Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2022 3 23 /11 /novembre /2022 10:45
"Les Ukrainiens l'ont bien cherché !"

 

Une rhétorique qui dénie toute responsabilité de la Russie dans le conflit qui l'oppose à l'Ukraine !

Pour le Kremlin, Kiev est responsable des souffrances des civils ukrainiens...
Le porte-parole du Kremlin affirme que les souffrances endurées par la population ukrainienne sont la "conséquence" du refus de Kiev de négocier.

Quel cynisme !

"C’est comme le conjoint qui frappe sa compagne, voire la tue en arguant que c’est de sa faute, qu’elle l’a bien cherché, qu’elle l’a poussé à bout.", écrit un lecteur du journal Le Point.

 

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a commenté les souffrances de la population civile ukrainienne, confrontée à des coupures de courant en plein hiver après les frappes russes sur les infrastructures énergétiques. Il a rejeté la faute sur Kiev et son refus d'ouvrir des négociations avec le Kremlin. 

Négocier mais dans quelles conditions ? !

Une autre déclaration de Ségolène Royal a de quoi surprendre : "L'Ukraine annonce des centaines de frappes tous les jours. Qui a vérifié ces informations ? Après les fausses informations sur la Pologne qui ont failli déclencher une guerre mondiale, seule une information indépendante doit être relayée. Une mission de médiation, vite la paix." 

 Certains lui conseillent notamment de se rendre sur place pour constater par elle-même tous les dégâts que cette guerre provoque. Ségolène Royal mettrait-elle en doute les destructions et les ravages de la guerre en Ukraine ?

Depuis le début du mois d’octobre, Moscou multiplie les salves de frappes de missiles sur les infrastructures énergétiques vitales de l’Ukraine. Une guerre dissymétrique puisque les Ukrainiens sont sous le feu des bombes russes qui attaquent leur territoire...

 

 "Près de la moitié de notre système énergétique a été mise hors d'état de fonctionner", a déclaré le ministre ukrainien Denys Chmygal lors d'une conférence de presse à Kiev avec le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis. Il a ainsi réclamé "un soutien supplémentaire" de l'UE pour faire face à cette situation.

 

Après plus d'un mois et demi de bombardements à l'aide de missiles ou autres drones kamikazes, les dégâts sur le réseau énergétique ukrainien sont importants. De nombreux Ukrainiens doivent affronter le début de l'hiver avec peu ou pas d'électricité et sans eau chaude, alors que la première neige de l'hiver est tombée sur le pays.

 

Comment survivre dans ces conditions ? L'hiver arrive et il fait froid, très froid en Ukraine.

 

Et forcément les haines s'exacerbent contre l'ennemi russe qui réduit à néant les infrastructures ukrainiennes.

 

Une guerre féroce est engagée : sur le terrain, si les Ukrainiens ont gagné des batailles, les bombardements russes mettent le pays et la population civile à rude épreuve.

Une tactique de guerre impitoyable de la part des Russes...

 

 

 

 

Source :

https://www.lepoint.fr/monde/pour-le-kremlin-kiev-est-responsable-des-souffrances-des-civils-ukrainiens-17-11-2022-2498189_24.php

 

 

 

 

"Les Ukrainiens l'ont bien cherché !"
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Henry Kissinger a déclaré un jour qu’il est très dangereux d’être l’ennemi des États-Unis. Les Ukrainien ont découvert qu’il peut aussi être très dangereux d’être leur allié. <br /> Zelensky, cet homme élu avant tout pour mettre fin aux poursuites lancées contre son employeur, l’oligarque Igor Kolomoïsky, après le pillage de la Privatbank pouvait éviter que l’on en arrive là. <br /> Pour le malheur de ses compatriotes, il a préféré se faire l’instrument des Néocons étatsuniens qui voulaient cette guerre qui devait les débarrasser de l’enfant terrible du Kremlin.
Répondre
C
Bonjour Alea Jacta Est <br /> <br /> L'élection de Zelensky, candidat sans le moindre programme mais bénéficiant du matraquage électoral des médias détenus par Igor Kolomoïsky, fut en effet démocratique selon les normes ukrainiennes mais celle de Viktor Ianoukovytch, président renversé lors du coup d'état du Maïdan, l'était tout autant. <br /> <br /> Le soulèvement du Donbass qui s'ensuivit (sans oublier les violences dans d'autres régions https://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_de_la_Maison_des_syndicats_d%27Odessa) atteste que tous les ukrainiens n'approuvaient pas le Maïdan.
A
A Caius<br /> Je vous rappelle au passage que Zelensky a été démocratiquement élu et qu'il représente une majorité au sein de son peuple alors que les élections en Russie sont assez bidonnées avec des opposants taillés sur mesure pour le pouvoir en place (les vrais opposants ayant été éliminés ou emprisonnés). Par ailleurs Poutine n' a jamais digéré les événements de Maïdan qui indiquaient clairement que l'immense majorité du peuple ukrainien en avait jusqu'au ras de la casquette de la tutelle russe. L'Ukraine a clairement exprimé sa volonté de s'affranchir de ce GRAND voisin impérialiste.<br /> Juste avant la guerre de Février Zemmour avait dit, je cite: " Chaque pays doit assumer sa géographie". Une phrase dont les implications sont terribles sur la conception qu'on peut avoir de la liberté.<br /> Or il se trouve que les ukrainiens ne veulent plus assumer le droit de regard dans leurs affaires du Kremlin...<br /> PS: "Enfant terrible" ...quelle bien gentille expression sympathique pour un criminel de guerre sanguinaire...
A
Ségolène Royal qui continue de jouer les Folles de Chaillot alors que le contexte est dramatique pour les ukrainiens. Cela me fait vomir. Honte à elle ! Elle réclame la paix comme si elle détenait une solution de paix....Et quelle solution? <br /> Que Zelensky accepte l'amputation de son pays avec un pistolet de fabrication russe sur la tempe? c'est ça sa solution?...Elle est minable.<br /> En 8 mois de conflit elle n' a pas compris que les ukrainiens, mêmes martyrisés, ne sont pas aussi lâches qu'elle...<br /> Le président du gouvernement espagnol a résumé cette semaine notre attitude d'une phrase très simple en direction de Poutine lors d'une assemblée de l'otan.<br /> " Fichez la paix aux ukrainiens et retirez vos troupes".<br /> Le reste c'est du blabla, et la seule question qui nous importe c'est de savoir comment aider les ukrainiens à résister à cette peste brune qui s'est abattue sur eux.<br /> L'histoire sera sévère avec les collabos...<br /> Bonne fin de journée l'amie
Répondre
C
A Rosemar :<br /> <br /> Comme je l'ai indiqué précédemment à Alea-Jacta-est : <br /> <br /> "En 1999, pendant la guerre contre la Serbie, l'OTAN a bombardé des ponts sur le Danube, des usines, des centrales électriques, des installations de télécommunications, le siège du parti politique de Milošević et la tour de la télévision. <br /> <br /> L'OTAN a fait valoir que ces installations étaient potentiellement utiles à l'armée yougoslave et que leur bombardement était donc justifié. "<br /> <br /> L'actuelle campagne de bombardement destinée à détruire la machine de guerre ukrainienne est donc parfaitement légitime selon les critères de l'OTAN et donc de la France.
R
A caius :<br /> <br /> Tout de même, minimiser les destructions des bombardements russes en Ukraine, c'est ignoble : Poutine s'attaque à la population civile en détruisant toutes les infrastructures : absence d'eau, de chauffage, d'électricité, et cela, alors que le froid arrive.
A
A Caius<br /> C'est vraiment faire insulte aux services secrets occidentaux que de penser que Zelensky a les moyens de les tromper sur la magnitude et sur la nature des agressions russes. Royal, fille de militaire de carrière, devrait le savoir mieux que personne. Le meilleur exemple c'est le missile qui a frappé la Pologne. L'enquête a rapidement conclu que le missile n'était pas russe...
C
Quoi que l’on pense des compétences et des idées de Ségolène Royal, elle est la fille d‘un lieutenant-colonel d'artillerie de marine, la petite-fille d’un général de brigade et la cousine d’un général dans la deuxième section, on peut raisonnablement penser qu’elle l’un des rares politiciens français à avoir de bonnes notions militaires.Et je souscris à son avis quand elle énonce que les déclarations du gouvernement de zelensky doivent être prises avec un grain de sel.
R
Ségolène Royal se donne "le beau rôle", elle voudrait oeuvrer pour la paix... ! mais elle ne fait aucune proposition pour régler le conflit...<br /> Effectivement, la résistance des Ukrainiens est admirable. Mais sous les bombardements russes qui s'intensifient et se multiplient, vont-ils tenir longtemps ? <br /> <br /> <br /> Belle soirée, AJE
A
J'en remets une petite couche sur l'attitude vomitive de Segolène Royale qui en est à compter le nombre de missiles balancés par les russes pour vérifier si les ukrainiens n'en rajoutent pas alors que les destructions sont tristement constatables. Ça change quoi que les russes aient détruit 80% des infrastructures ou 75% ? C'est ça qui intrigue cette énarque?... alors que le début de l'hiver plonge les familles ukrainiennes dans le froid et la faim...c'est impardonnable : je n'ai pas de mots pour la qualifier...<br /> Par ailleurs j'avais écrit il y a quelques semaines que la Russie était devenue sous la férule de Poutine un Etat-voyou et aujourd'hui c'est le parlement européen qui qualifie cet Etat de "promoteur du terrorisme".<br /> https://www.lemonde.fr/international/article/2022/11/23/le-parlement-europeen-qualifie-la-russie-d-etat-promoteur-du-terrorisme_6151269_3210.html