Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 18:34
coquelicots-auteur-guy-MOLL.jpg

Le thème de la femme-fleur parcourt la littérature : Ronsard a célébré la femme maintes fois, en l'assimilant à un bouquet de fleurs... On se souvient de l'ode à Cassandre : "Mignonne, allons voir si la rose... " Ronsard évoque la fragilité de la fleur, symbole du temps qui passe si vite et en profite pour lancer une invitation à l'amour. On retrouve ce motif dans une chanson d'Angelo Branduardi, intitulée Coquelicots dans la récolte.

Dans ce poème, la jeune fille est comparée à un bouquet éblouissant de fleurs sauvages, image de beauté, de grâce, de liberté, un bouquet à venir, rempli de promesses...
 
Le poème s'ouvre sur l'évocation de "chaudes nuits d'été", et sur une expression où l'on fait ce constat : "Tu as grandi", le tutoiement souligne une familiarité et en même temps, évoque l'univers de la jeunesse. Des désirs représentés par de "Grands Feux "ont commencé, alors, à naître : on peut voir, là, une allusion à l'adolescence.
 
Les champs sont transformés en "un lit couleur de joie", image pleine de sensualité... Le coquelicot deviendra bouquet prêt à être cueilli et la jeune fille pourra se mettre en quête de celui qui viendra ramasser le bouquet.
 
Le coquelicot, couleur de feu et d'amarante représente bien, ici, le désir amoureux : les sonorités éclatantes de la consonne gutturale "k" traduisent la violence du désir qui se révèle.
 
Les danses, les farandoles de séduction se mettent en place... L'image des feux associés à l'amour revient, pour signifier la force de l'ardeur qui naît...
 
L'adjectif "curieuse" , le verbe "chercher" utilisés dans le refrain soulignent bien la quête amoureuse.
 
La jeune fille est comparée à une "branche", "la plus belle" que l'on essaie d'atteindre, puis à une "pomme nouvelle", symbole du désir et de la fragilité, une pomme destinée à être croquée et "mordue".
 
Voilà le coquelicot dans la récolte, prêt à être cueilli : la fleur, image même de la fragilité, du désir flamboyant symbolise, à merveille, cet âge où le désir fleurit, où l'adolescence se fait jour et connaît de nouveaux émois.
 
Le poème met bien en évidence la quête du désir amoureux mais aussi ses dangers et ses difficultés : la "pomme mordue" suggère, peut-être, une forme de blessure.
 
La mélodie à la fois douce et lancinante nous fait percevoir toute l'ambivalence de l'amour : quête et douleurs sont associées. 
 
On trouve dans ce poème tout un art de la suggestion et, en même temps, une grande force d'évocation dans les images.
 
La mélodie, légère, douce correspond bien à ce monde de l'adolescence si fragile...
 
 
 
 
 
coquelicot creative commons auteur arnaud 25
coquelicots-Robert Vonnoh
Coquelicots   auteurs : Guy Moll    / Arnaud 25  creative commons



Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Bonjour Rosemar


Vraiment une belle ballade que je ne connaissais pas.Très belles illustrations également et notamment avec ce tableau de Robert Vonnoh...Flanders fields...where soldiers sleep and poppies grow...


Bon WE pascal


 
Répondre
R


Un tableau que je ne connaissais pas et que j'ai découvert en cherchant des images de coquelicots : on y perçoit bien la technique impressionniste.


Bon WE de Pâques !






F

Une chanson que je ne connaissais pas .


Les coquelicots font partis de mon enfance, de ces fleurs sauvages que l'on retrouvait surtout dans les champs de blé .


Bises et bon WE Rosemar.
Répondre
R


Une chanson pleine de subtilités et de force, à la fois : toute en nuances, c'est ce qui en fait le charme, la mélodie elle-même est magnifique ! Le coquelicot symbolise bien désirs et
fragilité en même temps.


Bises du sud