Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2020 1 24 /08 /août /2020 08:59
Rentrée scolaire : reprise le 1er septembre...

 

Déjà la rentrée ! Elle est prévue cette année dès le premier septembre...

Il y a quelques années, la rentrée avait lieu vers la mi-septembre, mais dorénavant, elle déboule dès le début du mois de septembre, la pré-rentrée pour les enseignants étant fixée à la fin du mois d'août.

 

Face à une certaine recrudescence de l'épidémie de Covid-19, la rentrée scolaire s'annonce épineuse et difficile.

 

Les mesures annoncées : port du masque obligatoire dans les lieux clos pour les enseignants et les élèves, absence de distanciation, inquiètent.

Enseigner avec un masque, ce n'est pas évident... C'est curieux : sur les plateaux de télévision, personne n'est masqué... pourquoi ? Evidemment, parler sous un masque, c'est très inconfortable... mais les enseignants, eux, devront se plier à cette contrainte.

 

Que dire des adolescents ? Passer toute une journée ou presque avec un masque pour des élèves, c'est compliqué.

Il faudra prévoir l'aération des salles toutes les trois heures et un lavage de mains régulier...

Mais quand on sait que de nombreuses classes de lycée comportent 35 ou 36 élèves, on peut craindre qu'une aération toutes les trois heures soit nettement insuffisante.

 

Quelles seront les conditions d'accueil dans les cantines ? On ne sait pas trop...

A la rentrée, les cantines fonctionneront à nouveau normalement. "Les établissements doivent s'organiser pour limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et croisements importants", stipule simplement le nouveau protocole. Le lavage des mains reste obligatoire avant chaque repas.

Les établissements doivent-ils agrandir les salles de réception pour la cantine ?

 

"La rentrée des classes, mardi 1er septembre, aura bien lieu comme prévu", a affirmé jeudi soir le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, sur le plateau de France 2. Certes, il a admis qu’il pourrait y avoir «des exceptions locales» en fonction de l’évolution de l’épidémie, mais un principe reste : reprise pour tous de l’école, de façon obligatoire. "L’éducation n’est pas une variable d’ajustement, ni de nos sociétés ni d’une crise sanitaire", a insisté le ministre.

Bien sûr, on comprend l'inquiétude des parents face à la possibilité d'un nouveau confinement : un casse-tête pour assurer la garde des enfants.

 

Les élèves seront donc accueillis tous les jours de la semaine, comme avant. Mais une question va conditionner l’organisation des parents qui travaillent : quelle sera la règle au premier symptôme de coronavirus dans l’école ? "On fait immédiatement des tests sur la classe et sur l’école et à partir de là, on remonte la chaîne de contamination", a répondu le ministre, ajoutant que des fermetures de classe ou de l’école entière, pourront alors être décidées. 

Donc, une rentrée remplie d'incertitudes : les enseignants, le personnel éducatif vont devoir naviguer à vue...

 

 

 

 

 

Rentrée scolaire : reprise le 1er septembre...
Partager cet article
Repost0

commentaires

ALEA JACTA EST 24/08/2020 19:50

A mon commentaire antérieur, il faut èvidemment ajouter tous les motifs d'inquiétude dont tu parles dans ton article, et particulièrement un qui concerne le mode contagion. Si comme le pensent de nombreux experts l' effet aérosol joue un rôle important dans la transmission en locaux fermés, tous ceux qui travailleront comme moi dans des locaux mal ventilés prendront de vrais risques à la rentrée...

ALEA JACTA EST 24/08/2020 20:44

rectification: les systèmes double-flux de ventilation qu'il y a dans les hôpitaux, c' est ce qu'il y a de mieux.....

ALEA JACTA EST 24/08/2020 20:42

A LH
oui, les sytèmes double-flux de ventilation qu'il y a dans les hopitaux, c' est ce qui a de mieux....mais ce genre d'installation doit être prévu lors de la construction des établissements car tenter de faire ça à posteriori sur des bâtiments existants est très couteux...

LH 24/08/2020 20:21

Il y a une solution qui vient des blocs opératoires modernes... Plus aucune fenêtre, l'aération se fait en circuit fermé... Une vaste grille au plafond, munie de filtres, aspire l'air de la salle tandis que des trappes dans les murs, munies elles aussi de filtres, injectent de l'air frais dans la salle... Je peux me tromper sur le sens du circuit. Mais ça a un coût, si on devait équiper tout les établissements. Les filtres se changent tous les 6 mois je crois.

ALEA JACTA EST 24/08/2020 19:03

En France vous avez décidé de réduire la distance entre élèves pour pouvoir accueillir tout le monde mais en Espagne la norme du 1, 50 mètres entre élèves est maintenue, ce qui va obliger à dédoubler certains groupes et à les faire venir de manière alternée un jour sur deux...Pour les enseignants ça va représenter une surcharge ENORME de travail car ils feront un service horaire complet en Lycée auquel il faudra ajouter le suivi "online" à la maison de ceux qui ne sont pas venus. C' est horrible...j'en fais des cauchemars et je ne sais pas si physiquement c'est vraiment tenable... En fait tous mes collègues ne sont pas touchés de la même manière. Certains d'entre eux ont des élèves qui viendront tous les jours et n' auront pas ce problème, mais moi, je suis touché de plein fouet avec 3 groupes sur 4 qui vont venir de manière alternée. Comment faire avec 50% du temps au lycée 100% du programme ? En fait le dédoublement des groupes aurait obligé le gouvernement à recruter plus de 100 000 profs. Bien évidemment, il n' en sera rien. Ce seront certains d'entre nous qui allons doubler notre charge de travail...et comme le travail online ne compte pas comme des heures extraordinaires, ça ne coûtera pas un centime à l' Etat. Le online ça sert aussi à ça. Nous faire travailler sans que ce soit ni reconnu, ni payé...
En fait, la situation risque d' être bien pire que pendant le confinement où je faisais 100% du boulot online. Maintenant je vais faire un service complet au lycée, plus de la compensation online à la maison pour cette moitié d' élèves qui n' est pas venue...
Bonne journée l'amie

rosemar 24/08/2020 22:02

Pas de distanciation en France dans les salles de classe, mais c'est un problème aussi car certaines classes sont surchargées... est-ce bien prudent ??
Je comprends tes inquiétudes : tu vas devenir un prof esclave taillable et corvéable à merci, avec un double service. Une rentrée préoccupante.

Belle soirée, AJE

ALEA JACTA EST 24/08/2020 20:55

A LH
Pour être précis je fais un service complet de 37, 5 heures par semaine ( dont 19 heures de cours, le reste ce sont des tâches administratives, la préparation des cours et la correction des examens, etc.....). Là avec les nouvelles instructions, cet horaire va voler en éclats pour moi.... mais pas pour tous mes collègues( pas pour ceux dont les élèves viennent tous les jours)

ALEA JACTA EST 24/08/2020 20:37

A LH.
Je fais un horaire plein de 19 heures de cours avec des élèves qui viennent un jour sur deux. Donc j'ai 2 fois plus de groupes que l'année dernière....et il faut que je m'occupe "online" une fois rentré chez moi de ceux qui sont restés à la maison. En fait ils ont doublé ma charge de travail mais sans le dire expréssément. Ils ne pouvaient pas embaucher des dizaines de milliers de profs, alors ils ont utilisé le online pour doubler la charge de travail. En fait ces conditions de travail vont être bien plus dures que durant le confinement...

LH 24/08/2020 20:16

Je n'ai pas compris pourquoi tu dois faire du online si tu fais du présentiel à pleins temps...