Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 16:10


buisson-3.jpg

 

Le traître, c'est, selon l'étymologie même du mot, celui qui livre, celui qui donne, qui abandonne, celui qui dénonce. C'est bien ce qu'a fait Patrick Buisson, l'éminence grise de Nicolas Sarkozy, son ancien conseiller : il avoue avoir utilisé un dictaphone pour enregistrer des conversations à l'Elysée... Le problème est que ceux qu'il a enregistrés n'étaient, apparemment, même pas informés de ces enregistrements !

 

Patrick Buisson a même laissé traîner, imprudemment, certaines cassettes qui lui ont été dérobés ! Ces enregistrements seraient anodins selon son avocat !

 

Anodins ? Pas vraiment ! On y perçoit la personnalité double et trouble de l'ancien mentor de Nicolas Sarkozy : on peut entendre des commentaires peu amènes sur l'ex-président... Patrick Buisson en vient à douter de sa densité politique et ce, après l'avoir encensé en sa présence. Il critique, aussi, son épouse, Carla Sarkozy.

 

Le Canard enchaîné a publié, ce mercredi 5 mars, ce qu'il présente comme le verbatim d'un après-midi à l'Elysée, capté à l'aide d'un dictaphone. 

 

La méthode Buisson se révèle assez indigne ! Ce personnage apparaît comme un redoutable Tartuffe, encensant son seigneur et maître en sa présence et le dénigrant, dès qu'il a le dos tourné.

 

On reconnaît bien, là, les méthodes de l'extrême droite, le parti dont est issu Patrick Buisson.

 

On peut, désormais, affirmer que la confiance de Nicolas Sarkozy a été trahie, trahie à un double titre, d'abord parce qu'il ignorait l'existence de ces enregistrements, ensuite, parce que Patrick Buisson n'hésitait pas à critiquer sévèrement l'ancien président et son épouse, à leur insu.

 

Dans un premier temps, Patrick Buisson avait nié l'existence de ces cassettes, mais devant l'évidence, le voilà contraint à avouer les faits.

 

Mensonges, trahison, duplicité, voilà le portrait de celui qui fut le conseiller de Nicolas Sarkozy, un personnage trouble et inquiétant.

 

Voilà un homme qui livre,  à son insu, par imprudence, des conversations qui devaient rester privées, voilà un homme qui n'a pas hésité à jouer un double jeu, trompant celui qu'il prétendait servir !

 

Les enregistrements n'ont pas fini de révéler le personnage : lors de certains échanges, Patrick Buisson n'hésite pas à se moquer des anciens ministres Roselyne Bachelot, Michèle Alliot-Marie ou Xavier Darcos, qu'il juge " archinuls. "

 

Nicolas Sarkozy a manifesté sa fureur devant tout ce déballage : il se dit "accablé et consterné" par ces pratiques : nul doute que d'autres révélations suivront et que l'UMP va devoir faire face à une nouvelle crise.

 

Ces enregistrements donnent une image pitoyable et révoltante de la vie politique !

 

Une question se pose aussi : comment Nicolas Sarkozy a-t-il pu se laisser abuser, tromper par un personnage aux contours si troubles, au passé sulfureux ? Dans toute cette histoire, l'ancien président se révèle être une dupe...

 

Cette affaire sordide vient, encore, éclabousser l'ancien président et ternir son image...

 

sarkozy reuters

 

 

sarko.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                   



Partager cet article
Repost0

commentaires

Janice 06/03/2014 19:00


Quand on invite le diable à sa table, on prends le risque d'être empoisonné !


C'est exactement ce qui s'est passé  ! A choisir un type aussi peu reluisant que Buisson pour conseiller, Nicolas Sarkozy n'a pas été très inspiré, c'est le moins qu'on puisse dire..


Bises et bonne soirée à tous !

rosemar 06/03/2014 20:18



Le diable est celui qui divise, qui sépare : c'est bien ainsi qu'apparaît le personnage : Buisson est même en conflit avec son propre fils !


Bises du sud, Janice



alea-jacta-est 05/03/2014 20:09


Bonsoir Rosemar


C' est digne d' une comédie de Molière. J' imagine Buisson déambulant tel Harpagon et s' exclamant " Mais où est ma cassette???"


Et les autres personnages, lui demandant: " Mais qu' y avait-il dans cette cassette??"


Michel Bouquet peut déjà préparer une adaptation et un dernier retour sur scène.


Je propose également que ce sujet soit mis au bac de philo de cette année.


" Peut-on considérer que trahir un traître est une forme de traîtrise ?"


On peut prolonger la reflexion avec " voler un voleur, est -ce encore du vol? "etc...etc...


Moi, j' ai pas la réponse, mais je promets d' y réfléchir...En attendant la dernière trahison qui m' a laissé sur le cul c' est celle de cet amiral ukrainien qui passe du côté russe...en fait ,
je crois que je me trompe: le mec il passe pas de leur côté, il l' a toujours été...ça se trouve c' est même pas une trahison au sens habituel du terme..c' est plus fin que ça et il y a un
élément qui m' échappe.Va falloir que j' y réféchisse.


Bonne fin de soirée


PS: indépendamment de toutes les manoeuvres des russes pour faire pression sur l' Ukraine je suis sidéré par certains articles qui expliquent que les américains sont allés jeter de l' huile sur
le feu en payant directement les manifestants qui se faisaient trouer la peau sur la place de Kiev...Ils ont carrément financé des néonazis...


http://www.counterpunch.org/2014/02/27/the-neo-nazis-of-ukraine/


http://www.counterpunch.org/2014/02/26/the-crisis-in-ukraine/

rosemar 05/03/2014 21:39



Une histoire incroyable digne d'une farce de Molière, en effet : tout le monde s'en étonne, un véritable coup de théâtre ! C'est à la fois amusant et triste comme dans les pièces de
Molière ! On est, par ailleurs, sans cesse manipulé par différentes informations : c'est effrayant. La situation en Ukraine est très complexe : un pays divisé, tiraillé entre l'est et l'ouest ;
des membres d'une même famille se déchirent. 


Belle soirée AJE et merci pour ces liens.



linoallau13 05/03/2014 18:45


sarkozy n est pas une  victime de buisson ,et les medias tombent dans le piege de le victimiser dans cette histoire , d ailleurs je m etonne que ces enregistrements soyent aussi  cul
cul la praline , rien d interessant nul de chez nul ,bizarre tout de meme comme attaque contre l ex , non pour moi  cette histoire cache en realité  un plan com  dans la plus pure
tradition de la victimisation  du  FN de  buisson ....


ce soir il y a une info bien plus importante sur sarko , qui en parle ...?


http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/05/perquisitions-chez-l-avocat-de-nicolas-sarkozy-enquete-ouverte-pour-trafic-d-influence_4377898_823448.html


bonne soirée et bisous


 

rosemar 05/03/2014 19:10



Apparemment tous les enregistrements n'ont pas été encore entendus et décryptés : il existerait de très nombreuses cassettes. Le bruit a couru, en effet, que le FN serait à l'origine de
cette divulgation ? Il faut attendre la suite...


Merci pour l'info et le lien !


Bises du sud, lino 



NINA 05/03/2014 17:36


Nicolas Sarkozy n'a jamais eu besoin de personne pour ternir son image !!! au jeu des Tartuffe, il a toujours été 1er. On n'est pas en train de faire un concours de trahisons, de traîtres...
C'est spécifique à la classe politique. Ca n'excuse rien, ni personne.
Mais il n'y a là rien de nouveau. Quant à Sarkozy, c'est dès son plus jeune âge, dans la vie comme en politique, qu'il a trahi les uns et les autres...On est toujours, eh ! oui, le dindon de
quelqu'un, dans ce jeu de dupes... C'est son tour... Grand bien leur fasse ! On ne va pas pleurer sur ce bal des faux-culs !...

rosemar 05/03/2014 18:59



Je pense aussi que la plupart des hommes politiques sont des Tartuffes : mais la trahison de Buisson révèle que Nicolas Sarkozy s'est laissé totalement abuser par son mentor, une preuve
de stupidité ! Grand bien leur fasse, certes ! mais les français ont de quoi être totalement désabusés sur les politiques : tous les jours, ou presque, une nouvelle affaire est mise au
jour.


Belle soirée NINA



Mary Blue 05/03/2014 17:28


Bonjour Rosemar, 


suis du même avis que  Fatizo , l'ex président   me paraît le premier responsable


de sa mésaventure , on ne fraye pas impunément avec un homme issu de la


droite extrême ...


Et se constituer des dossiers est semble t'il une tradition...qui peut être utile 


parait même  qu'un ex ministre de l'intérieur de JC  aurait lui aussi pratiqué


l'excercice ! ?


 Bises @+ MB ;)


 


 

rosemar 05/03/2014 18:52



Il est doublement responsable : il a fait confiance à un homme au passé douteux, il a suivi ses conseils de droitisation qui l'ont mené à l'échec... un fiasco !


Belle soirée Mary et bises ventées du sud !



fatizo 05/03/2014 17:07


Au-delà de la trahison de Besson, il faut s'interroger sur Sarkozy, et je trouve les médias bien gentils avec l'ancien Président ans cette histoire.


Bien sur il est victime, mais il est aussi coupable. Coupable d'avoir choisi un type au passé plus que sulfureux. Il s'est montré bien trop faible avec ce type, lui donnant trop de pouvoir .


Je n'ose imaginer ce que dirait les médias si Hollande se retrouvait danss le même cas(incompétence, faiblesse.....) . Et avec Sarkozy, rien de tout cela;


Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 05/03/2014 18:48



Je le dis à la fin de  l'article : Sarkozy s'est laissé abuser par un simple conseiller : il en est, de ce fait, discrédité, ridiculisé : la suite promet bien des surprises, sans
doute !


Bises venteuses ! (grand vent sur le sud! )