Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 19:41

BAC-7.jpg


L'affaire est assez cocasse : des sujets du Baccalauréat se sont retrouvés sur internet, mis en ligne par le rectorat de l'académie de Toulouse ! Alors que les fraudes se multiplient et qu'on a bien des difficultés pour y remédier, voilà que la fraude se trouve organisée par une instance de l'éducation nationale : un rectorat.

 

Selon une information dévoilée par Le Monde, les 25 sujets d’épreuves de compétence expérimentale de Sciences de la vie et de la terre choisis par l'inspection circulent sur plusieurs forums depuis le mois de mai. Ils ont été mis en ligne par le rectorat de Toulouse, qui a même ajouté les fiches d’aide pour les lycéens ! 

 

Aussitôt, le ministère de l'éducation a voulu minimiser l'affaire, en expliquant qu'il "s'agit d’une épreuve mesurant les capacités expérimentales des lycéens", ayant lieu "dans les établissements au mois de mai" et faisant "partie du contrôle en cours de formation". Ainsi, puisqu'elle porte sur les compétences et non sur les connaissances, cette fuite n'aurait aucune incidence réelle sur le déroulement de ces épreuves et l'enjeu serait minime, voire nul...

 

Dans ce cas là, pourquoi organiser de telles épreuves dont l'enjeu serait sans intérêt ?

On a tout de même des difficultés à comprendre de tels manquements et de tels dysfonctionnements.... Une deuxième fuite du même type, mais moins importante, concerne cette fois les sujets des épreuves expérimentales de Physique-Chimie. Seuls les intitulés des épreuves ont été diffusés, sans les fiches d'aide pour les candidats. 

 

Les sujets demandent aux professeurs qui les préparent du temps, de la réflexion et voilà que leur travail se trouve saboté par une mise en ligne intempestive !

 

On a, dès lors, l'impression que les tâches accomplies par les professeurs sont méprisées quand de telles fuites se produisent... Qui est responsable de cette mise en ligne ? Des sanctions sont-elles même prévues ?

 

L'impunité est toujours réservée au sommet de la hiérarchie : les rectorats sont soutenus par le ministère alors que bien souvent les professeurs ne le sont pas.

 

On aimerait tout de même plus de sens des responsabilités de la part de ces organismes qui ont pour fonction de gérer le bon déroulement du baccalauréat...

 

Pourtant, on nous montre, tous les ans, lors des journaux télévisés les précautions qui sont prises pour protéger et mettre à l'abri les sujets du baccalauréat : ils sont bouclés dans des coffres-forts. Mais à quoi servent ces mesures de précaution si certains sujets sont malencontreusement mis en ligne ?

ordinateur




Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> "L'impunité<br /> est toujours réservée au sommet de la hiérarchie"<br /> <br /> <br /> On le<br /> voit tous les jours .<br /> <br /> <br /> DSK,<br /> Cahuzac....<br /> <br /> <br /> Guéant<br /> qui trempent dans de multiples affaires .<br /> <br /> <br /> Combien<br /> faudra-t-il d'années pour le voir condamner à quelque chose s'il l'est un jour ?<br /> <br /> <br /> Et le<br /> chef de toutes ses affaires, Sarkozy. Pour lui ce ne sera rien .<br /> <br /> <br /> Bises et<br /> belle journée Rosemar<br />
Répondre
R
<br /> <br /> A tous les niveaux, la règle est la même : pourra-t-on la changer un jour ?<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/