Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 10:26
Les masques au supermarché...

 

Il fut un temps où je cherchais désespérément un masque et je n'en trouvais nulle part : ni en pharmacie, ni au supermarché.

 

Et maintenant, voici que les masques sont partout : ils s'affichent même en tête de gondole le long de la file d'attente du supermarché.

 

Ils ont même remplacé une partie des friandises qui s'offraient au regard des gamins dans la file d'attente : masques en tissus, de toutes sortes de couleurs, masques chinois jetables à des prix intéressants... 2, 80 les dix masques !

Et les gens dans la file d'attente regardent avec curiosité ces masques, ils s'attardent, ils farfouillent, cherchent...

 

Le masque devient tendance : comment y échapper ? Il est obligatoire dans les magasins, dans les lieux clos, et parfois aussi à l'extérieur, dans les grandes villes.

On en voit parfois de très élégants assortis à la tenue vestimentaire... dans ce cas, le masque devient accessoire de mode.

 

Au supermarché, on peut ainsi observer comment les gens portent masques : assez souvent, sous le nez, parfois sur le menton... Ainsi, beaucoup font semblant de porter masques...

Dans les rues, on peut observer le même phénomène...

Comment s'en étonner ?

 

Alors que le masque n'est pas obligatoire sur les terrasses bondées des cafés et des restaurants, il devient obligatoire dans les rues passantes.

N'est-on pas là en pleine incohérence ? On a du mal à saisir la différence.

 

Bien sûr, il s'agit de satisfaire les tenanciers de bars et de restaurants qui ont éprouvé de grosses difficultés financières à la suite du confinement...

Mais comment s'étonner de la propagation du virus quand  les masques ne sont pas exigés sur des terrasses bondées ?

Le virus se propage-t-il facilement à l'extérieur ? Oui, probablement, si les contacts sont rapprochés...

 

Depuis le début de la pandémie, le masque est sujet de controverses...

Où est la vérité ? Le masque protège-t-il du virus ou est-ce un cache-misère ?

Dans le doute, mieux vaut porter tout de même un masque... c'est un moindre mal, si on le compare au confinement.

 

 

 

 

 

 

 

Les masques au supermarché...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Il ignorerait donc avec dame Bibi prof de théâtre le travail prioritaire des voix laryngées ?
Répondre
R
Oui, il semblerait que malgré les conseils de Bibi, le masque soit un bâillon difficile à supporter quand il s'agit de parler devant un auditoire...
M
Il convient d’ajouter cette anecdote, découverte dans un vieux manuscrit, que vous trouverer asser suspecte pour porter le masque. Il est vraisemblable que je l’arrange à ma sauce comme beaucoup trop de nombreuses choses. La manœuvre est fort simple pour atteindre, masque ou pas son auditoire, une voix écoutée et respectée. Il suffit de se détendre pour détendre son larrinx et ses voies larringées manœuvres qui permettent d’obtenir un résultat très efficace. Et ne pas oublier que plus on se crispe plus la voix faillira avec une hostilité qui fera tomber bien des chef-d’œuvres.
Répondre
R
Oui, se détendre, c'est facile à dire ! Un conseil à donner à Emmanuel Macron qui s'étouffe sous le masque... il ne peut plus parler...<br /> <br /> https://youtu.be/GC-6cwU0d48<br /> <br />
A
Premiers mouvements anti-masques chez les collégiens et lycéens en France? J' espère que le mouvement ne fera pas tâche d'huile sous mes latitudes....<br /> http://www.slate.fr/story/194591/eleves-antimasque-covid-19-coronavirus-ecole?fbclid=IwAR0n3djIfXOzS9W2rsFBaftJodzoKaONkK2KRi4fUsdRFFTGrmM8PqLPYcQ
Répondre
R
Merci pour le lien, AJE : c'est préoccupant.... André Comte-Sponville le disait : il faut craindre des problèmes nouveaux de discipline.
A
Je précise pour tes lecteurs qu'en Espagne les conditions de la rentrée scolaire sont plus strictes qu' en France. Port obligatoire du masque à partir de 6 ans et surtout, obligation de maintenir 1,5 mètres de distance entre les élèves dans les classes. Cette dernière disposition impose des dédoublements de groupes qui font que c' est impossible de faire cours à tous les élèves de manière continue. C' est très lourd de conséquences. Certains groupes ne viennent au lycée qu'un jour sur deux et compensent les heures perdues par du travail scolaire online...En France vous éliminez les distances sociales entre élèves et vous évitez ce lourd problème que nous avons, mais personne ne sait encore aujourd'hui si c' est prudent de votre part...mais bientôt on le saura...
Répondre
A
Je me retrouve complètement dans ce lien youtube. C' est exactement ça !...les élèves marmonnent et on a un mal fou à décrypter...Moi j' ai pris quelques conseils techniques avec ma directrice de chant pour projeter ma voix du mieux possible en utilisant le diaphragme et sans forcer inutilement sur la gorge. Parfois la seule solution est de parler plus lentement en détachant chaque syllabe...Bref, c' est pénible et épuisant...
R
Des conditions beaucoup pus strictes en Espagne, en effet... En France, pas de distanciation : tu imagines dans des classes de 36 élèves !<br /> Et c'est épuisant d'enseigner avec un masque : la voix s'éraille...<br /> Voici des témoignages :<br /> <br /> <br /> https://youtu.be/ye0DZjY4f28<br /> <br />
A
Je suis assez d' accord avec L' Hatem, mais j'aimerais ajouter quelques précisions sur la rentrée scolaire que je viens d' effectuer en Espagne. Dans ce pays il y a 11,8% de la population qui est positive, et c' est plus du double du taux que recommande l' OMS pour que la pandémie soit sous contrôle.Donc on effectue la rentrée avec des chiffres qui ne sont pas bons.Dans mon lycée il y a statistisquement 3 positifs qui se baladent, et comme ils sont jeunes, ils sont asymptomatiques et indetectables, et on se rendra compte de leur positivité seulement s'ils infectent des personnes de leur entourage plus âgées( grands-parents, professeurs,etc...) Potentiellement la situation est explosive et nous aurons la réponse à mes inquiétudes dans moins de 15 jours. Dans le film MARGIN CALL l'un des protagonistes dit " La catastrophe a déjà eu lieu mais le monde ne le sait pas encore...." C' est exactement ce qui pourrait se passer en ce moment même. J' ai lu ce matin une phrase terrible d' un expert qui parlait de notre rentrée scolaire apparemment normale: " Notre nouvelle normalité n' est en fait peut-être que le prélude à une deuxième vague catastrophique complètement prévisible....". Réponse dans moins de 2 semaines, en espérant que cet expert se soit trompé, que les masques nous protègent bien, et que tout se passe de manière contrôlée...Si par malheur l' épidémie repart en flèche nous ne disposerons plus d' assez de PCR pour tester toutes les personnes potentiellement infectées, et il faudra reconfiner (ce que personne n'envisage....).<br /> https://elpais.com/sociedad/2020-09-10/el-aumento-de-casos-amenaza-de-nuevo-la-capacidad-para-hacer-pcr.html<br /> Bonne journée l'amie
Répondre
R
Ce qui est troublant, c'est que les experts ne sont pas d'accord : beaucoup d'incertitudes de la part des instances scientifiques.<br /> En France, aussi, la situation semble s'aggraver : de plus en plus de cas, de plus en plus de départements classés rouges, notamment les départements du sud. On ne sait pas comment tout cela va évoluer.<br /> <br /> Merci pour le lien.<br /> <br /> Belle soirée, AJE
M
Bonjour Rosemar, à Bourbonne les bains, cité thermale, de nombreuses personnes âgées portent le masque avec un mélange de courtoisie et d’autorité bienveillante. Faut dire que les nombreuses séquelles handicapantes liées à ces virus auxquels je ne croyais pas ne sont jamais ni expliqués ni démontrés et pourtant les marqueurs sont nombreux ce qui est bien dommageable pour la compréhension du danger qu’il représente pour de nombreuses personnes. Bonne journée à tous.
Répondre
R
Merci pour ces nouvelles de Bourbonne les Bains... un virus qui reste bien mystérieux encore, malgré toutes les recherches mises en oeuvre...<br /> <br /> Bonne soirée, Michel
L
Si tout le monde portait un masque et gardait ses distances, il n'y aurait pas besoin de confinement...<br /> Comment manger et boire dans un restaurant ou sur une terrasse ? Par contre si on se lève de table pour circuler dans le restaurant, aller au comptoir, aux toilettes, là il faut remettre le masque !
Répondre
R
C'est sûr : on ne peut pas manger et boire avec un masque, mais je trouve que les tables sont très proches les unes des autres, certaines terrasses sont bondées dans ma ville... ça grouille de monde !

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/