Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2022 5 15 /04 /avril /2022 11:29
Le contrôle des médias en Russie : mensonges et falsifications...

 

La journaliste Manon Loizeau dénonce la fermeture de plusieurs médias russes par le pouvoir en pleine guerre en Ukraine ainsi que les arrestations massives de citoyens russes qui manifestent contre le conflit.

Des médias muselés, une presse sous contrôle, des manifestations interdites, des opposants arrêtés... n'est-ce pas là la marque d'un pouvoir dictatorial qui impose sa vision du conflit en Ukraine ?

 

"Une opération de pacification"... telle est la version officielle, sauf que les Ukrainiens sont sous le feu des bombes et des missiles russes.

 Selon Manon Loizeau, ce conflit n'est pas considéré comme une guerre par le pouvoir russe ni par les autres médias : "Tous les médias officiels russes disent que c'est une opération de pacification et de défense des citoyens russes dans la région de Donetsk" souligne-t-elle. Elle poursuit : "Quand ce sont des images de Karkhiv (la deuxième plus grande ville ukrainienne) qui sont montrées, les Russes disent que ce sont les Ukrainiens eux-mêmes qui bombardent. Ce sont des théories du complot totales, que croient beaucoup de Russes". 

Eh oui, comment échapper à ces mensonges quand on vit en Russie ?

 

Tous les médias indépendants ont été fermés : le pluralisme n'existe plus en Russie, sous Poutine.

"La Russie est loin d'être un modèle en matière de liberté des médias : les espaces d'information totalement contrôlés coexistent avec des îlots de liberté d'expression de plus en plus sous contrainte." écrit Tatiana Kastouéva-Jean, spécialiste des politique intérieure et étrangère russes.

 

Elle précise : "Les médias publics épousent fidèlement la ligne officielle du Kremlin sans émettre la moindre critique. Certains médias sont même connus pour la fabrication et la diffusion de contenus déformés, voire falsifiés, en vue d'alimenter et de crédibiliser le discours officiel. La mainmise sur les chaînes de télévision date de la fermeture de NTV en 2001, dont l'éclairage critique à l'égard de l'armée fédérale lors de la deuxième guerre de Tchétchénie avait mécontenté le Kremlin."


Ainsi, Le Moskva, un fleuron de la Marine russe, vaisseau amiral en mer Noire, a coulé ce jeudi 14 avril après avoir été touché par un missile ukrainien selon Kiev, mais selon Moscou, le naufrage de ce lance-missiles serait dû à un incendie accidentel. 

"Moscou" a coulé, atteint par des missiles ukrainiens, voilà une vérité que les Russes ne sont pas prêts à entendre...

Deux versions des faits... où l'on voit que les médias russes se livrent à une falsification de la réalité.

 

C'est ce que l'on appelle des médias aux ordres.

Les Russes ne sont donc que très mal informés des réalités de leur pays.

C'est ainsi que Vladimir Poutine impose sa politique musclée à un pays de 140 millions d'habitants.

Comment les Russes pourraient-ils se révolter ? Très peu de personnes sont prêtes à descendre dans la rue pour défier Poutine...

 

Source :

 

https://www.francebleu.fr/infos/international/les-russes-ne-voient-plus-d-avenir-possible-raconte-la-journaliste-manon-loizeau-sur-france-bleu-1646399247

 

 

 

 

Le contrôle des médias en Russie : mensonges et falsifications...
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Il faut des manifs monstre, à condition que l'armée ne tire pas sur le peuple, comme ça a été le cas lors de la chute de l'URSS, les soldats ont fraternisé avec les manifestants.
Répondre
L
Oui Caius, à Paris... Mais à Moscou ce seront des têtes, des poitrines et des abdomens percés par les balles !
C
Combien d'yeux crevés lors de ces manifestations ? Bon OK je sors.
R
Pour l'instant, peu de gens se risquent à manifester : la répression est féroce. Oui, il faudrait une prise de conscience et beaucoup plus de mouvements de protestations.
A
L'armée russe s'était pour l'instant llustrée par sa lourdeur, par son inefficacité, par son extrême barbarie...la voici maintenant ridiculisée avec le fleuron de sa marine envoyé par le fond des eaux par un petit pays militairement sous-équipé...<br /> Poutine n'arrête pas de se planter, et en passant à l'attaque, il montre d'énormes faiblesses dont l'otan prend bonne note.
Répondre
C
Un tout récent article du journal de Montréal confirme la présence massive de l'OTAN en Ukraine avant l'intervention russe : " Les Canadiens, dont 800 Québécois, ont guidé les Ukrainiens dans tous les domaines, des rudiments du métier de soldat aux compétences avancées en ingénierie et en médecine. Des Suédois, des Danois, des Américains et des Britanniques leur ont aussi prêté main-forte. <br /> <br /> « Leur objectif était la modernisation de leurs forces dans le but de devenir un jour membre de l’OTAN, de sortir du paradigme soviétique », explique au Journal le lieutenant-colonel des FAC Jeffrey Toope, qui a dirigé l’opération entre octobre 2019 et avril 2020.<br /> <br /> L’objectif est clairement atteint, estime le major-général Ryan, qui est aussi analyste affilié au Center for strategic and international studies, à Washington."<br /> <br /> https://www.journaldemontreal.com/2022/04/18/leffet-canadien-sur-les-soldats-ukrainiens?fbclid=IwAR2czvGlGGlBR7vT3HlQeTCgbfbQpmtI_ONEH9d8F6lEWHU44WqOo_n7n20
A
A Caius<br /> Merci pour vos précisions. je n'y connais absolument rien en stratégie militaire..Quand je parle de pays militairement sous-équipé c'est simplement parce que si l'on compare les arsenaux respectifs de l'Ukraine et de la Russie, c'est pour faire simple David contre Goliath. Par ailleurs une bonne partie de l'armement ukrainien est russe je crois, et assez vétuste.. Les premières armes envoyées par l'occident ont fait beaucoup de mal à l'armée russe( drones de fabrication turque tueur de chars, missiles stinger, etc...).<br /> Je ne doute pas que l'otan fournit à l'armée uktrainienne une aide précieuse, notamment au niveau du renseignement.<br /> Bonne journée à tous
C
"petit pays militairement sous-équipé" votre appréciation est erronée : l'Ukraine disposait au début du conflit d’une armée de 196.600 soldats d’active, ainsi que 102.000 paramilitaires et environ 900.000 réservistes qui ont reçu un entrainement militaire dans les cinq ans précédents. On estime les troupes russes engagées dans le conflit à environ 190.000 hommes, soit entre un quart et un tiers des effectifs de l'armée. De plus l'armée ukrainienne du début du conflit n'était plus celle de 2014 où les salaires n'étaient pas payés et où le matériel était laissé à l'abandon. Depuis l'annexion de la Crimée et l'insurrection du Dombass l'Ukraine a bénéficié d'une aide massive des pays de l'OTAN qui lui ont fourni des instructeurs et du matériel. Des manoeuvres conjointes étaient régulièrement organisées avec les armées américaines, canadiennes, anglaises, etc... L'Ukraine bénéficie du renseignement de l'OTAN qui lui indique tous les mouvements de troupes russes, de fournitures d'armes massives (des militaires US et anglais ont même récemment alerté leur gouvernements respectifs : ils ont fourni tellement de missiles portables antichars et antiavions que leurs propres stocks sont maintenant dangereusement bas), les commandos Deltas et SAS participent au combats sous uniformes ukrainiens et les stratèges du pentagone "conseillent" les actions de l'armée ukrainienne.
C
Au fait, le blocage de RT et Sputnik dans le territoire de l'UE serait aussi contournable avec un VPN
C
"fleuron de sa marine" il faut relativiser : le croiseur Moskva avait été lancé il y a 40 ans à Nikolaiev en ... Ukraine (c'était encore l'URSS). Du reste vu son armement composé principalement de missiles anti-navires lourds il ne participait probablement pas à des frappes directes contre des cibles au sol.
R
Un fiasco encore pour l'armée russe, mais Poutine, furieux, cherche à se venger et les avions russes bombardent encore les alentours de Kiev.<br /> Aujourd'hui, le version de Radio France International a été bloquée, ainsi que le Moskow Times. des blocages contournables avec un VPN, mais beaucoup de Russes ne le font pas.
A
Cette mise sous contrôle des médias russes a de terribles conséquences.<br /> Malgré tout, j'entends aussi des témoignages de simples citoyens russes qui affirment que cette censure ne peut être étanche, que ça discute beaucoup sur les réseaux russes, que certains y expriment leur grande perplexité, pour ne pas dire plus...<br /> Il y a des milliers d'ukrainiens qui vivent en Russie et qui sont en contact avec leur famille en Ukraine et qui rapportent d'autres témoignages que ceux de la télé.<br /> Le fait que certains militaires ne veulent pas aller en Ukraine est un indicateur. Ce phénomène est plutôt nouveau et montrerait que, même si les gens n'osent pas protester, ils ne prennent pas pour argent comptant les infos officielles.<br /> Si un citoyen lambda veut en savoir un peu plus et qu'il est muni d'un simple PC c'est pas très difficile de se rendre compte que les explications officielles ne collent pas avec les faits tels qu'ils sont relatés par les occidentaux.<br /> Conclusion: si il y a des gens juste un peu curieux , ils peuvent savoir au minimum qu'un énorme mensonge criminel est organisé par le Kremlin...et ça rejoint un peu les critiques de Jonathan Littel à ses amis russes. Quand il leur dit: " Vous avez trop regardé ailleurs...réveillez-vous un peu ! . Apprenez à contourner la censure...Une résistance ça s'organise".<br /> Bonne fin de journée l'amie<br /> PS: en dehors de l'espace russe on assiste à une attaque tous azumths des trolls russes pour relayer les infox du Kremlin.<br /> Ce à quoi commencent à riposter les cyber effes occidentaux...<br /> https://www.lemonde.fr/international/article/2022/04/14/en-pologne-des-cyber-elfes-pour-combattre-les-trolls-russes_6122065_3210.html
Répondre
R
Je vois aussi ces infox sur agoravox : une propagande intense de la part de certains, mais heureusement, certains intervenants les combattent et les remettent à leur place.<br /> Pour ce qui est des Russes, oui, bien sûr, les Ukrainiens qui vivent en Russie peuvent les informer, mais une grande partie de la population est abreuvée d'infos officielles...<br /> <br /> Merci pour le lien.<br /> <br /> Belle soirée, AJE