Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 09:19
Covid-19 : des séquelles parfois gravissimes...

 

 

Un témoignage fort, lors du journal de 20 heures, sur France 2, ce mardi 6 octobre : une femme de 56 ans raconte les épreuves qu'elles a traversées après avoir contracté le Covid-19.

 

Marie-Christine Lagrange explique les détails de sa maladie : elle a développé au mois d'août une forme grave de Covid. Elle vit avec depuis deux mois.

Visiblement, elle est essoufflée, fatiguée et manque d'énergie. Sa voix est rauque, cassée.

 

Voici son témoignage :

"Ma vie a été en danger... très clairement, on me l'a dit après, mais à 12 heures près, c'était trop tard.

 

Tout de suite, bien sûr, j'ai été branchée de partout, et on m'a dit : "Ecoutez, dès demain, Madame Lagrange, vous serez transféré en réanimation, on va vous mettre sous coma artificiel"... Je ne me rends même pas compte s'ils ont l'air inquiet, en fait à ce moment on m'aurait dit : "On vous coupe une jambe pour que ça aille mieux", j'aurais dit oui.

 

Tout ce que je voulais, c'est que ça s'arrête, que je retrouve de l'énergie, que je n'aie plus de fièvre, que je sois dans un autre état.

"Donc, là, on va vous endormir, et on se revoit dans quelques jours..." et là, effectivement, je me suis sentie partir, et puis 8 jours de trou total dans ma vie...

 

Juste après ces jours de coma artificiel, ça a été très très dur.

Mon corps n'était que souffrance, des orteils jusqu'à la pointe des cheveux, j'avais mal, mal.

Quand je me suis levée, je ne tenais pas sur mes jambes. En huit jours, j'avais perdu 8 kilos de muscles...

Mais qu'est-ce qui m'arrive ? J'ai cent ans.

 

Le premier petit déjeuner, j'ai tout renversé, je pleurais, je ne pouvais pas tenir une cuillère. On m'a nourrie, quoi... psychologiquement, quand on est quelqu'un qui est en pleine forme, qui est dynamique, ça a été très dur, très compliqué.

 

Je suis sortie le 24 août, de l'hôpital, c'est à dire, un mois après, mais j'ai eu aussi des symptômes qui sont apparus, que je n'avais pas avant... par exemple, je suis essoufflée, j'ai de violentes douleurs aux oreilles.

Voilà, vous attrapez le Covid, vous êtes hospitalisé, puis après, vous êtes pas sorti.

 

Donc, les gens qui se disent : "Mais je suis en bonne santé, ça va, il va rien m'arriver", les anti-masques, et tout ça, moi ça me révolte...

Viens vivre un dixième de ce que j'ai vécu, et tu vas voir que le masque tu vas le supporter..."

 

On le comprend à travers ce témoignage : le Covid-19 peut affecter gravement la vie de gens en bonne santé. On évoque souvent tous ceux qui sont morts de cette maladie mais on oublie de parler des souffrances et des séquelles auxquelles sont confrontés certains patients.

 

 

Source :

 

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-apres-avoir-developpe-une-forme-grave-une-patiente-temoigne_4131147.html

 

 

Covid-19 : des séquelles parfois gravissimes...
Partager cet article
Repost1

commentaires

jmlire 09/10/2020 15:25

huum, ça me donne envie de poser une question : pourquoi ce reportage au 20 heures de France 2 ? besoin de faire des reportages choc pour l'Audimat ? On aurait pu choisir aussi un malade de cancer, des rescapés d'accident de la route, des victimes de violence conjugales... Depuis plus de 6 mois que l'on nous dit que la Covid peut être très grave, qui en doute encore ? La question n'est pas là. Alors ? Par contre il eût été autrement intéressant de s'interroger sur les chiffres de positivité aux tests comme le font Médiapart et Libé avec son checknews : https://www.liberation.fr/checknews/2020/10/07/surestime-biaise-pourquoi-le-taux-de-positivite-est-un-indicateur-bancal_1801533?xtor=EREC-21-%5Bchecknews%5D&actId=ebwp0YMB8s1_OGEGSsDRkNUcvuQDVN7a57ET3fWtrS8zGLh5IoVWOey8nNsgiZhK&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=504976

Mais bien sûr ces média doivent être des complotistes ou des admirateurs de Trump. lol.

bonne soirée.

rosemar 09/10/2020 23:17

C'est un témoignage qui se veut une mise en garde : mieux vaut se protéger contre ce virus, autant que possible. Le problème est que certains services de réanimation commencent à saturer, et les médecins s'inquiètent. Le taux de positivité n'est pas le seul indicateur.

Bonne soirée

jmlire 09/10/2020 15:28

euh, pardon pour le lien, celui ci-dessous fonctionne !

https://www.liberation.fr/checknews/2020/10/07/surestime-biaise-pourquoi-le-taux-de-positivite-est-un-indicateur-bancal_1801533

Michel Jean 08/10/2020 07:30

Bonjour Rosemar, effectivement moi aussi j’ai un ami-collègue qui est obligé de mettre un terme à sa carrière après avoir était infecté par la Covid. Bonne journée à tous.

rosemar 08/10/2020 23:31

Les séquelles peuvent être multiples :

https://www.doctissimo.fr/sante/epidemie/coronavirus-chinois/sequelles-coronavirus

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 07/10/2020 18:23

Dans la population qui a développé une forme sévère de covid et qui en a survécu on dit que 30% en gardent de sérieuses séquelles physiques. Des cas de personnes, par exemple, incapables de reprendre leur activité sportive antérieure...De nombreuses personnes souffrant de fatigue chronique.
Et que dire du cynisme et de l' irresponsabilité de Trump qui dit qu'il ne faut pas avoir peur du covid, qui dit que que c'est moins dangereux que la grippe, alors que lui, il a pu bénéficier d'un traitement expérimental ( totalement hors de portée du simple citoyen) qui lui a sans doute sauvé la vie...C'est tout simplement révoltant et indigne d'un président. Facebook et tweet censurent et font disparaître les messages du président. C' est absolument fou...Les Etats-Unis ont un président qui se comporte comme le pire des trolls....
https://www.nouvelobs.com/monde/20201006.OBS34375/trump-accuse-de-desinformation-par-facebook-et-twitter.html

Bonne journée l' amie

rosemar 07/10/2020 23:00

30 %, c'est un chiffre conséquent.
Trump accumule les bévues, les inconséquences, c'est lamentable, en effet. Merci pour le lien.

Belle soirée, AJE

LH 07/10/2020 11:11

Dans mon entourage probil y a ceux qui ont passé des semaines en réanimation, intubés, et ceux qui ont eu ou pas de symptômes... Aucun n'a développé des complications... Heureusement d'ailleurs.

rosemar 07/10/2020 22:56

C'est quoi l'entourage probil, LH ? Même des personnes jeunes ont des séquelles, voici des témoignages :

https://www.lci.fr/sante/coronavirus-temoignages-le-calvaire-de-ces-jeunes-malades-qui-ont-attrape-le-covid-19-et-souffrent-encore-de-sequelles-2161120.html