Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 14:38

achille

 

 

"Le poète des sens perce la triste brume

L'aveugle voit dans l'ombre un monde de clarté

Quand l'oeil du corps s'éteint,l'oeil de l'esprit s'allume..."

Victor Hugo  Les Contemplations

 

 

"Quelle épopée !"Disons-nous parfois après avoir vécu un voyage tumultueux, des événements exceptionnels ou inhabituels, même si n'avons pas connu les épopées héroïques et glorieuses du passé .Ce mot connu de tous renvoie à une réalité ancienne, puisque ce mot a été créé en Grèce, il y a bien longtemps...

 

L’épopée est le genre littéraire le plus ancien , celui qui précède tous les autres, genre considéré dans l’antiquité comme le plus noble, le plus vénérable.Le récit épique prend sa source dans les temps reculés, à l’origine du monde ou des civilisations. Il s’imprègne ainsi d’une atmosphère mythique ...

 

L’épopée est à l’origine un genre oral, ce qui prouve bien son ancienneté et sa primauté :le mot vient d’ailleurs du grec « épos » qui signifie « la parole ».Avant même l'apparition de l'écriture, ces récits étaient appris par coeur et récités ou déclamés par des aèdes, au son d'un instrument de musique.

 

Les grandes épopées à l’origine de notre littérature sont l’Iliade et l’Odyssée, récits fabuleux dont l’auteur supposé est Homère, selon la légende car l’existence même d’Homère a été contesté : ces épopées pourraient être l’œuvre de différents aèdes ou poètes ,on parle parfois de traditions orales qui auraient été fixés ultérieurement par écrit.Ces récits dateraient du 8ème siècle avant J. C. mais la datation est incertaine...

 

Homère, selon la légende, était aveugle : c’est ainsi que l’on représentait dans l’antiquité grecque les gens inspirés, les devins. Obligé à une forme d’intériorité l’aveugle avait reçu, selon les anciens grecs, un don :inspiré par les dieux, il pouvait prédire l’avenir et créer des œuvres divines. Ainsi Tirésias, un des plus illustres devins de l’antiquité est représenté sous les traits d’un aveugle.

 

Quelles sont donc les caractéristiques de l’épopée ?

L’épopée relate des faits extraordinaires, elle met en scène des héros d’exception amenés à accomplir des exploits surhumains : Ulysse doit ,avant de retrouver la terre d’Ithaque, affronter le Cyclope, Charybde et Scylla, la magicienne Circé, des tempêtes provoquées par le dieu Poséidon, ses compagnons meurent et ,lui, parvient à survivre grâce à ses ruses, à sa force, sa bravoure…

Dans l’Iliade, on assiste aux exploits guerriers des héros de la guerre de Troie qui oppose les Grecs et les Troyens.Les noms de ces héros sont illustres:Achille, Agamemnon,Ajax , Diomède, Hector, Patrocle, Sarpédon ...Ces épopées obéissent à des règles précises : écrites en vers, elles font intervenir tous les procédés de la poésie :images ou métaphores, comparaisons épiques, des effets de sonorités : allitérations, assonances…Les vers utilisés sont, dès l'antiquité, des hexamètres dactyliques, des vers qui comportent 6 mesures alternant voyelles longues et brèves.

Par ailleurs, l’épopée fait appel à l’hyperbole ou exagération, dans la mesure où elle magnifie les exploits d’un personnage : ainsi dès le début de l’Odyssée, dans l’invocation à la muse, Ulysse est présenté comme un héros d’exception qui a beaucoup souffert, beaucoup erré sur les mers ,un héros dont les talents et la ruse sont à la mesure des épreuves endurées. Un mot est récurrent pour le qualifier : poly- , beaucoup…

Le ton est donné : l’épopée a pour but de susciter l’admiration du lecteur à l’égard du héros de l’histoire…

 

Le héros épique est doté de qualités particulières, souvent exceptionnelles : Ulysse est « polytropos »,rusé, c’est l’homme aux mille tours…Achille, lui, est bouillant, passionné, ardent dans la lutte.

L’épopée étant dès les origines un genre oral, l’aède semble souvent s’adresser à un auditoire qu’il interpelle, il insère des commentaires élogieux sur les héros, leurs actions…

 

L’auteur fait intervenir dans le récit de nombreuses comparaisons qui servent à grandir le héros : ce sont des comparaisons épiques amplement développées qui mettent en jeu des éléments naturels : le héros guerrier, le combattant peut être alors comparé à un torrent dévastateur qui emporte tout sur son passage…

 

L’épopée, un genre très ancien, se caractérise aussi par le recours au merveilleux : en ces temps lointains, les gens croyaient encore dans la magie, le surnaturel :pour les anciens les dieux faisaient partie de la nature,au même titre que les hommes. Dans chaque arbre, chaque fleur, chaque fleuve,les grecs voyaient un dieu ou une déesse . Ainsi, les dieux sont constamment présents dans la lutte qui oppose les Grecs et les Troyens ,et les dieux prennent parti pour les uns ou pour les autres, ils interviennent sans cesse dans les destins des hommes : dans l’Odyssée, Athéna protège Ulysse, Poséidon le poursuit de sa haine : ainsi les hommes deviennent des jouets entre les mains des dieux. Le merveilleux épique apparaît aussi dans l’évocation de certains personnages :le cyclope ,la magicienne Circé, des êtres fabuleux qui n’existent pas dans la réalité : en ce sens l’épopée ressemble aux contes pour enfants.

 

Pour autant, l'épopée relate aussi une certaine réalité : les moeurs d'une époque,des guerres, certains faits historiques....elle évoque souvent le destin, les modes de vie de tout un peuple:dans l’Odyssée, on perçoit toute l’importance des lois de l’hospitalité pour les grecs : il convient de recevoir le xénos, l’étranger avec les plus grands égards :les grecs étaient et sont restés un peuple très accueillant, ouvert aux autres, à la différence. C’est le sens de l’épisode des Phéaciens chez lesquels Ulysse est accueilli comme un prince, après avoir été malmené par les flots dans le chant VIII de l'Odyssée.

 

L'Iliade raconte la guerre de Troie qui opposa Grecs et Troyens ,et cette guerre recouvre sans doute une réalité historique...

 

L'épopée est enfin une oeuvre de longue haleine, elle est chez Homère le résultat d'une ample tradition orale.L’Odyssée est composée de 12 000 vers...

 

Quels sont les héritiers de l’épopée primitive ?

On retrouve, bien sûr, le genre de l’épopée à Rome : Virgile, grand poète latin du premier siècle s’inspire à la fois de l’Odyssée et de l’lliade pour écrire l’Enéide.Cette vaste épopée a pour but de retracer les origines de Rome, avec l’histoire d’Enée, un troyen fils d’Anchise et de la déesse Vénus…

 

Enée parti de Troie, quittant sa terre natale part à la recherche d’une nouvelle patrie :ses voyages le conduiront jusqu’au Latium où il fonde une ville qui deviendra plus tard Rome….On le voit, le but de Virgile est de donner une origine divine à la ville de Rome, de magnifier le pouvoir romain, d’en faire un éloge…L’épopée virgilienne joue ainsi un rôle de propagande : c’est une glorification des débuts de l’Empire…

 

Au fond, ce genre littéraire est un peu aussi l’ancêtre du roman , tel qu’il était écrit surtout au Moyen âge ,le roman courtois par exemple, dans lequel un chevalier se met au service d’une dame pour accomplir des exploits…On songe aux romans de Chrétien de Troyes comme Yvain ou le Chevalier au lion...Les chansons de Gestes racontent aussi les exploits merveilleux des chevaliers et des guerriers de l'époque.

 

Mais ce genre littéraire n’ a pas vraiment survécu après le Moyen âge :on trouve bien quelques tentatives pour faire renaître l’épopée au 16ème et au 18 ème siècle mais ces épopées n'ont pas eu de succès retentissants : Ronsard écrit La Franciade, une épopée inachevée qui devait constituer l’histoire chantée de la nation française. Voltaire est l'auteur de la Henriade en l’honneur du roi de France Henri IV .

En fait , l’épopée réapparaît surtout au 20 ème siècle, au cinéma, avec le western, nouvelle forme cinématographique de l’épopée et certains films de science fiction comme la série des Star Wars…

 

Pour autant, l’épopée n’ a pas complètement disparu de la littérature puisque de nombreuses œuvres font appel au registre épique inspiré de l’épopée : au 19ème siècle, Zola dans Germinal évoque les luttes des mineurs pour obtenir des conditions de travail décentes et humaines, il restitue le monde de la mine qui apparaît comme une sorte de monstre dévorant les hommes, un combat s’engage entre l’ouvrier et la mine qui engloutit les ouvriers, et ce combat digne d’une épopée est raconté avec tous les procédés du registre épique : images guerrières, métaphores empruntées au monde de la nature, agrandissements épiques, exagérations...

 

Hugo n’hésite pas dans nombre de ses romans on de ses poèmes à utiliser ce registre…Au 20ème siècle, on le retrouve dans de nombreuses œuvres, Le voyage au bout de la nuit de Céline ,par exemple…

 

On peut aussi remarquer l'utilisation du registre épique dans les compte rendus sportifs de certains journaux:un exploit sportif est alors évoqué de manière à susciter l'intérêt et l'admiration du lecteur.

 

 L'épopée contient des aspects essentiels de toute littérature : poésie, récit, réalité historique, merveilleux, héros auxquels on a envie de s’identifier, et même une idéologie, une façon de percevoir le monde…

 

Homère a-t-il existé ? La question est encore débattue mais peu importe…Les Grecs nous ont légué des œuvres inestimables, par leur style, leurs idées, par leur poésie…des œuvres qui en ont inspiré beaucoup d’autres...

 

 aède

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 homère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

épopée 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                 ulysse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 ajax

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achille 2 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sarpédon 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

western

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 western 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 star 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

rosemar 14/06/2013 23:29


Un peu de musique grecque pour compléter l'article :


 


http://youtu.be/zJmnpcotbfc


 


http://www.youtube.com/watch?v=ifHH...


 


 



geka 13/11/2012 10:32


Quel magnifique article !!! je le partage sur facebook pour qu'il soit lu et apprécié .. Bien sur, connaissant ces oeuvres et ayant comme toi tenté de "décortiquer" le réel et
l'maginaire, je me suis passionné pour ces épopées ! Le ciné tu le sais, retrace souvent ces histoires, en prenant quelques libertés bien naturelles, pour ne pas lasser le spectateur.. tu m'as
demandé "à quand un article " ? Je suis sur le projet, mais certainement en deux parties : Rome et le ciné !! et la Grèce antique et le ciné...  les deux sont complémentaires et curieusement
certains acteurs dans les années 60 tenaient les rôles de plusieurs personnages de cette époque.. tel Steve Reeves inteprétant le rôle d'Enée et quelques mois plus tard celui de Romulus... et
même Glaucus... qui après la destruction de Pompéi.. aurait conduit le peuple en une région qui serait l'emplacement même de Rome ! Tu vois, il ya matière à articles... alors bientôt je te le
promet... bisesssss

rosemar 16/11/2012 22:56



J'attends avec impatience tes articles sur les péplums...j'aime beaucoup ces films!N'oublie pas Ulysse !


Belle soirée et bises aussi....



L. HATEM 11/11/2012 17:35


Bonsoir Rosemar,


A te lire, je me demande si tes élèves te lisent... ils auraient dans tes articles matière pour leurs études !


J'ai heureusement lu Lilliade et l'Odysée, mais ça remonte à une quinzaine d'année... pas encore l'Eneide ! :o)


Bises !

rosemar 16/11/2012 22:38



Bonsoir LH 


en fait mes élèves ne savent pas que j'écris des articles...C'est top secret ...Mais mon cours sur l'épopée ressemble à cet article!


Bon WE