Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 20:17

prof-7.jpg

 

 

Découvrir un métier n'est jamais facile : on peut être maladroit, hésitant, peu sûr de soi... Mais il est une profession qui n'admet ni les doutes, ni les incertitudes...

 

Quand on est enseignant, on se retrouve confronté à un public jeune, exigeant et l'erreur n'est pas permise : les maladresses sont rapidement sanctionnées par les élèves.

 

Quand on est un jeune enseignant, on est forcément angoissé car on rencontre mille obstacles différents : la préparation des cours qui peut prendre des heures, le face à face avec les élèves, les relations avec l'administration, avec les parents, avec les CPE.

 

Un jeune enseignant se pose de nombreuses questions : quelle attitude adopter face aux élèves, quelles sanctions pour les élèves rétifs ? Comment capter l'attention d'une classe ? Comment asseoir son autorité ?

 

Comment s'habiller ? Comment s'adapter au niveau des élèves ? Comment ne pas paraître angoissé, comment ne pas paniquer ?

 

Les élèves perçoivent facilement la jeunesse, l'inexpérience du nouveau prof et peuvent s'engouffrer dans une attitude de rejet, de mépris.

 

On voit là toute la spécificité du métier d'enseignant : on doit jongler avec une multitude de difficultés et on doit s'adapter très rapidement.

 

Et même quand on a acquis une expérience, une rentrée scolaire reste une source d'angoisse : on va découvrir de nouvelles classes, un nouvel emploi du temps, de nouveaux collègues, parfois de nouveaux chefs d'établissement...

 

Face à des élèves, l'enseignant est sans cesse jugé, jaugé, observé et il n'a guère droit à l'erreur : il doit faire preuve de savoir faire mais aussi d'humour, de compréhension, en certaines circonstances, et refuser toute indiscipline caractérisée...

 

Ce métier complexe fait de plus en plus peur aux jeunes qui hésitent à choisir cette voie périlleuse : quand on entre dans l'enseignement, c'est désormais pour y faire carrière pendant plus de quarante ans et il n'existe pas ou peu de voies de sortie.

 

L'enseignement est un métier exigeant parce que c'est un métier de contact, de communication, de transmission des connaissances.

 

Cette profession réclame des trésors de patience, des qualités multiples : c'est ce qui en fait la richesse et la difficulté.

 

C'est aussi un métier qui permet d'apprendre beaucoup, qui offre la possibilité de se cultiver, d'évoluer, de maîtriser mille connaissances...

 

Mais les débuts dans cette profession sont souvent difficiles : les jeunes professeurs doivent être encouragés, épaulés, conseillés par leurs collègues. Pourtant, face à leurs classes, ils se retrouvent isolés : comme dans tous les métiers, l'expérience les aidera à progresser...

 

 

prof-5.jpg

 

 

prof-8.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Partager cet article

Repost0

commentaires

ALEA JACTA EST 05/09/2013 09:58


Pour ma part rosemar, je n' ose plus donner l' envie à mes proches de se lancer dans cette aventure.Je me dis qu' ils ne connaîtront que les inconvénients et qu' ils n' auront en échange que très
peu de reconnaissance sociale.Beaucoup de sacrifices, une partie de la société civile qui te crache dessus et des salaires qui ne sont pas à la hauteur.


Petite anecdote personnelle: quand j' ai démarré dans le métier, j' ai été" mis à disposition du recteur" qui m' a envoyé faire cours dans un centre de formation de professeurs, une ENNA.


C' était mon premier poste et je devais faire cours à des profs non titularisés dont certains avaient plus de 20 d' expérience et étaient déjà grand-père. T' imagines??? Un vrai casse-pipe...ils
m' attendaient au coin du tournant avec la mitrailleuse chargée...du genre: " toi le petit jeune qui a encore du lait au coin de la bouche, qu' est-ce que tu vas nous apprendre à nous qui nous
sommes déjà frotté à la réalité enseignante depuis de très nombreuses années ???"


J' ai tenu le choc mais franchement c' était tout simplement scandaleux d' envoyer un jeune prof sans expérience face à un public d' enseignants aguerris.


Je peux même te dire la même chose autrement: " il n' y a pas plus critique pour un prof qu' un public de profs !!!! "


Si tu survis à ça, t' es blindé pour le restant de tes jours...disons que j' ai survécu à mon baptême du feu.


Bonne fin de journée Rosemar

rosemar 05/09/2013 19:44



Le métier se dégrade, c'est vrai AJE... et de moins en moins de jeunes sont attirés par le professorat : il suffit de faire un sondage en classe pour s'en rendre compte !


Les premiers pas d'un enseignant sont souvent difficiles : j'ai moi même dû affronter bien des obstacles en début de carrière et les profs sont parfois même féroces entre eux : je
raconterai cela en détails dans un prochain article... quant aux parents, ils jouent aussi un mauvais rôle en contestant, en intervenant à tort et à travers...



fatizo 03/09/2013 12:28


A mon avis le plus difficile pour cette nouvelle generation d'enseignants ce sont ces eleves de plus en plus difficiles, de plus soutenus par des parents qui ne supportent pas que l'on fasse la
moindre reflexion à leur cher bambin.


Bises de Normandie et de mon smart

rosemar 03/09/2013 18:57



Les élèves, les classes chargées, les parents qui réclament des résultats : les jeunes profs sont vite débordés car la charge de travail est énorme au début, surtout en lycée pour la
préparation des cours...


Bises du sud et belle soirée...



Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/