Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 12:40
Les baby-boomers : une génération de privilégiés, vraiment ?

 

Les baby-boomers, des chanceux, gâtés par l'histoire : c'est l'image que l'on donne souvent des baby-boomers. Une génération gâtée par la vie entre paix et prospérité...

On les accuse même d'avoir profité de la vie de manière égoïste et de laisser aux jeunes une planète dégradée...

Des fées se seraient penchées sur leur berceau ! Mais la réalité est bien différente...

 

Il ne faut pas oublier ce qu'était le niveau de vie après la guerre : les enfants et les adolescents nés dans les années 50 et 60 ont vécu dans des appartements ou des maisons inconfortables.

Dans beaucoup de foyers, pas de chauffage central : on chauffait seulement la cuisine avec un poêle à bois ou à charbon...

Dans nombre de foyers, pas de salle de bain, on se lavait dans la cuisine au robinet, avec une bassine...

Dans beaucoup de logements, pas de toilette, pas de WC : on faisait ses besoins dans une tinette...

 

Dans ces conditions précaires, les hivers étaient froids. On pouvait utiliser des "briques", chauffées sur une cuisinière, que l'on disposait ensuite sous les draps afin d'apporter un peu de chaleur dans les lits et les chambres.

Le niveau de santé était aussi bien moindre après la guerre... le taux de mortalité était beaucoup plus élevé qu'il ne l'est aujourd'hui. L'hygiène était précaire.

Ce sont des réalités dont on parle peu : il est important que les nouvelles générations prennent conscience de ces difficultés.

 

Les enfants de cette période n'étaient pas gâtés comme les enfants d'aujourd'hui : un seul jouet, un seul cadeau à Noël...

 

Les loisirs étaient rares : la télévision était encore peu répandue, et bien sûr, l'ordinateur, les portables n'étaient pas encore inventés.

 

Il est vrai que le problème du chômage des jeunes n'existait pas : aujourd'hui, sans qualification, difficile de trouver un emploi.

Mais si on fait un bilan, on constate que les enfants, les adolescents ont aujourd'hui une vie plus confortable, plus libre que les baby-boomers.

Avec l'avènement de l'enfant-roi, les jeunes occupent une situation privilégiée dans nos sociétés : ils disposent de nombreux loisirs, ils sont choyés comme jamais.

Leurs parents et grands-parents les aident aussi financièrement dans leurs études supérieures.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Ton article et la vidéo corrigent un certain nombre d'idées reçues. Je crois que la différence réside surtout dans les perspectives que nous avions et qui ont alimenté notre imaginaire durant ces années-là. La génération des baby boomers a connu des progrès constants et avait confiance en un avenir qui ne pouvait être que plus radieux. Si cette génération a eu un privilège c' est peut-être celui de l'innocence. Le festival rock de woodstock est peut-être l'un des points culminants de cette merveilleuse naiveté.La génération actuelle vit de manière sans doute plus confortable mais avec un imaginaire peuplé de vives inquiétudes, et aussi de terribles certitudes comme les dégâts en partie irrémédiables que nous faisons supporter à notre planète. Donc pour les jeunes c'est peut-être un présent plus confortable mais une perte de l'innocence qui noircit l'horizon. J'en veux pour preuve, par exemple, l'émergence des mouvements anti natalistes qui prennent de l'ampleur. Un certain nombre de personnes cultivent leur bonheur mais ne tentent pas de passer le relais et de s'inscrire dans une logique de transmission de la vie...ça c'est un point de rupture.
Bonne fin de journée l'amie
Répondre
R
C'est vrai : l'avenir paraît très incertain pour les jeunes d'aujourd'hui, avec de nombreux problèmes qui surgissent, crise sanitaire, crise climatique, crise économique... Mais il est important d'informer les jeunes sur les progrès accomplis dans de nombreux domaines : la vie des baby-boomers n'a pas été toujours rose quoi qu'on en dise...

Belle soirée, AJE