Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 09:44
Société : du dédain pour les faibles...

 

Dans une société où triomphent la performance, la rapidité, l'efficacité, les faibles sont les premières victimes du dédain...

On les efface, on veut les oublier, surtout ne pas les voir... comme s'ils dérangeaient la bonne conscience...

 

C'est ainsi que les vieux sont relégués dans des maisons de retraite, désignées par cet acronyme : EHPAD.

"Ces machines à broyer les vieux le font en toute impunité avec la complicité des États. On tue les vieux dans les Ehpad du monde entier. Dans ces zones de non-droit, mauvais traitements et défaut de soins ne sont que des "dysfonctionnements" graves, pour Brigitte Bourguignon, Ministre de la Santé, empêchant la bientraitance, mais qui ne relèvent pas de la justice. Il est pourtant urgent de regarder la réalité en face et d'agir."

 

Les faibles, ce sont aussi les gens malades, parfois abandonnés sur des lits d'hôpitaux, dont on connaît aussi les dysfonctionnements graves : manque de personnel, de moyens, de lits, etc.

 

Les faibles, ce sont encore les pauvres, "un qualificatif minorant exprimant le dédain", comme l'écrit Christian Vigouroux.

Eux aussi, on préfère ne pas les voir : les SDF dans nos rues sont souvent invisibles pour la plupart des passants, on ne les voit pas, on ne les regarde pas...

 

Et puis, il y a les gros, les enrobés, les obèses, ceux qui sont en surpoids...

"Il ou elle souffre, en France, en Allemagne et ailleurs, de l'assimilation trop automatique par les tiers et les employeurs entre surpoids et absence de volonté, de maîtrise de soi au-delà même des canons de la beauté. Cette présomption de faiblesse projetée sur le gros est le premier facteur de dédain à son détriment." écrit Christian Vigouroux.

Et il rajoute : "Le dédain des gros(ses) est aujourd'hui un phénomène d'avenir : l'obésité en augmentation chez les Français, la hausse de l'indice de masse corporelle est particulièrement sensible parmi les plus jeunes. Elle frappe en priorité les milieux défavorisés et concerne plus le Nord-Est que le Sud-Ouest. Le dédain retrouve ses cibles favorites."

 

Ainsi, dans nos sociétés vouées à la vitesse, les catégories les plus faibles sont les cibles et les victimes du dédain : on refuse de les prendre en considération, on les cache, on les occulte, on ne veut pas les voir...

 

 

Sources : 

Un ouvrage de Christian Vigouroux : La société du dédain

 

https://www.marianne.net/agora/tribunes-libres/on-tue-les-vieux-dans-les-ehpad-du-monde-entier-avec-la-complicite-des-etats

 

 

 

 

Société : du dédain pour les faibles...
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Complètement d'accord avec l'ensemble de tes observations et merci pour le conseil de lecture. <br /> Le dédain est dans l'ignorance: les yeux de nos concitoyens qui ne voient pas la misère, qui filtrent, ou pire encore quand ce dédain s'exprime dans leurs regards.<br /> Au sujet de l'obésité j'aimerais ajouter un petit bémol. Il y a un standart de beauté-minceur véhiculé par la pub, le ciné, les médias mais qui ne prend pas en compte le fait que de nombreux hommes flashent sur les femmes aux formes généreuses...D'ailleurs la mode est en train d'en tenir compte depuis quelques années et on échappe à un standart de beauté unique...Les hommes gros ont moins de chance de ce côté-là...<br /> Le thème des EHPAD me terrorise. La pandémie a été un terrible révélateur. Ma nièce travaille dans une société qui possède plusieurs EHPAD. Tous les établissements n'offrent pas la même qualité, c'est le moins qu'on puisse dire.<br /> Bonne journée l'amie
Répondre
R
Je conseille à tous la lecture du livre de Christian Vigouroux... un ouvrage rempli de références littéraires.<br /> "Le dédain attise et entretient la sauvagerie, alors que la vie sociale crée des liens apprivoisés", écrit Vigouroux.<br /> Pour les obèses, la société est féroce : on les considère comme des gens incapables de maîtriser leur poids, et dans la recherche d'un emploi, ils sont dévalorisés.<br /> <br /> Belle soirée, AJE
L
Il y a un très beau film actuellement à l'affiche avec Dany Boon, où il est question d'un chauffeur de taxi qui conduit une dame en EHPAD... À voir absolument.<br /> <br /> https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=292290.html
Répondre
R
Merci pour ce lien et pour cette référence, LH.