de cette mentalité chez les copains qui vous calculent en mode crapulerie dès les premiers échanges ou conversations les plus anodines. Pour moi c’est pire que tout. Bonne journée à tous.
Répondre
R
Cela devient une mode, une forme de snobisme et de conformisme...
A
Effectivement cette abdication culturelle est tout à fait lamentable, surtout quand le mauvais exemple vient du sommet de l'Etat.. L'Hatem a tout a fait raison. Les québécois qui sont vivent à côté du géant américain ont perçu le danger de se faire phagocyter linguistiquement et sont très rapides a proposer un vocable français dès qu'un mot nouveau apparaît, et font de la résistance active quand le vocable existe déjà.<br /> Bonne journée l'amie
Répondre
R
Il faut défendre notre langue, notre culture... trop d'anglicismes dans de nombreux domaines, sur internet et dans les médias, en particulier... et comme ils diffusent largement, ces anglicismes se répandent.<br /> <br /> Belle soirée, AJE
L
Les Québécois sont plus forts que les Français en matière de francisation, des mots comme magasinage, et j'en oublie...<br /> J'ai toujours été impressionné par les citoyens des pays nordiques qui maîtrisent l'anglais très tôt au point de chanter en anglais à l'Eurovision.
Répondre
R
En effet, les Québécois sont très inventifs... Le peuple danois est celui qui parle le mieux anglais... les français ne sont pas très doués pour les langues, mais ils ont tendance à utiliser de nombreux anglicismes...