Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 08:25
Toute la beauté des libellules...

 

Si belles, si fragiles, si légères, les libellules sont fascinantes...

 

Le nom lui-même est tellement évocateur : quatre "l" de libellule pour mimer la forme des demoiselles, leurs ailes somptueuses diaprées de lumières...

 

Les libellules sont faciles à observer à la différence des oiseaux, elles se posent sur des fleurs, puis s'envolent vers d'autres bouquets...

Quelles splendeurs !

La libellule est tellement insaisissable, tellement frêle !

 

Le philosophe et poète Alain Cugno s'est intéressé aux libellules... Sylvain Tesson évoque cet écrivain dans un de ses ouvrages :

"Ce poète émerveillé par la grâce des carnassières déguisées en fées, mène une méditation sur l'être, le temps, la mort, la fragilité de la vie, la tressaillante joie des rencontres éphémères..."

"Les libellules avancent leurs formes et leurs couleurs comme des évidences irréfutables."

"Chaque apparition est une révélation, mieux ! la confirmation de la beauté du monde. Comme le Mont Blanc devant les yeux de Hegel, les bêtes se contentent d'être."

 

"Cugno vénère l'inaccessibilité des odonates dont l'oeil humain ne peut saisir les séquences trop rapides du vol. Les libellules évoluent dans une autre dimension. L'écrivain, finalement, s'incline devant l'élégance de ces bolides aux ailes de tulle. Les libellules ne s'imposent jamais. Elles ne laissent d'autres traces sur la Terre que le souvenir d'un émerveillement dans les yeux des contemplateurs."

"Elles ne tiennent à rien, si ce n'est à s'en aller. Elles habitent leur départ indéfiniment."

 

Magnifique évocation des libellules !

 

Ces insectes avant d'être libellules ont une très longue gestation sous l'eau, et les libellules vivent très peu de temps en comparaison avec cette gestation.

"La libellule peut passer 5 ans dans l'eau sous forme de larve, elle émerge ensuite et ne vit que quelques semaines : elle découvre alors une sorte de paradis, puis soudain, elle meurt.

C'est le seul insecte qui a les 4 ailes reliées à des muscles spécifiques. Les libellules peuvent faire bouger une aile dans un sens, et une autre dans l' autre sens, d'où des vols stationnaires, des vols en marche arrière, des virages absolument vertigineux, une machine à voler !", nous dit Alain Cugno.

Une merveille de la nature !

Le nom scientifique de l'ordre des odonates  vient du mot grec  ὀδούς, odoús "ou ὀδών, odon (Ionien), la dent" en référence aux mandibules puissantes armées de dents pointues inégales qui font des libellules de redoutables chasseuses...

 

 

Source :

https://www.franceculture.fr/emissions/les-racines-du-ciel/lentomologie-comme-art-de-philosopher-avec-alain-cugno

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie-Pierre 08/08/2020 11:30

J'ai du retard pour venir commenter. Très beau billet pour une très belle demoiselle. Les passages cités sont magnifiques. Merci.

rosemar 08/08/2020 22:33

Le plus beau passage cité est extrait d'un ouvrage de Sylvain Tesson : Géographie de l'instant...
A lire aussi du même auteur : Une très légère oscillation

Merci pour ce message.