Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2022 1 26 /09 /septembre /2022 11:15
Russie : le choix de l'exil...

 

"Des files d'attente impressionnantes à l'aéroport de Moscou... aux postes frontières, en voiture ou à pied, des milliers de Russes ont fait le choix de l'exil, depuis l'annonce d'une mobilisation des réservistes par Vladimir Poutine pour le front ukrainien.

Des hommes, des femmes, des enfants prennent la direction de la Turquie, de la Finlande mais aussi de la Géorgie.

 

Plus de 20 kilomètres de file d'attente aujourd'hui pour passer en Géorgie : dans des milliers de voitures, des Russes fuyant la mobilisation des réservistes décrétée par Vladimir Poutine.

Les voici côté Géorgien après deux à trois jours d'embouteillages.

A Tbilissi, la capitale du pays, nouvelle file d'attente pour se procurer une carte Sim et téléphoner localement.

 

Valises sur le trottoir des hommes expliquent que jusqu’à présent, les Russes laissent passer presque tout le monde, moyennant parfois des pots de vin, jusqu’à 180 euros.

Souvent ces hommes disent qu’ils n’ont pas encore été convoqués par les autorités militaires, mais ils partent par précaution. 

"C’est allé trop loin. Ce que nous propose le gouvernement ne me convient pas. On a deux solutions : soit on est mobilisé et on va au front, soit on va en prison, si on refuse. Bien sûr tout le monde ne sera pas mobilisé, mais tu ne sais pas si ça va tomber sur toi ou sur quelqu’un d’autre", dit un Russe.

"J'ai eu peur, enfin, j'ai pas eu peur d'aller à la guerre, j'ai peur que la situation en Russie se dégrade, qu'il n' y ait plus du tout d'emplois par exemple.", explique un autre Russe.

 

Deux autres Russes sont eux aussi arrivés récemment, l'un était en voyage professionnel, au moment de l'annonce de la mobilisation, l'autre était en vacances en Géorgie. Tous les deux ont décidé de s'installer à Tbilissi.

 

Ils racontent ce que vivent leurs amis restés en Russie : "Tous se demandent comment se cacher, comment éviter la mobilisation, comment contourner les bureaux de recrutement militaire, comment sortir le moins possible, ne pas prendre le métro, par exemple, parce qu'il y a des caméras de surveillance."

 

Ces nouveaux arrivants russes ne sont pas forcément les bienvenus en Géorgie. Sur un graffiti récent, ils sont invités avec des mots assez crus, à rentrer chez eux."

 

Les témoignages recueillis lors de ce reportage montrent un refus de la guerre et une volonté d'y échapper : de nombreux Russes refusent le sacrifice exigé par Poutine.

 

Le front ou la prison : évidemment, beaucoup de Russes, face à cette alternative, choisissent de fuir...  il reste à connaître le nombre exact de ces exilés.

 

 

Source :

 

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/mobilisation-des-reservistes-par-vladimir-poutine-des-milliers-de-russes-font-le-choix-de-lexil_5380792.html

 

 

Russie : le choix de l'exil...
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Hier pendant la sieste j'ai fait un rêve terrible, de ceux que j'appelle réalistes...<br /> J'étais habillé en militaire et je faisais la queue pour embarquer sur un navire en direction de l'Ukraine pour combattre... Je me suis mis à courir, j'ai emprunté des ruelles, je suis entré dans une maison, une dame m'a montré le chemin vers la station du bus, des soldats m'ont aperçu, mon coeur battait la chamade et là je me suis réveillé. J'ai donc été dans la peau de ces russes fuyant vers le Géorgie.
Répondre
R
En effet, un rêve en plein dans l'actualité : désormais, des mesures sont prises pour stopper l'exode des Russes, pas question de fermer les frontières mais des restrictions de plus en plus nombreuses, des hommes ont été stoppés dans les aéroports.
A
A propos de propagande voici une interview de l'ambassadeur russe qui fait un exercice de délire négationniste...pour être honnête j'ai pas réussi à l'écouter plus de 5 minutes...<br /> il parle de l'exode à 2 minutes sur la vidéo.<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=iDkFYz7pnEQ<br /> <br /> Si ce mec ose nous dire ça à nous, en occident, qu'est-ce que les médias russes doivent oser dire en Russie ?????
Répondre
C
Pour ce qui concerne Boutcha, je ne doute pas du calvaire vécu par les habitants mais certains éléments m'interpellent et d'autres sont à tirer au clair : <br /> <br /> - Le fait qu'après autopsie des corps il apparaît que "plusieurs dizaines de personnes" ont été tuées par des obus à fléchette selon un article du Guardian https://www.theguardian.com/world/2022/apr/24/dozens-bucha-civilians-killed-flechettes-metal-darts-russian-artillery<br /> Ce type de projectile est tiré par l'artillerie, faut-il croire que les batteries russes bombardaient avec des obus anti-personnel une localité que leurs troupes occupaient ou peut-on imaginer que ces gens aient été tués ailleurs ? <br /> <br /> - D'après les témoignages des habitants de Boutcha publiés immédiatement après la découverte des corps, le Maire, ses adjoints, le chef de la police et ses hommes s'étaient enfuis avant l'arrivée des russes, abandonnant à leur sort leurs administrés et privant les officiers russes en charge de l'unité occupant la ville du relai pour faire passer leurs consignes aux habitants.<br /> <br /> - Toujours selon les témoignages des habitants, l'unité occupant la ville était composée de jeunes conscrits peu expérimentés. Convaincus qu'une partie des civils renseignait l'armée ukrainienne sur leur mouvements, ils avaient donc imposé un couvre-feu particulièrement sévère et tiraient sur quiconque le violait ou semblait les observer depuis une fenêtre, etc...
A
A Caius<br /> L'ambassadeur, contrairement au citoyen russe lambda est parfaitement au courant des accusations de l'occident. Sa fonction l'oblige à nier tout en bloc mais le résultat est assez pathétique (par ailleurs il s'exprime très bien dans notre langue).<br /> Les exactions commises à Boutcha sont déjà très documentées et confirmées par des sources différentes. Photos prises au sol, photos satellites des américains qui démentent toute mise en scène de type Timisoara, déplacements sur les lieux d'experts internationaux qui n'ont pas fait mention de certaines incohérences. Par ailleurs on ne compte plus les exactions commises contre les civils en Ukraine qui entrent dans la catégorie " crimes de guerres". Les enquêtes sont en cours, effectivement...<br /> Par contre on peut avoir parfois des doutes sur le niveau de responsabilité des maîtres du Kremlin. Ces exactions sont-elles le fruit d'une volonté délibérée avec des ordres qui viennent d'en haut pour provoquer et semer la TERREUR ou sont-elles plutôt le fruit d'une armée mal gérée, mal préparée, mal encadrée. Bref ces exactions sont-elles dues aussi à une certaine incompétence dans l'encadrement des soldats?...Ce doute-là est parfois permis.
C
Ce porte-parole de l'Ambassade de Russie (Conseiller pas Ambassadeur) est maladroit sur la forme (il faut tenir compte que le français n'est pas sa langue maternelle et qu'il est seul contre tout le plateau) mais généralement exact sur le fond. <br /> <br /> Pour Boutcha la vérité est sans doute plus complexe que la version manichéenne présentée par nos médias mais il faudra sans doute des années pour savoir ce qu'il s'est réellement passé d'autant que ni la Russie ni l'Ukraine (ni les USA d'ailleurs) n'ont ratifié le Statut de Rome fondant la Cour pénale internationale. .
R
Merci pour le lien : un fidèle serviteur de son maître...
A
Voila donc le dictateur sanguinaire Poutine qui prend en otage son propre pays...Bin oui, ça devait arriver, forcément !<br /> Le peuple soumis à une censure sévère gobe bon gré mal gré la propagande officielle mais quand il s'agit d'aller se faire trouer la peau ça change la donne.<br /> Pourtant nul ne doute que les jeunes russes sont généralement de fervents patriotes, sauf que l'Ukraine ce n'est pas leur patrie, pas au point de mourir pour elle.<br /> La seule issue qui peut ramener la paix rapidement c'est que le peuple russe, que la rue se mobilise massivement...Comme dit Jonathan Littell à partir de 300 000 manifestants la police de Poutine sera débordée...à partir de 300 000 manifestants c'est cuit et la guerre ne peut plus se maintenir...Personne n'ose le dire chez les gouvernants mais seule la chute de Poutine et de sa clique peut ramener la paix...le reste c'est du bla-bla-bla...toute autre option nous installe dans un conflit long et permanent car Poutine ne va rien céder (il s'accroche à son lot de consolation dans l'Est et dans le sud qui lui permet de justifier vis-à-vis de son peuple toutes les horreurs qu'il a commises), et l'occident non plus ne va rien lâcher...Poutine a réussi à créer une ligne géographique de tension permanente qui ne peut disparaître qu'avec lui...<br /> Bonne fin d'après-midi l'amie
Répondre
R
Et Le chef de l'Église orthodoxe russe Kyrill qui déclare que la mort en Ukraine «lave tous les péchés» ! Alléluia !<br /> <br /> https://video.lefigaro.fr/figaro/video/le-chef-de-leglise-orthodoxe-russe-declare-que-la-mort-en-ukraine-lave-tous-les-peches/<br /> <br /> <br /> Mais il évoque tout de même une guerre fratricide... c'est donc bien une guerre ! On perçoit une évolution dans le vocabulaire...<br /> Ignoble !<br /> <br /> Belle soirée, AJE