Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 20:39

fonctionnaire 2

 

Les fonctionnaires sont sans cesse montrés du doigt, ils seraient, selon certains, des privilégiés de la république... En fait, ce que l'on envie aux fonctionnaires, c'est essentiellement la sécurité de l'emploi, avantage indéniable en période de crise. Mais, pour autant, peut-on parler de privilèges pour la majorité des petits fonctionnaires qui travaillent dans l'éducation, dans les hôpitaux par exemple ?

En fait, il faut savoir que le salaire d'un fonctionnaire est fort peu élevé en début de carrière : un instituteur démarre à 1.700 euros nets par mois, selon les chiffres du ministère. En milieu de carrière, il perçoit 2.100 euros. On le voit, la marge de progression n'est pas très grande. C'est un fait : les salariés fonctionnaires reçoivent des salaires inférieurs à ceux du privé...

Dès lors, le mode de calcul de la retraite sur les six derniers mois est aussi une compensation tout à fait justifiée pour les fonctionnaires... Quand on perçoit un salaire inférieur, il faut que l'équilibre soit rétabli par ailleurs.
 
Voilà un privilège qui n'en est pas un : mais il est vrai que l'esprit français est très jaloux par nature et regarde toujours volontiers ce qui se passe chez le voisin.
 
On a tendance, en période de crise à pratiquer le nivellement pas le bas : aligner le calcul des retraites des fonctionnaires sur celles des salariés du privé serait une injustice flagrante.
 
Il faut absolument refuser cette tendance qui consiste à gommer les différences sans tenir compte d'autres facteurs essentiels. L'alignement par le bas conduit aux pires des régressions.
 
Si les fonctionnaires bénéficient de la sécurité de l'emploi, ils sont soumis à d'autres contraintes : des mutations loin de leur région d'origine en début de carrière, exil forcé, difficulté de trouver un logement...
 
Les professeurs de collège et lycée sont nommés souvent dans les départements du Nord avec des problèmes d'adaptation, un éloignement de la famille...
 
Les fonctionnaires apportent une aide précieuse à la collectivité et tout le monde profite de leurs services : l'hôpital, la police, l'école sont des structures indispensables et utiles. Qui pourrait s'en passer ?
 
Il faut arrêter de vilipender les fonctionnaires : ils méritent comme tous les autres salariés le respect et la considération : ce ne sont pas des privilégiés, car ils travaillent de plus en plus dans des conditions difficiles que ce soit à l'hôpital ou dans les établissements scolaires.
 
Les vrais privilégiés sont ailleurs : ils se situent au sommet de la pyramide, ce sont des dirigeants politiques, des banquiers, des chefs de grands groupes financiers : ne nous trompons pas de cible... Tous les salariés français du privé et du public devraient être solidaires entre eux...
 
 
Source : Le Point
 
 
 fonctionnaire





Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Les fonctionnaires ont certes beaucoup d'avantages, mais des désavantages aussi... surtout les profs !<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Les profs et beaucoup d'autres LH....<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Que ce débat entre privé et public est stupide .<br /> <br /> <br /> Vous avez des avantages que nous n'avons pas et inversement .<br /> <br /> <br /> Par exemple dans le privé au moment de partir à la retraite il y a une prime (sauf dans les petites boites) mais pas pour les fonctionnaires.<br /> <br /> <br /> J'ai appris il y a peu que pour la retraite, un enfant comptait 2 ans dans le privé et seulement 1 an dans le public .<br /> <br /> <br /> Après nous avons aussi des désavantages par rapport aux fonctionnaires, mais lorsqu'on met tout bout à bout, la différence doit être bien maigre, et comme tu le dis dans ta conclusion , les<br /> privilégias sont ailleurs .<br /> <br /> <br /> Et eux se servent de la bagarre public, privé , pour passer au travers des mailles du filet .<br /> <br /> <br /> Bises et belle soirée Rosemar .<br />
Répondre
R
<br /> <br /> c'est un faux débat, en effet mais les pouvoirs en place mettent sans arrêt de l'huile sur le feu pour attiser les rancoeurs et les jalousies...<br /> <br /> <br /> Bises et bon dimanche...<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/