Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2022 1 04 /07 /juillet /2022 11:03
Bidouillages au Baccalauréat...

 

 

"On connaîtra bientôt les résultats du Bac, le temps pour les professeurs de terminer de noter les copies et le temps d'harmoniser ces notes.

Cette harmonisation a toujours existé, la nouveauté, c'est que c'est un logiciel qui en est chargé aujourd'hui.

 

Est-ce donc Noël en plein été pour les bacheliers ? Certaines de leurs notes aux épreuves du Bac auraient été massivement relevées, d'un, deux, voire trois points, selon des correcteurs qui dénoncent un tripatouillage informatique.

 

Pour percer le secret des notes du Bac, il faut aller sur Santorin, non ! pas l'île grecque ! mais un logiciel de l'Education nationale : sur cette application réservée aux correcteurs, une prof de français découvre que les 35 copies de spécialité qu'elle avait corrigées ont toutes été relevées d'un point.

 

"J'ai des collègues qui avaient déjà des moyennes de 12, 5 /13 sur un paquet, ce qui est tout de même une grosse moyenne, qui ont vu remonter leurs copies de un à deux points, ça devient énorme, ça perd un peu son sens, je trouve cela méprisant pour notre travail. Cela veut dire qu'on considère que l'on n'a pas corrigé correctement nos copies..."

 

Mais d'où viennent tous ces points en plus ?

Ceux qui les accordent sont les inspecteurs d'académie... Leur objectif ? Rattraper les écarts de moyennes entre différents sujets ou différents correcteurs, en modifiant les notes.

 

L'Education nationale appelle cela l'harmonisation et la pratique depuis longtemps.

Mais la nouveauté, cette année, c'est que cette opération peut désormais se faire en deux clics, sur des dizaines de milliers de copies à la fois. Il peut y avoir 30 000 copies !

 

De quoi inquiéter un inspecteur syndicaliste.

"Cela va très loin, parce qu'il n'y a pas de contrôle. On pourrait très bien cibler une moyenne à l'avance, par exemple, de manière qu'une discipline soit affichée à telle ou telle hauteur de notes, pour être plus présentable."

Contacté, le Ministère de l'Education nationale conteste tout ciblage de résultats, et insiste sur la transparence du processus.

"Auparavant, les correcteurs n'étaient pas automatiquement prévenus sur leur lot de copies, lorsqu'il y avait une harmonisation des notes. Alors que, maintenant, via Santorin, ils ont la possibilité d'en voir le détail."

 

Le Ministère ajoute que l'harmonisation peut se faire autant en ajoutant des points qu'en en retirant aux candidats.

Pas tout à fait vrai, en pratique selon un syndicat d'enseignants : "En théorie, l'harmonisation peut se faire autant vers le haut que vers le bas. En pratique, elle se fait vers le haut, il s'agit d'éviter des redoublements massifs qui coûtent  très cher au système. Et aujourd’hui on est sur des taux du bac qu’il faut maintenir très haut."

L'an dernier, le bac général affichait un taux de réussite supérieur à 97 %. Soit 21 points de plus qu’il y a 25 ans."

 

Encore une fois, c'est l'économie qui prime ! Triste réalité ! Une économie qui s'impose à l'hôpital, à l'école, dans les EHPAD...

 

 

Sources :

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/reforme-du-bac/video-baccalaureat-polemique-sur-un-logiciel-pour-relever-les-notes_5229499.html

 

https://lagedefaire-lejournal.fr/le-logiciel-santorin-nest-pas-une-farce/

 

 

 

 

 

 

 

Bidouillages au Baccalauréat...
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Encore un motif de plus pour supprimer cet examen qui coûte très cher et qui ne signifie plus rien.<br /> <br /> https://www.causeur.fr/niveau-baccalaureat-philosophie-chute-logiciel-santorin-surnote-235859<br /> <br /> En Espagne nous ne bidouillons pas. Le bac s'obtient sur contrôle continu et la sélection pour entrer dans les différentes filières universitaires se fait sur un examen commun à tous les élèves d'une même communauté automome ( le selectivo). Il y a un gros travail de préparation avant la correction du selectivo pour mettre tout le monde d'accord sur les critères de correction...et puis, ensuite, il en ressort ce qu'il en ressort et puis basta! C'est un système moins coûteux et finalement moins injuste. Il n'y a pas de débat ou de polémique sur certaines communautés qui obtiendraient de meilleurs résultats que d'autres. Cela fait partie de la règle du jeu communément acceptée.<br /> Voici un tableau comparatif espagnol. On observe des différences mais qui ne sont pas criantes. Certaines régions sont réputées pour avoir un meilleur niveau moyen que d'autres. C'est à chaque communauté de se débrouiller pour relever son niveau mais ça ne se fait pas en trichant sur les notes.<br /> <br /> https://as.com/diarioas/2022/05/30/actualidad/1653911884_712793.html<br /> <br /> Pour ma part je pense que le système espagnol serait encore mieux si chaque épreuve du selectivo était la même , non pas dans chaque communauté autonome, mais tout tout l'espace national. Si j'étais ministre de l' education espagnol j'agirais en ce sens.<br /> Bonne fin d'après-midi l'amie
Répondre
A
Non les copies ne sont pas anonymes et sont corrifgées tout au long de l'année par le prof qui a fait cours à ces élèves...Là, on parle de l'obtention du titre de bachelier. Pour le selectivo tout est anonyme...
R
Mais est-ce que les copies sont anonymées, est-ce que le prof corrige les copies de ses propres élèves ?
A
Pas de numérisation des copies en Espagne. Si les parents ne sont pas d'accord sur une note d'examen ils déposent une requête à l'administration et le prof les reçoit ultérieurement pour leur montrer la copie avant de l'archhiver à nouveau...Généralement ça ne va jamais plus loin...Certains de mes collègues scannent systématqiuement tous les examens corrigés et les parents peuvent consulter sur les plateformes du rectorat (mais ce n'est pas une obligation pour le professeur).
R
Il existe désormais une part de contrôle continu pour le Baccalauréat français. Subsistent des épreuves finales (60% de la note) en Philo, en Français, pour les 2 spécialités suivies en Terminale, et un Grand Oral.<br /> Je ne sais pas comment est organisé le contrôle continu en Espagne ? Est-ce que les copies sont anonymées pour la correction ?<br /> Pas de numérisation des copies en Espagne ?<br /> Cette numérisation pose de toutes façons problème : une décision énergivore et liberticide...<br /> <br /> <br /> https://reporterre.net/Numerisation-des-copies-du-bac-une-decision-energivore-et-liberticide<br /> <br /> <br /> De fait, le système espagnol paraît plus simple et cohérent.<br /> <br /> Belle soirée, AJE