Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2022 7 15 /05 /mai /2022 11:02
Les journées romaines : le fort des légionnaires...

 

Pour quelques jours, du 4 au 8 mai 2022, la ville de Nîmes est redevenue Nemausus, ville romaine...

De multiples spectacles, reconstitutions, animations se sont déroulés dans la Rome française...

Cette année, l'empereur Hadrien était mis à l'honneur avec un grand spectacle dans l'amphithéâtre de la cité : Hadrien et la guerre des Pictes, une grande fresque mise en scène par l'historien Eric Teyssier... combats de gladiateurs, course de chevaux, reconstitution de la guerre contre les Pictes...

 

Un fort de légionnaires a même été reconstitué, tout près des Jardins de la Fontaine, au coeur de la cité antique...

Pendant plusieurs jours, des ouvriers ont bâti ce fort selon un savoir faire d'antan, avec des rondins de bois, à l'intérieur, des tentes ont été installées, l'occasion de découvrir différents aspects de la vie dans la Rome antique...

 

Avec une cinquantaine de légionnaires constamment présents, ce fort a proposé des démonstrations et a permis de comprendre comment se déroulait la vie quotidienne du temps des romains. Forge, fabrication du pain, stratégie militaire, construction… Tout était expliqué sous forme de jeux et d’ateliers.

 

Des passionnés sont venus d'Italie pour transmettre leur savoir... des échoppes, des stands pour découvrir la vie romaine...

 

Démonstrations de manoeuvres militaires, découverte des stratégies et des techniques de combats de l'époque, apprentissage de la forge ou encore participation à différents ateliers libres, les stands disponibles permettaient de se glisser dans la peau d'un soldat romain...

 

Ateliers sur l'architecture, la cotte de mailles, la mosaïque, le travail du cuir, les jeux, le tissage, les bijoux, la fabrication de bracelets, des ateliers d'écriture, musique, sculpture,  cosmétique, et même un atelier de magie noire...

Les enfants ont ainsi pu s'initier à toutes ces techniques du passé auprès de spécialistes...

Des cours d'histoire vivante, en direct...

 

Un des ateliers permettait de fabriquer des sandales romaines, des caligae :  des sandales lacées, faites de lanières de cuir, portées par les soldats romains. Elles sont munies d'une épaisse semelle de cuir lourdement ferrée de clous pointus pour éviter de glisser.

 

Ce fort a attiré un public nombreux : les participants répondaient aux questions des visiteurs curieux de s'informer sur l'antiquité romaine...

Une taverne romaine permettait aussi de boire de l'hydromel, de goûter des fruits secs...

 

Une belle initiative de la municipalité de Nîmes... un moment convivial, ludique, éducatif dans une ambiance chaleureuse...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost1

commentaires

A
Une très belle initiative pour maintenir de manière vivante l'histoire de la ville, et aussi pour initier les jeunes à la connaissance de la civilisation romaine. J'aime beaucoup tout ce qui a trait à la vie quotidienne: cuisine, vêtements, vie pratique,etc...Merci pour les liens vidéos.<br /> Bonne fin d'après-midi l'amie<br /> PS: En parlant d'Hadrien j'avais beaucoup aimé ce grand roman de Marguerite Yourcenar. En fait je l'ai lu trop jeune et il faudrait que je le relise peut-être...<br /> https://www.babelio.com/livres/Yourcenar-Memoires-dHadrien/5770
Répondre
R
Merci pour la référence au roman de Yourcenar : magnifique biographie... moi aussi, j'aurais besoin de la relire...<br /> <br /> Cette année, ces journées romaines étaient particulièrement riches : grand spectacle dans les Arènes, construction d'un village gaulois, défilés, marché romain, farces romaines, ateliers aux Jardins de la Fontaine...<br /> <br /> <br /> Belle soirée, AJE
L
Merci pour les vidéos Rosemar
Répondre
R
Je n'ai pas pu suivre toutes les animations de ce fort, tellement elles étaient riches et diverses : on pouvait y passer des heures... les enfants étaient ravis et curieux de découvrir toutes sortes d'activités...<br /> <br /> Bonne soirée, LH<br /> <br /> Je rajoute : Caligula : Surnom formé sur caliga (« bottine militaire »), en raison de son jeune âge lors de son enrôlement dans l'armée.
L
Les caligæ (le singulier est caliga) sont les sandales lacées, faites de lanières de cuir, portées par les soldats romains. Elles remontent sur la cheville et sont généralement ouvertes au bout laissant les orteils à l'air. Elles sont munies d'une épaisse semelle de cuir lourdement ferrée de clous pointus caboches pour éviter de glisser.<br /> <br /> Le semelage peut être un assemblage de semelles cloutées. Certaines sont constituées dans une seule et même pièce de cuir découpée.<br /> <br /> Ces chaussures militaires sont parfaitement connues, puisque représentées sur de nombreuses statues.<br /> <br /> De plus, les découvertes archéologiques, notamment dans les tombes en ont livré nombre d'exemplaires, parfois en excellent état de conservation.<br /> <br /> Le nom de l'empereur Caligula est un sobriquet militaire, diminutif de caliga, qui signifie donc "sandalette