Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 17:27

 

eleve_college.jpg

 

Les professeurs de français sont, incontestablement, les enseignants qui fournissent le travail le plus lourd : lourdeur des copies, surtout en lycée, lourdeur des préparations de cours et de devoirs, études de textes multiples, analyses de corpus constitués d'un ensemble de textes.

 

Les tâches sont nombreuses et complexes : les copies exigent des corrections très pointues et diverses : orthographe, expression, logique, présentation du devoir sous formes de paragraphes et d'alinéas, erreurs d'analyse, de compréhension etc.

 

La préparation des devoirs demande beaucoup de rigueur : il faut choisir des textes accessibles aux élèves, prévoir des questions adaptées, ménager une progression....

Comme les enseignants travaillent sur des textes parfois longs, il faut effectuer des repérages, indiquer aux élèves les numéros des lignes, pour éviter qu'ils ne se perdent en chemin.

 

L'enseignant de français est de plus en plus confronté aux difficultés des élèves qui ne lisent plus, qui ne maîtrisent pas bien le langage écrit, qui font de plus en plus de fautes d'orthographe, qui écrivent mal, sans se soucier d'application.

 

Encore plus de corrections, plus de préparations, plus de temps passé pour les cours et les devoirs : c'est certain, les professeurs de lettres fournissent un travail très pesant.

 

D'ailleurs, ce sont souvent les enseignants les plus fatigués, ceux qui craquent, sous le poids du travail et des responsabilités, ceux qui sont le plus fragilisés.

 

Il n'est pas question, bien sûr, de mépriser ou de minimiser le travail fourni par les enseignants dans les autres disciplines... mais il faut bien constater la spécificité de cet enseignement.

 

Honneur, donc, aux enseignants de français ! Plus que d'autres, on les rend responsables des difficultés rencontrées par les élèves dans une société de loisirs où les jeunes sont sollicités par des écrans multiples, ordinateurs, téléphones, tablettes, jeux vidéos, dans un monde où les adolescents ne trouvent plus d'intérêt à la lecture.

 

Leur travail amène les professeurs de lettres à évoquer toutes sortes de sujets, leur culture doit couvrir des siècles de littérature.

 

Et dans un monde où la culture est dévalorisée, leur tâche est de plus en plus complexe.

Dans un monde où on privilégie les sciences, les mathématiques, l'enseignement du français est déconsidéré, alors que c'est, là, une discipline fondamentale.

 

Il faudrait remettre au goût du jour les lettres, la grammaire, l'orthographe, il faudrait redonner de la valeur à ces disciplines fondamentales. 

La suprématie de la filière scientifique contribue, sans doute, aussi à dévaloriser les disciplines littéraires : il faut changer cette tendance, il faut, enfin, reconnaître l'enseignement de cette culture qui permet à chacun de découvrir l'essence de l'humanité et des sujets de réflexion multiples...

 

Les professeurs de lettres doivent réaliser des prouesses pour inciter leurs élèves à lire, à s'intéresser à la littérature, aux grands auteurs, dans un monde où les jeunes sont sollicités par tant d'autres loisirs...

 

Oui, les enseignants de lettres méritent de voir leurs efforts reconnus et récompensés, ils méritent respect et honneur !

 

BAC-12.jpg

 

 



Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Bonjour Rosemar,<br /> Très bel article !<br /> Je ne suis pas prof de français, mais je cherche pour mon prochain film (je suis réalisateur de documentaires) un prof de français (qui enseigne en France) mais issu des immigrations, et plus particulièrement des Caraïbes (rapport à la francophonie, mais aussi à la littérature créole, etc, dans la lignée de la pensée d'Edouard Glissant ou des livres de Chamoiseau,...). Si vous en connaissez, je pourrais vous fournir un document de cadrage, de présentation de mon projet. Bien à vous, Yohan Laffort<br /> laffort.yohan@neuf.fr
Répondre
R
Merci pour ce message. Hélas, je ne connais personne qui puisse correspondre au profil recherché.<br /> <br /> Bonne soirée
A
<br /> Bonjour Rosemar<br /> <br /> <br /> Celui qui ne sait pas communiquer en 2014 est professionnellement très limité.Enfin de nombreux élèves échouent dans d' autres matières( et notamment en mathématiques) simplement parce<br /> qu' ils ne comprennent pas l' énoncé du problème...C' est une lapalissade mais pour résoudre un problème il faut commencer par en comprendre l' énoncé...<br /> <br /> <br /> Dans la vie aussi, pour monter son meuble ikea à la maison il vaut mieux comprendre la notice explicative de montage....<br /> <br /> <br /> Bonne fin de soirée<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Bonsoir AJE<br /> <br /> <br /> C'est certain : le français est une matière fondamentale mais la tendance actuelle est de privilégier les maths : tous les élèves veulent aller en première S : il faudrait, vraiment,<br /> revaloriser la filière littéraire, c'est urgent...<br /> <br /> <br /> Belle soirée, des bises à Alex !<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> De mon enfance, adolescence qui furent épouvantables et imprégnées de malheur, je garde un seul souvenir merveilleux : mon prof de Français, puis de Lettres.<br /> J'étais passionnée par les mots, les livres, je le lui disais, et elle prenait du temps pour s'étonner de mes questions hors programmes, et y répondre.. C'était mon rayon de miel, vraiment.<br /> En pensée, je n'ai cessé de la bénir tout au long de ma vie. Elle a tissé MA trame. Je lui dois beaucoup.<br /> Merci, oui, à ces Professeurs-là.<br /> J'ai découver votre bl<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci, NINA, pour ce message plein d'enthousiasme : on garde tous des souvenirs forts de profs de lettres...moi aussi, j'aime les mots et leur histoire. Dommage ! Le<br /> message est incomplet : je ne saurai pas comment vous avez découvert mon blog ? <br /> <br /> <br /> Bonne soirée<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Nous devons tant à nos profs et pourtant de nos jours on passe notre temps à les dénigrer .<br /> <br /> <br /> Ce sont bien souvent eux qui nous ont fait découvrir le gout de l'histoire, de la lecture, de la curiosité en générale. Il serait bon de le souligner .<br /> <br /> <br /> Bises et belle soirée Rosemar .<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Les profs n'ont pas la cote, souvent, c'est vrai et pourtant ce métier est très exigeant, il demande une grande énergie physique, morale, mentale. <br /> <br /> <br /> Bises du sud !<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Je viens de lire ce bel article dans le bus sous la pluie...<br /> <br /> <br /> J'ôte mon chapeau devant les hommes et femmes de lettres en général, profs compris, pour toutes ces années de lecture qui ont fait leur "bagage" !<br /> <br /> <br /> Merci Rosemar et bon courage !<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci pour ces encouragements, LH : les profs en ont bien besoin en ces temps difficiles.<br /> <br /> <br /> Ici temps radieux, toute la journée...<br /> <br /> <br /> Bises du sud !<br /> <br /> <br /> <br />