Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2021 3 27 /10 /octobre /2021 10:26
La Chine vouée au charbon...

 

 

"En Chine, dans la province du Shanxi, sous un épais nuage de poussières, des camions s'activent comme jamais...

Au début du mois, les producteurs de charbon ont été sommés, par le gouvernement, d'augmenter leur production de charbon, quitte à rouvrir certaines mines fermées du pays, comme dans la province du Shanxi, au nord de la Chine, le cœur du bassin minier chinois.

 

Tous les jours, il y a une longue file d'attente devant les centrales, les ouvriers doivent travailler tard parfois jusqu'à minuit, faire des heures supplémentaires et l'hiver arrive : il faut répondre aux besoins de tous, et il va falloir se chauffer.

 

La Chine roule toujours majoritairement au charbon. 

"Tous les jours, 6 à 7 cents camions arrivent : on ne peut même pas répondre à la demande", commente le directeur de l'énergie.

Une demande exponentielle pour le chauffage, l'électricité des foyers, mais surtout pour toutes les industries du pays.

 

L'usine du monde n'a jamais autant produit depuis la pandémie et donc consommé de l'électricité.

Pékin veut avant tout éviter des coupures électriques liées à la pénurie de ces dernières semaines, une pénurie qui fait s'envoler les prix.

 

La tonne de charbon est passée de 102 euros en janvier à 266 euros aujourd'hui.

A Linfen, ville où le charbon est roi, les entreprises de commerce de l'énergie fossile et leurs patrons gardent le sourire : le charbon n'est pas encore mort.

Un vendeur de charbon déclare : "Dans notre province, il n' y a que ça, il n'y a pas d'autres industries, on n'a que le charbon. Et rien pour le remplacer."

 

La Chine reste le premier consommateur de charbon au monde et peine encore à trouver un équilibre entre la vitalité de son économie et les objectifs climatiques qui semblent pour l'heure inatteignables.

La baisse de consommation du charbon semble pour l'instant utopique, un charbon qui produit 70 % de l'électricité en Chine, en ce début d'automne."

 

Aux États-Unis, si Joe Biden s’attaque aux énergies fossiles, ce pays reste largement dépendant de ces énergies : pétrole, gaz de schiste, charbon...

De plus, la puissance industrielle pétrolière s'oppose à la politique de Joe Biden avec un argument économique : l'économie américaine va reprendre, on va consommer davantage d'énergie et si les Etats-Unis ne produisent plus autant d'énergie, l'énergie va coûter plus cher, on va importer cette énergie, on va être dépendant de l'extérieur.

 

Dès lors, quand les deux pays les plus puissants au monde continuent à utiliser des énergies fossiles, comment peut-on espérer lutter contre le dérèglement climatique ?

N'est-ce pas utopique ?

 

 

 

Source :

https://www.francetvinfo.fr/economie/industrie/chine-la-production-de-charbon-tourne-a-plein-regime_4821471.html

 

 

 

 

La Chine vouée au charbon...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Un article sévère pour la Chine mais il faut prendre en compte un héritage historique spécifique à ce pays. A la proclamation de la république populaire, les autorités se sont bien évidemment lancées dans l'électrification. Le pays n'avait pas de gisements de gaz ou de pétrole suffisants mais de grosses réserves de charbon, ils ont donc naturellement lancé un programme de construction de centrales au charbon. En suite il y a quelques décennies, face aux problèmes récurrents d'insuffisance de la production électrique pour l'industrie, le secteur privé été autorisé à créer des centrales privées (ils revendent leur électricité au distributeurs publics à un tarif fixe très généreux). Ces investisseurs privés n'ont pas pris de risques pour leurs centrales ils se sont tournés vers les fabricants locaux qu'ils connaissaient et ce qu'à l'époque ils savaient le mieux faire pour le meilleur prix c'étaient des installations de production au charbon. Bref il va falloir beaucoup de temps pour se passer du charbon sans compter que les autorités ne tiennent pas à mettre au chômage les milliers de gens qui travaillent directement dans les mines.
Répondre
R
Merci pour ce commentaire. Je suis bien consciente des difficultés de la Chine à réduire ses émissions de gaz à effet de serre en raison de cette exploitation à outrance du charbon. Mais, il y a urgence, d'après ce que disent les experts... Alors, la Chine communique des chiffres qui se veulent rassurants pour l'avenir. Mais peut-on s'y fier ?<br /> <br /> https://www.lepoint.fr/monde/cop26-la-chine-depose-officiellement-ses-nouveaux-engagements-climatiques-28-10-2021-2449750_24.php<br /> <br /> Bonne soirée
A
Nous sommes à une semaine de la COP26.<br /> Les dirigeants chinois font de la com', du marketing politque mais, en réalité, ils se fichent éperdument des conséquences desastreuses de leur politique énergétique (28% de la pollution mondiale, rien que pour eux...si on parle du couple Chine-Usa c' est 40%...)<br /> Voici un article qui montre à quel point nous sommes complètement dépassés. Les 2 principaux pollueurs mettent en avant des impératifs économiques, en ne mettant pas en face l'énorme dommage que le rechauffement climatique va immanquablement provoquer. Cette planète va devenir un enfer pour l'humanité....aussi sûr que 2 et 2 font 4.<br /> <br /> https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/cop26-la-chine-assure-vouloir-utiliser-moins-de-20-d-energies-fossiles-d-ici-quarante-ans-895043.html<br /> <br /> Bonne fin de journée l'amie
Répondre
R
On peut dire : une COP de plus... mais la situation n'évolue guère... et les deux plus grandes puissances continuent à polluer la planète.<br /> Merci pour le lien.<br /> A-t-on vraiment des solutions pour arrêter cette fuite en avant ?<br /> <br /> Belle soirée, AJE