Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 12:19
Mais sommes-nous prêts à changer ?

 

La crise que nous vivons est profonde, et difficile : nous devons évoluer, réduire nos impacts sur l'environnement, afin d'atténuer et supprimer les dangers qui nous menacent, le changement climatique, la pollution, les risques de pandémie.

Mais sommes-nous prêts à changer ?

 

Accepterons-nous de renoncer à notre train de vie ? Comment ? Dans quelle mesure ?

Il est relativement facile de prêter attention aux déchets, de les trier, de baisser un peu le chauffage, d'éviter la climatisation en été, de faire le tri des messages électroniques, de supprimer les mails inutiles.

 

Il n'est pas encore dans les habitudes de nombreux Français d'acheter en vrac pour éviter les emballages, d'éviter les modes de transports polluants, de ne plus utiliser certaines applications énergivores, comme Tik Tok, de manger peu de viande et de poissons.

 

Il serait souhaitable de changer de lieu d'habitation pour se rapprocher de son travail, de réduire les trajets de vacances et de loisirs, de supprimer les objets en plastique ou encore de réduire sa consommation d'internet et de produits électroniques.

Mais sommes-nous prêts à le faire ?

 

Beaucoup de nos loisirs sont dédiés aux écrans... Des habitudes sont prises.

Sommes-nous disposés à faire des sacrifices pour préserver notre environnement ?

 

Nous avons bien vu, lors du premier confinement, que la nature reprenait vie, que la pollution avait tendance à disparaître.

C'est bien l'homme et ses activités qui sont à l'origine du changement climatique et des catastrophes qui en découlent.

 

Pour la plupart, nous vivons dans des villes, loin de la nature : nous la connaissons mal.

Qui connaît les différentes espèces d'oiseaux, d'arbres, de fleurs et d'insectes ?

 

L'enseignement n'inclut pas vraiment une formation à l'écologie et au monde de la nature.

Nous avons perdu le contact avec la nature et ses merveilles. La nature nous paraît abstraite.

Il serait utile de renouer ce contact mais la tâche est difficile.

La plupart des adolescents possèdent un portable et ils en usent et en abusent : ils sont souvent fascinés par les écrans, les séries, des jeux vidéos de toutes sortes.

L'éducation, l'enseignement ont un rôle à jouer dans ce domaine : il convient de former les jeunes et de les sensibiliser aux problèmes écologiques.

A chacun aussi de faire des efforts pour réduire les pollutions et apporter sa pierre à l'édifice...

Et vous, quels efforts êtes vous prêts à consentir pour améliorer notre environnement ?

 

 

 

 

Source : Covid, et après ? de Christian Clot

 

Mais sommes-nous prêts à changer ?
Partager cet article
Repost0

commentaires

ALEA JACTA EST 08/02/2021 21:35

Quels efforts êtes vous prêts à consentir pour améliorer notre environnement ?
Moi je suis prêt à consommer moins, beaucoup moins...En fait je crois que durant cette année pandémique j'ai très peu consommé...surtout des produits de première necessité comme l'alimentation. Au niveau fringues j'ai jamais aussi peu dépensé..les voyages annulés...
Même si tout le monde faisait comme moi ça ne serait pas suffisant pour échapper à une grande crise globale, mais il faut essayer de réduire le plus possible son impact.
Bonne fin de soirée l'amie

rosemar 08/02/2021 23:04

Je pense que nous avons tous moins consommé durant cette période, par la force des choses : beaucoup de commerces fermés, peu de possibilités de voyages... en dehors de ça, difficile de réduire son impact : on peut éviter de renouveler son portable, essayer d'acheter local, en vrac, veiller à réduire sa consommation d'électricité, de chauffage, quand c'est possible, etc.

Belle soirée, AJE

Michel Jean 08/02/2021 14:41

Bonjour Rosemar, Tout ira pour le mieux quand les experts de pollutions industrielles décideront de comprendre que nous tous sommes obligés à de multiples échanges de matière et d’énergie qui implique nos fonctions d’alimentations et ddd de respiration dans les milieux dans lesquels nous sommes forcés de vivre. Quant aux ravages des écrans de Manfred Spitzer, effectivement les pathologies de l’ère numérique seront lourdes de conséquences pour beaucoup. Bonne après midi à tous.

rosemar 08/02/2021 22:58

Les industries doivent évoluer vers des énergies renouvelables... Il reste beaucoup à faire dans ce domaine. Merci pour la référence à Manfred Spitzer :

https://www.en-attendant-nadeau.fr/2019/11/12/ecrans-desmurget-spitzer/


Bonne soirée, Michel

LH 08/02/2021 13:26

Lorsqu'on regarde sur youtube des vidéos des canaux fluviaux asséchés, et tous ce qu'on peut trouver au fond de ces canaux, Le Canal Saint Martin à Paris, le Canal du midi, ou celui de Manchester, des tonnes de canettes et de bouteilles de bière, des vélos et des motos, des voitures, on se dit qu'aucune éducation à l'environnement et à la nature n'aura d'effet sur la jeunesse.

rosemar 08/02/2021 22:54

La pollution est partout, bien sûr, mais une sensibilisation à l'écologie me paraît utile dès le plus jeune âge afin de marquer les esprits...