Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 09:29
Sur le mode du conflit...

 

A l'occasion de la publication d'un petit article assez anodin sur la clémentine, j'ai pu constater comment fonctionnent les forums de discussions sur Agoravox.

Après une gentille petite blague, j'ai dû essuyer des moqueries, des critiques acerbes dans les commentaires...

Il semble que même la clémentine ne soit pas un sujet de consensus ! Etonnant !

Un lecteur pour la énième fois s'est mis à fustiger l'analyse des sonorités du mot "clémentine"...

"Mais quelle laideur dans cette phrase : « La gutturale initiale et la dentale »t« nous font voir des éclats, la labiale »m« nous offre sa séduction, la voyelle nasalisée »en« nous grise et nous exalte de senteurs. » ", écrit-il...

 

Et une autre lectrice surenchérit : "..surtout que ça ne veut rien dire du tout. Une labiale qui offre sa séduction, une voyelle nasalisée qui nous exalte de senteurs..."

Me voilà accusée d'écrire n'importe quoi... puis, d'être "psychorigide" ou encore de "disséquer" les sonorités...

 

Pourtant, l'analyse des sonorités d'un mot a de l'intérêt : le mot "clémentine" ne revêt-il pas un certain charme poétique avec sa finale féminine, ses sonorités, son ampleur ?

Pourquoi ne pas les analyser ?

Puis, la discussion a complètement dégénéré : insultes racistes à l'égard d'un intervenant, propos violents, haineux.

J'ai eu droit aussi à une diatribe contre le féminisme, complètement hors-sujet...

 

En fait, sur internet, dans les médias, les discussions, les commentaires fonctionnent sur le mode du conflit.

Tout devient sujet de polémiques, et même  la clémentine !

La discussion devient un combat : ainsi, la culture du clash et du buzz a rendu les gens de plus en plus méchants et agressifs.

 

Il s'agit là d'un instinct primaire très ancien.

Les écrans, les réseaux sociaux entretiennent cet instinct primaire...

Il s'agit de s'opposer à tout prix, de provoquer l'autre...

 

Les gens, influencés par les médias, aiment le buzz, et tout devient occasion de créer le conflit, le clash.

On en vient à mépriser l'autre, à ricaner.

Des pulsions primaires sont à l'oeuvre, des réflexes, des automatismes qui ne servent pas la réflexion et qui font penser à des réactions infantiles...

A l'ère du numérique, la méchanceté s'épanouit, se diffuse, et se répand de plus en plus sur la toile.

 

Heureusement, deux lecteurs sont venus commenter de manière constructive l'article, en apportant des précisions intéressantes et utiles sur la clémentine.

Merci à eux !

 

 

 

 

Sur le mode du conflit...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel Jean 29/01/2021 14:03

Comme leurs parents et grands-parents tondeurs et résistants de la dernière heure, ils vous toutes et tous aimeraient en menace de tonte ou tondue expiatoire... pour trahison ?

Michel Jean 29/01/2021 08:58

Si retentissantes, étouffées, étonnantes, dérangeante soit-elles ces fabliaux critiques ou tensions vous révèlent, revendiquent, résistent immédiatement à quoi et à quel crime ? Je n’y vois tout au plus, excusez du peu, qu’une quantité de Don-Quichottes ravagés par le mensonge.

ALEA JACTA EST 27/01/2021 20:50

Une clémentine qui se transforme en pomme de discorde ! Un article sur un beau fruit qui déclenche une bataille d' Hernani agoravoxienne !
Oui, ces réactions illustrent bien les tares de ce média digital ! Certains intervenants n'ont d' autre soucis que de nuire,que de moquer...Le phénomène n'avait pas pris de telles proportions à l'époque du regretté POST mais maintenant on vit définitivement un nouvel âge où les trolls prolifèrent et parasitent systématiquement les autres échanges courtois et enricchissants...
Bonne fin de soirée l'amie

rosemar 27/01/2021 22:58

Oui, c'est le cas de le dire : un sujet banal qui déclenche des réactions exacerbées... mais, en fait, le sujet a été oublié : les gens en viennent à parler de ce qui les intéresse... ils viennent régler des comptes : un défouloir !

Belle soirée, AJE

Michel Jean 27/01/2021 12:34

Bonjour Rosemar, que ce passe-t-il dans leurs intestins, peut-être des problèmes avec le système immunitaire ou des cerveaux qui manquent cruellement d’oxygène alors même qu’il suffit d’aller respirer, de jour comme de nuit, à la campagne ou sur le littoral. Les critiques, quant bien même ils pourraient se passés de cette traque, permettront toujours de goûter avec suavité à ce plaisir intérieur de les faire. Ce qui est regrettable pour leurs auteurs outre qu’elles ne sont sclérose de mots; c’est que trop souvent elle font obstacle à de nombreuses manifestations de vérités, mais voila que je dérape sur un autre débat. Bonne journée à tous.

rosemar 27/01/2021 22:54

Oui, il faut leur conseiller d'aller se promener, prendre l'air... mais effectivement, les critiques permettent une sorte de défoulement...

Bonne soirée, Michel

Katie à l'ombre des mots songeurs 27/01/2021 10:51

Je suis autant désemparée que vous devant le déferlement d'agressivité sur les réseaux sociaux. Je ne vois qu'une solution à ce problème : arrêter de les utiliser ! Peut-être que le soufflé retomberait de lui-même si tout le monde s'y mettait, et que les gens reprendraient alors leur visage humain ???
Ceci dit, j'aime beaucoup vos tableaux (photos ?) sur la clémentine. En plus d'être une vraie douceur au cœur de l'hiver, elle est très photogénique, je trouve.
Merci pour le partage et bonne journée.
Katie

rosemar 27/01/2021 22:52

Je ne suis pas inscrite sur Twitter ou Facebook, mais je publie sur le journal dit "citoyen" Agoravox : une façon de diffuser mes articles... Là, je pense que ce sujet n'a beaucoup intéressé les intervenants : ils se sont défoulés... et pourtant !

Bonne soirée

Piro 27/01/2021 09:49

Vous transférez vos article sur agora vox ?

rosemar 27/01/2021 22:47

Je publie aussi sur Agoravox, ce qui permet d'avoir plus de lecteurs...

Marie-Pierre 27/01/2021 09:42

Magnifique peinture d'un fruit merveilleux qui me régale chaque jour !

rosemar 27/01/2021 22:46

Superbe tableau, oui, mais je ne sais pas qui l'a peint ?