Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 12:14
Tempête épidémique aux Etats-Unis...

 

 281.000 morts du Covid aux Etats-Unis et de plus en plus de cas de contaminations... Les Etats-Unis font face à une déferlante épidémique.

Les USA craignent désormais l'après "Thanksgiving" et une nouvelle vague du virus.

 

Le patron de l'agence fédérale de la santé a déclaré solennellement : "Les Etats-Unis vont vivre dans les 3 prochains mois la pire période sanitaire de leur histoire".

Une déclaration particulièrement alarmiste...

 

Les plus grands scientifiques alertent : les mois à venir s'annoncent très difficiles.

 

Même si les mesures sanitaires resteront du ressort des gouverneurs, même si le masque n'est toujours pas obligatoire dans 13 états sur 50, le président élu Joe Biden entend bien donner une recommandation forte :

"Dès le premier jour de mon mandat, je vais demander aux Américains 100 jours de port du masque..."

 

Les Etats-Unis viennent de repasser la barre des 2000 morts par jour, pour la première fois depuis le printemps dernier.

 

Donald Trump, lui, ne change pas d'attitude face au Covid : une vingtaine d'événements festifs de Noël sont prévus, ce mois-ci, à la Maison Blanche.

Il est vrai qu'il a lui-même contracté le virus et s'en est sorti sans séquelles.

Oui, mais il a bénéficié d'un traitement de pointe auquel la plupart des Américains n'ont pas accès.

 

 Donald Trump, ne l'oublions pas, avait certains facteurs de risques, c’est un homme âgé de 74 ans, il pèse 110 kilos...

"Donald Trump a bénéficié d’un traitement pilote, des anticorps de synthèse, un cocktail mis au point par une bio Tech, Regeneron, testé sur 275 personnes. Donald Trump a obtenu l’autorisation de se voir administrer ce produit qui n’est absolument pas approuvé par la Food and Drug Administration, l’autorité américaine de régulation."

Donald Trump a bien été traité comme un VIP :  ce n'est pas le cas de tous les Américains qui sont morts du Covid.

Les Américains, eux, doivent affronter une épidémie qui n'a pas fini de faire des victimes.

D'ailleurs, Donald Trump n'a cessé de minimiser les effets du coronavirus...  Après des mois de déni, de bravades, de critiques acerbes à l’égard des mesures mises en œuvre par certains Etats fédérés, la présidence des Etats-Unis est désormais confrontée à une recrudescence de la maladie.

 

 

 

https://www.franceculture.fr/emissions/lhumeur-du-matin-par-guillaume-erner/lhumeur-du-jour-emission-du-mardi-06-octobre-2020

 

Tempête épidémique aux Etats-Unis...
Partager cet article
Repost1

commentaires

jmlire 10/12/2020 14:57

hello;
Bon d'un autre côté la population des États-Unis c'est plus de 330 millions d'habitants. Si je compte bien rapporté à notre population de 62 millions d'habitants, on aurait dû avoir 52 000 morts si on avait fait comme eux. Notre bilan est de 56 648. Et on a beaucoup plus confiné et eu plus de mesures sanitaires. Les chiffres nous ramèneraient un peu au calme si on les regardait de près. Je maintiens ce que je dis depuis le début. Le problème n'est pas le covid, le problème c'est la façon mondiale de le gérer. Mais ce n'est que mon avis. Et pour rassurer tout le monde, je ne suis ni complotiste, ni le péniste, ni rien en "iste" en général. Bonne journée.

https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2489651-chiffres-covid-bilan-du-coronavirus-en-france-mercredi-9-decembre-2020/

rosemar 10/12/2020 22:30

Et aussi :

https://www.futura-sciences.com/sante/breves/coronavirus-covid-19-nombre-morts-pourrait-doubler-etats-unis-malgre-vaccins-3610/

rosemar 10/12/2020 22:17

Voici un tableau : nombre de morts par million d'habitants :

https://fr.statista.com/infographie/21819/taux-de-mortalite-coronavirus-par-pays-deces-covid-19-par-habitant/#:~:text=Deux%20pays%20pr%C3%A9sentent%20un%20ratio,Uni%2C%20Argentine%20ou%20encore%20Br%C3%A9sil.


Bonne soirée

ALEA JACTA EST 08/12/2020 15:51

Un président américain qui a d'abord été très proche des négationnistes, qui a porté une lourde responsabilité dans la manière dont son pays a affronté la pandémie, et qui a bénéficié ensuite d'un traitement VIP quand il a été atteint par la covid : voilà résumé le comportement cynique des populistes quand ils accèdent au pouvoir...La seule morale de cette histoire c'est que la covid aura permis l'échec électoral de Trump. Gros soulagement pour la planète et mince consolation pour les victimes de la pandémie.
Ne reste plus qu'à espérer que le bilan à venir ne soit pas aussi lourd qu'on peut le craindre...à suivre donc...
Bonne journée l'amie

rosemar 08/12/2020 23:52

Beaucoup d'irresponsabilité de la part d'un chef d'état, c'est déplorable... Mais Trump avait-il la dimension d'un chef d'état ?

Pour en rire :

"Il y a bien longtemps au XXIe siècle, les Etats-Unis d’Amérique étaient dirigés par un président qui se nommait Trump, Donald Trump. Ce président commettait tellement d’erreurs que son nom devint un verbe : "se trumper" . L’usage populaire et les déformations afférentes donnèrent naissance au verbe "se tromper"."

Extrait du dictionnaire absurde du Covid de Serge Simon.

Belle soirée, AJE