Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2022 5 21 /01 /janvier /2022 12:23
Le succès des discothèques clandestines...

 

"Les discothèques sont totalement fermées en raison de la crise sanitaire... (elles ouvriront leurs portes à partir du 16 février, a annoncé, hier, Jean Castex.) Mais, voilà, en attendant, certains ont du mal à s'en passer...

Alors, ils ont trouvé une solution : les soirées clandestines, l'entrée est payante, le pass sanitaire n'est même pas exigé.

 

Certains fêtards ont envie de danser : au coeur de la 5ème vague, des soirées payantes sont donc organisées pour contourner la fermeture des discothèques.

Sur les réseaux sociaux, un compte propose des soirées parisiennes privées, moyennant un droit d'entrée : l'adresse est communiquée deux heures seulement avant l'événement.

Parfois, ce sont des soirées à thème : par exemple, soirée orientale...

 

L'adresse conduit vers une banlieue parisienne cossue : il y a foule sur le trottoir.

"Nous, c'est la deuxième fois qu'on vient..."déclarent des participants.

Tous les codes d'une boîte de nuit sont réunis : un videur accueille les gens : "Vous venez de la part de qui ?"

"On est sur une liste" répondent les invités...

 

Derrière le portail, un hôtel référencé sur internet, privatisé pour l'occasion.

L'entrée est payante : 30 euros pour les filles, 100 euros pour les hommes... 

Un bon business, donc.

 

A l'intérieur, aucun protocole sanitaire ! Pas de pass sanitaire, pas de masque, pas de gestes barrières.

Sur la piste de danse, environ 200 personnes : il y a un DJ, un bar, et même un carré VIP.

 

La plupart des clients sont étudiants, ils ont moins de 25 ans. Certains ont même travaillé à l'hôpital !

 

Selon la préfecture des Hauts-de-Seine, ces soirées sont illégales. Evidemment ! Mais, même illégales, elles se déroulent sans aucun geste barrière. Des enquêtes vont être ouvertes.

Dans les établissements accueillant du public, le pass sanitaire doit être exigé, et le respect des gestes barrières doit être vérifié par les organisateurs.

 

Et si l'on en croit la clientèle, ces soirées sont en vogue et connaissent un vif succès !"

 

Bref, avec de telles soirées, on voit que le virus a encore de beaux jours devant lui.

Bientôt, le pass vaccinal sera mis en place, mais ces soirées sont déjà de plus en plus fréquentes et fréquentées : l'habitude est prise.

Aucune vérification, une liberté totale, une impunité aussi...

 

Ces fêtards ne prennent pas la mesure de leur conduite : ils risquent de se contaminer et de propager le virus dans leur entourage...

Vouloir faire la fête à tout prix, c'est un manque total de responsabilité...

Oui, mais voilà : l'interdiction appelle la transgression....

 

Je me demande si le gouvernement a prévu un protocole pour empêcher la tenue de ces soirées ?  Sinon, comment empêcher le virus de circuler ?

La mise en place du pass vaccinal dans ce cas précis n'a aucune efficacité...

Alors, à quoi sert le pass vaccinal ?

 

Source :

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/enquete-france-2-au-coeur-d-une-boite-de-nuit-clandestine_4921585.html

 

 

 

 

Le succès des discothèques clandestines...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour Rosemar, pompiers, infirmières et autres privilégiés en imperméables dans de telles soirées clandestines ont été reconnu sans que pour autant cette situation dérange outre mesure mille convictions trop biens chevillées par un état d’esprit ensorcelé de raisons toujours bienveillantes et pour cause…! Bonne soirée à tous.
Répondre
R
Etonnant, tout de même ! Infirmières, pompiers devraient montrer l'exemple ! ? Mais il est vrai que ces soirées étant clandestines, difficile de savoir ce qui s'y passe...<br /> <br /> Bonne soirée, Michel
A
Bien sûr la prohibition crée le désir de transgression mais je pense qu'il suffirait que le gouvernement rappelle que ce type de manifestations est strictement interdit et qu'il agira en conséquence.Une ou deux descentes de police bien médiatisées suffiraient pour calmer tout le monde, il me semble...avec les organisateurs arrêtés, ça limiterait vite les vocations.<br /> Ça ne doit pas être très difficile quand même de procéder à quelques opérations de ce type. Pas besoin de faire appel à OSS117 pour savoir ou et quand se tiendront ce type de soirées.<br /> Bonne fin de soirée l'amie
Répondre
A
En Espagne les discothèques ont été bouclées pour les fetes de fin d'année seulement, et encore, pas sur tout le territoire. Ceci étant dit lorsqu'il y a une interdiction les jeunes la contournent en organisant des " botellons", sortes de partys improvisées en plein air où chacun amène ses propres boissons...
R
Pour l'instant, ces soirées ne sont ni contrôlées ni empêchées : elles sont même fréquentes aux dires des participants. De fait, elles sont annoncées seulement deux heures avant par internet : difficile de les empêcher... dès lors, le virus circule... d'autant que omicron est très contagieux, aux dires des spécialistes. <br /> Alors, à quoi sert le pass vaccinal ?<br /> <br /> Pas de soirées clandestines en Espagne ?<br /> <br /> Belle soirée, AJE
A
rectification:...."pour savoir où et quand se tiendront ce type de soirées..."
L
Même avec tous les protocoles du monde comment peut-on empêcher des soirées clandestines ? on peut empêcher une, mai pas toutes !
Répondre
R
Eh oui, d'ailleurs, ces soirées semblent fréquentes et réunissent un public nombreux... dès lors, le virus omicron très contagieux circule et se propage... quelle est, alors, l'utilité du pass vaccinal ?

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/