Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2021 3 20 /01 /janvier /2021 09:35
Non, le virus ne s'est pas évanoui...

 

Non, décidément, le virus ne s'est pas évanoui, contrairement à ce que disait Didier Raoult au printemps 2020...

"Pour nous, l'épidémie est en train de disparaître progressivement... au pic, on a eu jusqu'à 368 cas nouveaux par jour, et là on est plutôt dans la zone de 60- 80 par jour, donc une diminution très significative du nombre de cas détectés", avait-il déclaré, en avril 2020.

Les autorités sanitaires locales avaient assez peu apprécié cette déclaration très optimiste.

Le directeur général de l'ARS Provence Alpes Côte d'Azur évoquait alors "un enthousiasme tout à fait prématuré." "Il est bien trop tôt pour pronostiquer une éventuelle fin de l'épidémie.", disait-il.

 

La réalité est venue démentir les propos de Didier Raoult : de nouveaux variants du virus sont même apparus, plus contagieux, plus dangereux peut-être.

Eh oui ! Les scientifiques les plus éminents, les plus renommés peuvent se tromper.

 

En l'occurrence, les faits sont là : de nouveaux variants en Angleterre, en Afrique du sud, au Brésil.

L’Afrique du Sud est confrontée à une deuxième vague brutale. De plus en plus d’hôpitaux sont saturés, ce variant sud-africain serait 50 % plus contagieux.

"Le monde a sous-estimé ce virus : ce virus peut évoluer et s'adapter", a affirmé le Professeur Alex Sigal, de l'Institut de recherche sur la santé en Afrique. Les craintes liées au nouveau variant ont isolé la première puissance industrielle d'Afrique, plusieurs compagnies aériennes réduisant leurs liaisons.

 

En Angleterre, la hausse des nouveaux cas de contamination a été brutale et soudaine : le nouveau variant du Covid-19 a grandement affecté le système de santé du Royaume-Uni. Les contaminations, les hospitalisations et les décès sont en hausse : 1 610 nouveaux morts ont été recensés, hier, en Angleterre. 

 

Au Brésil, le chaos règne dans la ville de Manaus, frappée par une deuxième vague extrêmement puissante du coronavirus. Cette ville de 2,2 millions d’habitants, dans l’État d’Amazonas, est située au cœur de la forêt amazonienne, et n’est atteignable que par avion ou bateau.

 

En Allemagne, la situation est aussi préoccupante : port obligatoire de masques médicaux, forte exhortation au télétravail... l'Allemagne s'apprête à durcir les restrictions face à la crainte d'une propagation de nouveaux variants plus contagieux. L'Allemagne s'apprête encore à prolonger le confinement jusqu'à la mi-février.

C'est certain : le virus est toujours là, et l'épidémie a progressé en raison de l'apparition de nouveaux variants.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost1

commentaires

Michel Jean 23/01/2021 10:28

Et: www la recherche l’origine du virus.

Michel Jean 23/01/2021 07:22

Pour évoluer avec réserves et sérénité face à ces variants “www inserm.fr” ou alors “On a le droit d’être intelligent” et l’Institut Pasteur.

JASON B 22/01/2021 11:16

Si on veut jouer sur les mots allons y. Mais ce n'est pas le plus important.
Le premier virus s'est évanoui au printemps, il a disparu de la circulation, donc la première épidémie n'a rien à voir avec la deuxième qui est générée par des mutants, c'est une autre épidémie.
Il n'y a pas eu de "deuxième vague" à proprement parler, c'est une autre épidémie.
Des chercheurs en UK ont joué aux apprentis sorciers et ont accéléré des mutations sur des patients imuno-déprimés en leur injectant des anticorps et des antiviraux mutagènes sans s'assurer qu'il n'y avait pas d'impact sur la protéine spike.
Les premiers vaccins présentés comme baguette magique seront probablement inefficace sur certains mutants.
Il va falloir arrêter de rêver avec les vaccins et surtout prendre en charge et soigner les gens malades (HCQ- Ivermectine- Vitamine D etc...) les autorités vont changer leur fusil d'épaule très rapidement en constatant qu'ils ont perdu le contrôle de la situation.

rosemar 22/01/2021 22:06

Qu'est-ce que cela veut dire "le premier virus" ? Les virus ont la possibilité de muter, c'est ce qui s'est passé. Qui joue sur les mots ? Quand Raoult dit : "L'épidémie est en train de disparaître...", certains médecins ont jugé que ses propos étaient imprudents, et ils avaient raison. L'actualité nous le prouve : panique en Angleterre, au Brésil...

"Des chercheurs en UK ont joué aux apprentis sorciers....", dites-vous. Où sont les preuves ? lien ?
Quant aux vaccins, hélas, ils risquent d'être inefficaces face à certains variants... ?
L'HCQ ? C'est vous qui rêvez ! Ce médicament n'est pas conçu pour lutter contre les virus, des études sérieuses prouvent que c'est inefficace.

Michel Jean 22/01/2021 06:24

Ce qui n’est pas nouveauté c’est que toute cette histoire; de mort du Covid (qui a bon dos), n’est pas claire et je suis sur que le prof. D. Raoult et son équipe réussiront par démontrer la justesse de leurs méthodes face à certaines presses aux idées mal alambiquées.

rosemar 22/01/2021 21:54

D'après les nombreuses études qui ont été menées, la chloroquine n'a pas d'efficacité contre le virus, hélas ! D'ailleurs, même à Marseille, l'épidémie a gagné du terrain.

Michel Jean 21/01/2021 05:25

25 Ans après M. É. B. fait face à ses juges pour financement occulte de sa campagne électorale pour les P.

rosemar 21/01/2021 22:20

Un procès en cours : est-ce qu'on va savoir la vérité ?

Michel Jean 21/01/2021 05:16

Il serait bon de comprendre que de nombreux décès (défunts emballés dans des housses inviolables), malgré les protestations des familles, dans les hôpitaux sont systématiquement estampillés “mort du Covid ” . On nous prends trop souvent pour des cons dans ce pays.

rosemar 21/01/2021 22:19

Pourtant, les symptômes du Covid sont désormais assez bien connus : le virus s'attaque aux poumons, aux vaisseaux.

Michel Jean 21/01/2021 04:47

Vous pouvez comprendre aussi que ce professeur dénonce depuis toujours le sous équipement en matériel médical qui équipe nos centre de recherches qui permettait de lutter plus efficacement dans cette ses situations. Quant aux variations ou variants, certes, l’occasion et même la nécessité nous est fournie par trop de médias de comprendre ou découvrir, mais cette évolution depuis les Pasteuriens est bien connue par des échanges de longues durées dans la recherche, qui reste/ra une surprenante découverte pour le grand public non-initié ou le plus sceptique des sceptiques.

rosemar 21/01/2021 22:18

Raoult n'était pas le seul à dénoncer le manque de moyens dans la recherche et dans les hôpitaux : le personnel médical s'est mobilisé maintes fois pour réclamer des moyens supplémentaires. Les virus mutent, ce n'est pas une nouveauté.

Michel Jean 20/01/2021 22:20

Il faut réécouter, à mon avis, (toute l’audition de D. Raoult devant la commission du Sénat en 2010) pour mieux comprendre ce “nous” et “son” optimisme de mars 2020 face à ce virus, mais aussi suivre «On a le droit d’être intelligent» avec la toile.

rosemar 20/01/2021 23:18

Raoult évoquait bien sûr la situation à Marseille, mais même à Marseille, la situation s'est dégradée.

ALEA JACTA EST 20/01/2021 20:52

La vidéotheque est cruelle pour Raoult.C'est insupportable de le réentendre avec tout ce qu'on sait aujourd'hui...Quant aux variants d'autres experts plus prudents et moins fanfarons s'y attendaient. En fait il y en a toujours car dès qu'on lutte efficacement contre un virus ce sont les mutants qui survivent....mais ceux de la covid font froid dans le dos. En fait on ne connait même bien la covid-19 et on a déjà droit aux variants. Il ne nous laisse pas souffler...La réalité de faits est toujours plus surprenante que ce qu'on imagine...
Bonne fin de soirée l'amie
PS: voici un court-mëtrage italien qui résume 2020.
Cruel et drôle à la fois:
https://www.facebook.com/DanovisLozano/videos/396901588059522
PS nº 2: 2 positifs au bahut aujourd'hui et 36 éleves renvoyés dans leurs foyers, en attente de PCR et 2 profs aussi...notre travail devient un peu surréaliste. Sans parler des parents qui n'ont pas compris que nous les profs , on n' est pas confinés et qu'on ne peut pas faire deux fois le même travail dans la journée( una fois au lycée et une autre fois sur le net)..les conditions sont hards. Le jour on travaille dans le froid, avec masque, en parlant fort...le soir c'est le harcèlement des parents dont les élèves sont confinés via le net...au secours, fuyons !

rosemar 20/01/2021 23:17

C'est curieux tout de même de la part d'un spécialiste ! Est-ce que sa renommée lui est montée à la tête ? Raoult a fait de nombreuses déclarations chocs bien imprudentes. Ce virus est vraiment imprévisible et d'autant plus inquiétant.

Merci pour le lien et la vidéo : terrible !

Une situation difficile voire impossible pour les profs pour lesquels le travail est déjà souvent compliqué en temps ordinaire... Alors, là, ça devient intenable.

Belle soirée, AJE

Michel Jean 20/01/2021 12:08

Bonjour Rosemar, concernant les nombreuses variétés issues de ce virus ce n’est pas encore fini, car en effet on se retrouve dans la même situation que nos amis chinois avec leur supposé éradication de cette bestiole qui peut-être avaient cessé de s’interroger, de douter, de prudence vertu précieuse, n’ont que peut chercher la vérité pareil à d’horribles imbeciles parce vaincus par la pulsion de la certitude comme notre triste ami Macbeth: Que ces démones jongleuses de mots ne soient plus écoutés, Qui nous roulent dans le double sens, Qui ont tenus paroles-promesses à notre oreille, Les rompant face à notre espoir. Bonne journée à tous.

rosemar 20/01/2021 23:05

J'ai quelque difficulté à comprendre la fin du message : oui, les Chinois avaient, disaient-ils, éradiqué le virus mais il est revenu chez eux... de toutes façons, il est difficile de savoir exactement ce qui se passe en Chine...

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-des-medecins-chinois-confient-que-les-autorites-les-ont-obliges-a-mentir-sur-l-epidemie-7124463


"Dans un documentaire de la chaîne britannique ITV, diffusé ce mardi 19 janvier 2021, des médecins chinois témoignent à visage flouté des pressions qu’ils ont subies à Wuhan pour cacher que le coronavirus se transmettait entre êtres humains. Cette attitude des autorités chinoises aurait permis à la pandémie de prendre de l’ampleur."

Bonne soirée, Michel