Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2021 5 15 /01 /janvier /2021 12:28
Converser avec un robot ?

 

Converser avec un robot ? Mais quel intérêt ? Et pourtant, ces robots conversationnels existent déjà...

En Corée du sud, Lee Luda, un chatbot, permet de converser avec ce qui serait une étudiante de 20 ans.

Ce robot a rapidement obtenu un succès phénoménal grâce à sa spontanéité, son naturel.

Une jeune étudiante a forcément du succès !

On croit rêver ! Nous voici dans un scénario digne du film de Spike Jonze intitulé Her, une histoire moderne qui aborde le thème de la solitude dans nos sociétés déshumanisées.

 
Le héros de ce film Théodore est un homme sensible, inconsolable à la suite d'une rupture amoureuse. Il acquiert alors un logiciel informatique, capable de s'adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de Samantha, une voix féminine pleine de charme, intelligente, et particulièrement drôle... c'est alors que commence un jeu de séduction et les deux personnages tombent amoureux l'un de l'autre.


On le voit : un thème passionnant qui évoque l'emprise des ordinateurs dans le monde moderne...

 

Et ce robot sud coréen illustre bien cette emprise.

Comment peut-on avoir envie de converser avec une machine ?

Il déjà assez agaçant de tomber sur un robot, lorsqu'on se sert d'un téléphone...

 

En plus, ce robot a déraillé : il a tenu des propos sexistes, homophobes, et a prononcé des propos haineux à l'encontre de personnes handicapées.

" Lee Luda fonctionnait sur la base de discussions qui ont existé, et ses déboires pourraient être révélateurs de l'enracinement de certaines idées au sein de la société sud-coréenne."

En fait, si les robots déraillent, c'est l'homme qui en est l'origine. Les machines ne font que reproduire ce qu'on leur a appris.

Inutile donc de rêver à de machines parfaites...

 

La modernité nous entraîne ainsi à créer des objets inutiles, des gadgets sans intérêt...

Plutôt que de converser avec un robot, il serait plus bénéfique de converser avec des livres.

La lecture ouvre des horizons nouveaux, les livres rendent compte d'expériences, de sentiments, de sensations...

La lecture nous rend plus heureux, plus épanouis, et meilleurs. Elle nourrit notre âme et notre intelligence...

La lecture peut ainsi nous métamorphoser, elle élargit nos horizons...

 

Oui, les livres permettent une conversation enrichissante avec leurs auteurs, leurs personnages...

Mieux vaut un bon livre qu'un robot !

 

 

 

Source :

 

https://www.lepoint.fr/monde/coree-du-sud-un-chatbot-deraille-et-se-revele-homophobe-et-sexiste-14-01-2021-2409591_24.php

 

 

 

Converser avec un robot ?
Partager cet article
Repost0

commentaires

LH 16/01/2021 19:12

J'ai désactivé sur mon téléphone la fonction qui permet de parler à google ou à Alexia d'Amazon... Je préfère perdre quelques secondes à taper ma requête...

rosemar 16/01/2021 23:25

Je t'approuve, je n'utilise jamais ces robots...

ALEA JACTA EST 15/01/2021 16:47

Et en parlant de libres sur l'intelligence artificielle j' avais aimé celui-ci d' Antoine Bello...https://www.babelio.com/livres/Bello-Ada/849753

rosemar 15/01/2021 22:33

Merci pour ces liens, AJE : un roman passionnant sur l'Intelligence Artificielle.

ALEA JACTA EST 15/01/2021 17:11

J'en avais un billet à l' époque....http://alea-jacta-est-ex-posteur.over-blog.com/2018/02/ada-d-antoine-bello.html

ALEA JACTA EST 15/01/2021 16:43

On voit bien là une dérive de notre société qui, à tous les grands maux sociétaux comme par exemple la solitude, tente de répondre avec des solutions technologiques...Même quand celles-ci sont finalement effrayantes et profondément inhumaines.Brrrr....!!!
Bonne fin de soireée l'amie

rosemar 15/01/2021 22:29

Attention aux addictions aux gadgets technologiques, où le virtuel l'emporte sur la réalité : des dérives inquiétantes, en effet...

Belle soirée, AJE