Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 21:00

 

bac 16


Le baccalauréat 2013 se profile et déjà on évoque les fraudes possibles, de plus en plus fréquentes à cet examen : fuite concernant les sujets, utilisation de nouvelles technologies, substitution de candidats.

 

La fraude risque de prendre de l'ampleur avec l'extension des téléphones portables : tous les adolescents en possèdent un désormais et peuvent ainsi avoir accès à internet. Comment vérifier qu'un candidat n'a pas gardé son téléphone portable sur lui ? Les fouilles sont interdites et les détecteurs de portables seront utilisés ponctuellement et de manière aléatoire.

 

Bien sûr, la surveillance est renforcée lors des épreuves du baccalauréat mais tout candidat à la possibilité et le loisir de se rendre aux toilettes, accompagné d'un professeur. S'il a gardé sur lui son portable, il pourra le consulter.

 

On le voit, les fraudes risquent de se multiplier avec les nouvelles technologies qui voient le jour, toujours de plus en plus performantes et pointues.

 

Le baccalauréat devient un examen de plus en plus lourd à organiser : le nombre de candidats ne cesse de croître, les épreuves sont de plus en plus complexes, dans de nombreuses disciplines, de nouvelles règles sont imposées...

 

L a "machine " du baccalauréat pose de plus en plus de problèmes : elle coûte cher et elle s'impose comme un véritable casse-tête pour tous ceux qui l'organisent.

 

Juguler la fraude, ce n'est pas facile quand les centres d'examen sont mal équipés, quand le baccalauréat s'adresse à des candidats de plus en plus nombreux, quand les moyens de frauder et de tricher se perfectionnent...

 

Faut-il, pour autant, supprimer le baccalauréat ? Il faudra alors de toute façon, instaurer un contrôle continu qui permettra de tester le niveau des élèves mais qui n'empêchera toujours pas les fraudes.

 

Less nouvelles technologies constituent des progrès indéniables dans la communication et le développement du savoir mais elles font aussi surgir des difficultés insurmontables.

 

Comment évaluer le niveau des élèves face à ces techniques qui nous envahissent, qui vont se miniaturiser encore davantage ?

 

Les français sont attachés au maintien de cet examen de fin de cycle et il est vrai qu'il reste grâce à l'anonymat, le seul moyen efficace et juste pour juger des capacités des élèves mais il faudra que l'on trouve de nouveaux moyens pour empêcher les fraudes...

 

BAC 9

 

 

bac 17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/