Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2021 1 18 /01 /janvier /2021 12:32
Réhabiliter l'OTIUM...

 

 

L'OTIUM, vous connaissez ? Comme l'indique la terminaison du mot, il s'agit d'un terme latin : l'otium désigne le loisir studieux et fécond, temps désintéressé et consacré à la quête de sens et de beauté.

 

Pour l'historien Jean-Miguel Pire, il convient de réhabiliter cette notion venue de l'antiquité, et plus particulièrement en temps de pandémie.

"L'otium, explique l'historien, est une forme de loisir inventée en Grèce antique, la skholè, qui a été popularisée sous l'Empire romain sous le nom d'otium. Si ce terme latin n'a pas d'équivalent direct en français, il décrit selon Jean-Miguel Pire un loisir fécond, studieux, au temps que l'on consacre à s'améliorer soi-même, à progresser pour accéder à une cohérence et à une compréhension du monde plus grandes."

 

Vive l'otium ! Il est propice à la curiosité, l'éveil, l'envie d'apprendre, de connaître, de comprendre, d'embrasser le monde...

"L'otium est fondamentalement désintéressé. Il est fécond, mais pas utile. Il n'est pas réductible à une utilité matérielle extérieure : son propre accomplissement est déjà un but en soi.", explique Jean-Miguel Pire.       

 

Bien sûr, il y a deux types de conditions à remplir pour s'adonner à l'otium :

"Les conditions matérielles : l'accès au loisir fécond n'est possible que dans la mesure où les tâches vitales et les besoins essentiels sont accomplis. 
Les conditions mentales : le désir et la disponibilité personnels, l'effort qu'il faut accomplir pour atteindre la fécondité de l'otium."

 

Mais évidemment au temps des jeux vidéos, de Twitter, des réseaux sociaux, l'otium n'est plus à la mode...

 

Comme le rappelle Jean-Miguel Pire, l'otium s'oppose au négoce : "negotium" en latin, qui est la négation de l'otium.

"Ainsi, le négoce, le marché, est formé dans son étymologie-même par la nécessité d'éliminer cette forme de loisir."

"La montée des valeurs du marché (utilité, performance, rapidité, rentabilité) correspond bien au déclin des valeurs de l'otium (lenteur, désintéressement, quête de sens). Le constat sémantique est que plus on a de négoce, moins on a d'otium." 

     

Ainsi, nos sociétés de marchandisation ne laissent plus de place à l'otium.

 

Réhabilitons l'otium antique : les Grecs et le Romains par delà les siècles nous transmettent une leçon de sagesse.

Utilisons nos loisirs pour nous cultiver, pour progresser en savoir et en sagesse...

Utilisons nos loisirs pour apprendre, nous épanouir, apprendre à jouer d'un instrument, apprendre une langue étrangère, apprendre le latin, le grec, observer la nature et ses splendeurs, comprendre le monde qui nous entoure, contribuer au bien commun, etc.

 

Avec un partage du travail, il serait sans doute possible pour tous de libérer du temps , et de retrouver l'otium antique.

 

 

 

Sources :

 

https://www.franceculture.fr/emissions/affaire-en-cours/affaires-en-cours-du-jeudi-07-janvier-2021

 

 

 

https://www.persopolitique.fr/1358/otium-et-negotium/

 

 

Réhabiliter l'OTIUM...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel Jean 19/01/2021 13:26

Se dire qu’on est là pour cent ans et ne pas se casser la tête comme le faisait Joseph mon voisin qui en dix jours; pas un de plus à été foudroyé par un cancer du pancréas.

Michel Jean 19/01/2021 13:21

Bonjour Rosemar, depuis toujours j’ai cette maladie (virus) dans le sang devrais-je y laisser la vie que je ferais tout pour le conserver. L’idiom ou l’otium exige avant tout un esprit contemplatif d’autant plus qu’il faut persévérer pour trouver le temps et le bon moment pour se décider à agir avec un enthousiasme toujours plus frais. C’est une manière ou façon de vivre qui exige légèreté et insouciance dans la mesure où sa nature s’y prête dans faire d’efforts; c’est jouer aux échecs sans trop se casser les méninges par exemple. Bonne journée à tous.

rosemar 19/01/2021 23:07

Euh... en fait, l'otium a plus de profondeur, je pense : il implique une attention, une curiosité, au sens étymologique du terme...

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 18/01/2021 19:25

Merci pour toutes ces explications et vive l'otium !
Je ne connaissais pas le mot latin, mais par contre en espagnol LOISIR se traduit par OCIO, donc l'origine du mot semble provenir clairement du latin.
Bonne soirée l'amie

rosemar 18/01/2021 22:36

Le mot a disparu en tant que tel en français, il ne subsiste que dans le nom "négoce", sa négation, en fait.
"Ce loisir studieux nous permet de nous construire, d‘échapper aux préjugés, aux assignations culturelles, géographiques et sociales, pour exister comme une personne protagoniste de sa propre vie et, ainsi, de contribuer au bien commun. Car ce n’est pas une démarche narcissique ou égoïste, ou simplement du développement personnel. J’inscris l’otium dans une démarche d’engagement en faveur de la société. Dans l’Antiquité, on n’existe pas en dehors de la Cité. On comprend ainsi l’otium si l’on considère que l’individu, prenant soin de soi, prend également soin d’autrui et, donc, se soucie du bien commun." Jean Miguel Pire.

Belle soirée, AJE