Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2021 5 29 /01 /janvier /2021 11:32
Covid-19 : hésitations... retournements...

 

 

Simple grippe ou virus féroce ? Le masque ou pas le masque ? Vaccin ou pas, seconde vague ou pas ? Confinement urgent ou pas ?

Comme l'écrit Christian Clot, "chacun a son avis, ses certitudes... Les persuasions sont fortes", les convictions aussi...

 

Et face aux contradictions qui nous submergent, nous sommes tout de même un peu perdus.

Certaines sommités médicales ont minimisé l'épidémie, d'autres l'ont peut-être dramatisée ?

Qui détient la vérité ?

 

D'ailleurs, il leur arrive de se contredire... La science elle-même hésite...

Jean-François Delfraissy déclarait dimanche : "On a affaire à un virus diabolique et beaucoup plus intelligent qu'on ne le pense". Une curieuse personnification du virus ! Une déclaration alarmiste propre à semer la panique... "un abus de langage", disent certains scientifiques.

 

Il faut dire que le professeur Delfraissy se montrait favorable à un nouveau troisième confinement...

"Plus on prend une décision rapide, plus elle est efficace et peut être de durée limitée", a déclaré, dimanche, le président du conseil scientifique. 

Puis, revirement : 

Le professeur nuançait ce mardi 26 janvier ses propos sur l’urgence d’un troisième confinement dans une interview. Un changement de tempo également martelé par plusieurs membres du gouvernement. 

Un rétropédalage qui déroute alors que le gouvernement s’interroge sur la pertinence d’un troisième confinement.

 

A quel scientifique se vouer ? On a l'impression que tous se contredisent... une véritable cacophonie.

Dans tous les cas, il serait plus sage pour des hommes de science de ne pas faire de déclaration à l'emporte-pièce !

 

Les décisions politiques sont difficiles à prendre dans un tel contexte : que faire ?

Le gouvernement temporise et remet sa décision à plus tard.

 

Il est sûr que les conséquences d'un troisième confinement peuvent être dramatiques : fatigue des familles, surcharge mentale démesurée, avenir incertain, sombre, notamment pour les jeunes et les étudiants, chômage, dette qui explosent.

 

Qui paiera ?

Une chose est sûre : nous ne pourrons pas continuer à poursuivre une croissance exponentielle, à épuiser la nature et ses ressources : comme l'écrit Christian Clot, "parmi les causes prouvées du virus, nous pouvons pointer la réduction des espaces naturels et notre consommation débridée d'animaux sauvages."

Le Covid devrait être une opportunité pour changer notre rapport au monde : il y va sans doute de notre propre survie.

 

 

 

 

 

Covid-19 : hésitations... retournements...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonsoir Rosemar, “D. Raoult” explique encore une fois que «le virus ne s’attrape pas dans la rue», mais très certainement quand les familles sont confinées à l’étroit dans de minuscules appartements. Il nous livre aussi d’autres informations très amusantes ou angoissantes... ! Bonne soirée à tous.
Répondre
R
Le virus s'attrape surtout dans les espaces confinés, mais aussi par des contacts rapprochés.

Didier Raoult a déclaré : "C'est mieux de ne pas confiner, on va rendre tout le monde fou". Ce soir, Castex pense encore pouvoir "se donner une chance d'éviter le confinement..." On verra ce qui se passe la semaine prochaine qui sera déterminante pour la suite.

Bonne soirée, Michel
A
Cette semaine est sans doute la pire que nous ayons vécu dans ma région depuis le début de la pandémie.Le pire s'est produit à 4 km de chez moi où 30 personnes âgées sont décédées durant le dernier mois à cause d'une infection massive dans une ephad.. En fait c'est une vraie catastrophe et c' est seulement depuis 24 heures qu'il semblerait que le nombre d'hospitalisations ait amorcé une très légère descente. Le tribu payé pour les fêtes de fin d'année aura été très lourd et maintenant nous devons affronter le variant britannique, en serrant les fesses. Mes élèves ont mûri car maintenant chacun d'entre eux connait au moins une victime mortelle qui faisait partie de leur entourage proche ou lointain...Cette semaine nous avons expulsé pour une période d'un mois une élève récidiviste qui se moquait du port du masque comme de l'an 40...Il aura fallu un holocauste pour que certaines personnes comprennent et acceptent ces mesures disciplinaires...Seule note positive dans mon lycée : nous avons eu à ce jour 17 positifs mais aucun cas de contagion au lycée. Tous les élèves et professeurs confinés par précaution ont donné négatif.
Répondre
R
Ce qui se passe dans les EHPAD est terrible, même en dehors du Covid, ici en France :

http://rosemar.over-blog.com/2017/10/le-scandaleux-business-de-la-vieillesse.html

Partout le virus progresse à cause des nouveaux variants, sans doute : ce soir, J Castex, le premier ministre n'a pas annoncé un nouveau confinement, mais essentiellement des mesures aux frontières... La situation est vraiment complexe.
A
Article sur la contagion massive de cette résidence pour personnes âgées....https://www.levante-emv.com/comunitat-valenciana/2021/01/28/fallecen-26-mayores-macrobrote-residencia-31753500.html
A
La pandémie nous questionne tous quotidiennement. Le problème posé en termes stratégiques n'est pas compliqué, en fait il est complexe. Fini les " yaka yaka...". Toutes les mesures proposées comportent leurs lots d'effets collatéraux qui peuvent avoir dans certains cas particuliers des incidences aussi dramatiques que le mal dont on veut se prévenir...Mais la science n'est pas vraiment prise en défaut avec un virus mutant avec lequel aucune vérité n'est définitive. Une science capable de développer en un temps record 5 ou 6 vaccins ...
C'est frappant de voir à quel point notre société veut à tout prix trouver des coupables. Cette semaine dans la région de Grenade il y a eu plus de 40 secousses sismiques à cause du fait que l'Afrique et l'Europe se rapprochent à raison de 4 millimètres par an. Les gens ont dû passer une nuit dehors pour se mettre à l' abri... Il ne viendrait à l'esprit de personne d'accuser qui que ce soit d'un phénomène naturel. Avec la covid il n' en va pas de même. Les moins surpris sont les épidémiologues qui 's'y attendaient depuis des décennies et qui dénonçaient notre manque de préparation. Mais si un responsable avant la covid avait dépensé de l'argent pour nous préparer on l'aurait accusé de dilapider l' argent public...La covid nous met le nez dans notre caca, dans nos contradictions.
La covid c' est aussi un vrai défi pour l'humanité, un défi lancé à notre intelligence, et si on est capable de relever ce défi-là ça risque aussi de nous aider à en relever d' autres aussi vitaux pour nous. La covid nous oblige à être plus solidaires, à ne pas penser notre liberté de manière égoiste et nombriliste, mais aussi de manière généreuse. Notre liberté ne doit pas s'exercer au péril de notre prochain.
Bonne journée l'amie
Répondre
R
Oui la science est capable de fabriquer très rapidement des vaccins, mais pour l'instant, ici, en France, on a de gros problèmes d'approvisionnement... de plus, ces vaccins n'assurent pas une protection à 100 %.
Il est certain que l'on n'a pas anticipé cette crise : un système de santé défaillant, des hôpitaux qui manquent de moyens depuis des décennies... recherche du profit, avant tout.
Le covid devrait nous obliger à être plus solidaires, mais les pays riches accaparent les vaccins :

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/01/27/a-davos-le-president-sud-africain-fustige-les-pays-riches-qui-accaparent-les-vaccins-anti-covid_6067753_3212.html

Belle soirée, AJE