Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2022 1 27 /06 /juin /2022 10:49
Le cadeau de Donald Trump : remise en cause du droit à l'avortement...

 

La très conservatrice Cour suprême des États-Unis a enterré un arrêt qui, depuis près d'un demi-siècle, garantissait le droit des Américaines à avorter mais n'avait jamais été accepté par la droite religieuse.

 

Concrètement, la Cour suprême n’a pas annulé le droit à l’avortement, mais a renvoyé aux États la charge de légiférer sur le sujet. Certains d’entre eux, comme le Missouri, ont d’ailleurs annoncé quelques minutes après l’arrêt de la Cour suprême l’interdiction des interruptions volontaires de grossesse. 

Quelle régression ! 

C'est là une scandaleuse remise en cause du droit à l'avortement : les femmes se sont battues longtemps pour obtenir ce droit.

 

Nos mères ont connu cette époque où l'avortement était réprimé, condamné par un monde d'hommes qui s'appliquaient à ignorer les souffrances des femmes.

 

Je sais la vie des femmes d'autrefois : contraintes à des avortements clandestins qui mettaient leur vie en danger... Celles qui désiraient se faire avorter faisaient appel à des femmes surnommées "les faiseuses d'anges", parmi lesquelles les "tricoteuses", célèbres pour leurs aiguilles à tricoter, qu'elles utilisaient pour percer la poche des eaux ou ouvrir le col de l'utérus, et entraîner une fausse-couche.

 

L'IVG, ce fut en France le combat de Simone Veil...

C'est elle qui, en 1974, a permis l'adoption de la loi sur la légalisation de l'IVG, c'est elle qui a su transformer la vie des femmes, leur donner des droits essentiels, en un temps où ces droits leur étaient refusés, dans une société rigide et sclérosée.

Dans un temps aujourd'hui révolu, les femmes avortaient clandestinement, dans des conditions sanitaires déplorables, des femmes qui étaient désignées à la vindicte populaire comme des meurtrières...

 

La Cour suprême a ainsi rendu la liberté aux 50 États américains d'interdire l'avortement sur leur sol et une moitié devrait s'en saisir à plus ou moins long terme. 

 

Donal Trump a laissé là son empreinte. En quatre ans, Donald Trump a nommé un tiers des neuf juges de cette juridiction, qui joue un rôle essentiel dans la vie des citoyens américains. Un rapport de force permettant, aujourd’hui, à la Cour de mener son projet de suppression du droit à l’avortement, qui renvoie à chaque Etat la possibilité d’adopter sa loi.

 

Cette décision pourrait même avoir des effets en cascade sur le droit à la contraception.

L'intégrisme religieux fait ainsi un retour dangereux dans un pays moderne comme les Etats-Unis.

 

C'est particulièrement inquiétant !

Cet événement nous rappelle que, même en France, des droits fondamentaux acquis de haute lutte, comme l’a été le droit à l’avortement en 1975  restent fragiles et peuvent être remis en cause à tout moment.    

 

 

 

Source :

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/ivg/carte-avortement-aux-etats-unis-voici-les-etats-ou-l-ivg-est-desormais-totalement-interdite_5220367.html

 

Le cadeau de Donald Trump : remise en cause du droit à l'avortement...
Partager cet article
Repost0

commentaires

G
monstre femelle !
Répondre
G
cool , des enfants de sauvés , ne vous en déplaise ! tu ne peux que rager , et ca me fait du bien bordel !
Répondre
R
Et des femmes sacrifiées, souvent des femmes isolées, manquant de ressources... ce sont les plus pauvres qui vont en souffrir !
A
En Espagne nous avons connu en 2014 une très forte tentative du gouvernement de droite de limiter le droit à l'avortement seulement à 2 situations: <br /> 1. en cas de viol <br /> 2. en cas de danger pour la santé physique ou psychique de la mère ou du fétus (danger à définir par un médecin nommé ad hoc).<br /> C'était le projet du ministre Alberto Ruiz- Gallardón (un homme, bien sûr!). Projet soutenu par un autre ministre Féderico Trillo un autre homme bien sûr...et membre de l' OPUS DEI).<br /> Les gauches et les associations féministes manifestèrent un vif rejet, et le chef du gouvernement Mariano Rajoy a eu des problèmes y compris au sein de sa majorité de droite étant donné que des élues de sa propre force politique comme la déléguée du gouvernement de Madrid de l'époque Cristina Cifuentes se déclarèrent contre ce projet..<br /> Il est apparu très vite que si une telle loi avait été adoptée elle aurait eu pour effet de créer de nouvelles filières d'avortement dans les cliniques portugaises et françaises. Finalement, et devant le tollé qu'a provoqué le projet de Gallardon le gouvernement Rajoy a préféré reculer....et Gallardon a démissionné et signé sa fin politique. Bon débarras !<br /> https://www.elperiodico.com/es/sociedad/20200109/el-aborto-la-tumba-politica-de-gallardon-7800553
Répondre
R
Merci pour ces infos espagnoles... <br /> <br /> Un droit menacé encore !
A
J'aimerais ajouter une remarque personnelle au sujet de l'affaire Gallardon. Je vivais en Espagne à l'époque et l'avortement ne faisait pas partie des préoccupations des gens. Personne n'en parlait. Il y avait un large consensus autour de la loi existente. Le projet Gallardon c'était une déclaration de guerre en temps de paix. Je m'étais demandé: " Quelle mouche les a piquée ?", alors que le gouvernement avait des priorités bien plus urgentes avec la crise économique...Ce projet était une tentative idéologique intégriste d'aller contre la volonté des gens...une tentative qui a fort heureusement" avorté".
C
Juridiquement la situation est plus complexe que ne le présentent les médias. Le public a parfois du mal à comprendre que les USA sont un pays fédéral où le rôle premier de la Cour suprême est de déterminer si le droit local des États fédérés est conforme à la Constitution qui, elle, s'applique sur tout le territoire des USA. En 1973 un arrêt dit Roe v. Wade de la Cour a statué que le choix pour une femme d'avorter est protégé par la Constitution. Cependant la validité juridique de cet arrêt a immédiatement été contestée (pas nécessairement par des adversaires de l'IVG) : les critiques soutiennent que la Cour suprême a outrepassé sa responsabilité, que la décision n'a pas de fondement constitutionnel, que le droit à l'avortement devrait être déterminé par les législatures des États fédérés ou les legislateurs fédéraux et que la décision de la Cour a établi de facto une loi fédérale sans qu'elle eût été débattue et votée au sein du corps législatif.
Répondre
R
Une situation complexe, certes... ce qui est certain, c'est que Trump s'est réjoui de cette décision : une victoire à retardement !<br /> <br /> https://www.huffingtonpost.fr/entry/trump-savoure-sa-victoire-a-retardement-sur-la-fin-du-droit-a-lavortement-aux-etats-unis_fr_62b6aabbe4b06594c1e47700<br /> <br />
A
Eh oui, voici revenu le temps des "tricoteuses". C'est très bien résumé par le dessin de COCO dans la UNE de Libération. Les étoiles du drapeau américain sont substituées par des "perches", et les bandes du drapeau sont formées par les lignes de saignements des mères clandestinement avortées.<br /> <br /> https://www.liberation.fr/idees-et-debats/editorial/recul-de-lavortement-aux-etats-unis-une-guerre-declaree-contre-les-femmes-20220625_TRSKXVYCJRGI7CFLRDQATTMGWY/<br /> <br /> Notons que près de chez nous au sein de l'UE,en Pologne, le gouvernement réactionnaire a interdit l'IVG. Pratiquement impossible d'avorter là-bas. C'est un terrible retour en arrière qui ampute les femmes d'un droit fondamental, celui de disposer librement de leurs corps. <br /> <br /> https://information.tv5monde.com/terriennes/en-pologne-l-interdiction-quasi-totale-de-l-avortement-fait-une-nouvelle-victime-442178<br /> <br /> Et puis ce sont des lois terriblement injustes car les femmes qui ont quelques ressources iront se faire avorter à l'étranger, et ce sont les plus démunies qui vont risquer leur peau en pratiquant des avortements clandestins.<br /> Aux Etats-Unis Disney, Facebook,etc...paieront le voyage à leurs employées. Bien évidemment je salue cette initiative même si elle n'arrange pas le cas des populations qui ne travaillent pas pour ces grandes sociétés.<br /> <br /> https://www.midilibre.fr/2022/06/25/fin-de-lavortement-aux-etats-unis-disney-facebook-des-entreprises-paieront-les-frais-de-voyages-de-leurs-employes-10396129.php<br /> <br /> Trump porte une responsabilité mais cela fait des décennies qu'aux Etats-Unis les commandos anti-IVG sont très actifs...Il fallait blinder ce droit quand les démocrates en avaient la possibilité. Rien n'est acquis malheureusement et la décision de la cour suprême vient de nous rappeler cette triste réalité.<br /> Comme a dit Danny de Vito: " Suprem court my ass !!! "<br /> Bonne fin de journée l'amie
Répondre
C
A ALEA JACTA EST Merci pour le lien vers votre blog. Je compte le parcourrir et me réjouis de poursuivre nos échanges d'arguments (vous ai-je jamais accusé de deux poids deux mesures?). Je suis moi-même originaire d'une région minière qui ne manque pas d'habitants d'origine polonaise et italienne. Pour en revenir à la Pologne, il est navrant que Lech Walesa et nombre de ses camarades de Solidarnosc se soient révélés, une fois au pouvoir, des calotins réactionnaires qui ont restreint drastiquement le droit à l’avortement, autorisé et gratuit durant la période communiste, et supprimé les cours d’éducation sexuelle pour les remplacer par des cours sur la « vie de famille » dispensés par des curés, etc...
A
A Caius<br /> On est bien d'accord sur le fait que le communisme a défendu et fait progresser les droits de l'homme. Ce n'est pas l'idéologie communiste qui est coupable. C'est et ça reste une noble idéologie mais c'est son apllication qui a été parfois perverse. J'ai été membre du PCF dans les années 80 et l'un de mes camarades de l'époque, Patrick Soloch a été malheureusement battu dernièrement dans la 19 ème circonscription du Nord contre le candidat RN. Par ailleurs, je connais un peu les polonais car dans mon village natal de Wallers-Arenberg( cité minière du Nord) il y a beaucoup d'habitants originaires de Pologne et j'y ai de nombreux amis. je suis moi-même fils de mineur d'origine italienne.<br /> Enfin, on a eu l'occasion, vous et moi, de confronter de manière enrichissante des points de vue différents au sujet de la guerre contre l'Ukraine mais sachez que je n'ai pas l'indignation sélective.<br /> Voici un papier sur mon blog qui résume des incidents inacceptables qui se sont produits à la frontière entre le Maroc et l' Espagne ( où je vis maintenant).<br /> <br /> http://alea-jacta-est-ex-posteur.over-blog.com/2022/06/maroc-au-moins-23-morts-a-la-frontiere-de-melilla.html
R
Merci pour tous les liens : on assiste à un recul inquiétant des droits des femmes, en Pologne, c'est l'extrême droite qui est à la manoeuvre.<br /> Et, en effet, ce sont les femmes les plus pauvres qui sont pénalisées. C'est ignoble !<br /> <br /> Belle soirée, AJE
C
@ ALEA JACTA EST Eh oui, en Pologne, la chute du communisme a été une régression dans certains domaines.

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/