Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 18:17

Photo1316.jpg

 

La poésie, l'art sont sources de bonheur et d'harmonie : les poètes créent, souvent, des oeuvres inoubliables, des chansons qui restent gravées dans les esprits... Le temps passe, mais on n'oublie pas les chansons de Brassens, Ferrat, Brel et tous les autres.

 

Charles Trénet a écrit une de ses plus belles chansons sur ce thème : L'âme des poètes. Le texte s'ouvre sur l'adverbe "longtemps" répété à trois reprises, ce qui permet de souligner l'écoulement irrémédiable du temps. Les voyelles nasalisées "on, an" suggèrent le balancement inlassable des âges et des époques qui se succèdent.

 

Mais, bien que le temps ait accompli son oeuvre, que les poètes soient partis, leurs chansons restent vivantes, éblouissantes, elles sont d'ailleurs personnifiées, grâce à un verbe de mouvement, dans l'expression : " leurs chansons courent encore dans les rues."

 

Et c'est "la foule" qui les chante, les fait revivre, les anime d'un nouveau souffle. On perçoit, là, tout le succès populaire de ces chansons d'autrefois : peu importe si les paroles sont, parfois, un peu modifiées... On garde l'air en mémoire et il suffit de chanter : "la la la... la la la li..."

 

Le poète imagine, alors, que sa propre chanson pourra un jour "bercer un chagrin", faire oublier la tristesse du monde, ou encore accompagner un bonheur, apporter un sourire à un mendiant, endormir un enfant.

 

Ces différentes situations évoquées montrent que ces musiques nous accompagnent, en maintes circonstances, tout au long de nos vies.

 

Ainsi, l'âme des poètes reste bien vivante, elle est symbolisée par leurs chansons pleines d'harmonie, de poésie, de tendresses, de bonheurs et de larmes.

 

Ces chansons sont, de plus, universelles : elles parlent au coeur de chacun d'entre nous : Filles et garçons/ Bourgeois, artistes /Ou vagabonds : l'énumération et les jeux d'oppositions soulignent la diversité du public.

 

La poésie est liée, dès les origines, à la musique : Charles Trénet nous le rappelle dans cette chanson, elle fait, aussi, partie de nos vies, elle nous berce dans maintes occasions, adoucit les souffrances, les dénonce parfois, les met en évidence.

 

La mélodie de cette chanson légère, aérienne mime des musiques qui virevoltent dans l'air ! La simplicité du texte nous touche et nous fait percevoir toute l'importance que revêt la poésie...

 

L'âme des poètes survit à travers leurs oeuvres, elle nous accompagne et nous séduit par la sensibilité, l'émotion qui s'expriment dans la musique, les textes, les mots...

 

 

http://youtu.be/6cDnV5c7Y3s

 

 

http://youtu.be/1hfCVJUXHRs

 

 

 

 

Photo1274.jpg

 

Photo1271.jpg

 

 

 

 

Photos : rosemar


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

alea-jacta-est 31/05/2014 23:14


Complètement d' accord avec Lapin.


L' académie française a raté une occasion en or de ne pas introniser celui qui a plus fait pour le rayonnement de la langue française dans le monde que toute l' académie réunie...Pas grave,
lui est devenu vraiment IMMORTEL


Bonne nuit les amis


PS: je me souviens de Cavanna qui racontait dans les Ritals que Trenet était mal perçu dans les classes populaires où on avait tendance à lui préférer Tino...L' enfant de ritals que je suis
qui a grandi dans les corons confirme les propos de Cavanna...mais la postérité, elle , a fait son choix...et y' a pas photo...même s' il m' arrive d' écouter Marinella( nom de ma mère) ou " o
Catarinetta bella !!"

rosemar 01/06/2014 12:17



Merci pour ces précisions, AJE : en plus, Trénet a composé ses chansons, ce qui n'est pas le cas de Tino Rossi... 


http://youtu.be/rNiD1D3RyTI


 


Bon dimanche à tous



Lapin37 31/05/2014 19:39


Bonsoir tous, rosemar ! j'ai aimé et j'aime toujours Trenet ! j'ai trouvé totalement injuste son refus par l'Académie française, ce fut son chagrin, il avait plus fait pour la langue française
que la moitié de ses morts-vivants ! et ils ne pouvaient lui reprocher son homosexualité, il y en a eu d'autres avant lui ! surtout quand j'y vois VGE qui a seulement "commis" un mauvais roman je
pense que Trenet méritait cet hommage, beaucoup de ses chansons sont mondialement connues !


Je me souviens des prbs avec la justice pour détournement de mineur, le garçon avait + de 18 ans mais la majorité était à 21 !!! ma mère, pourtant pudibonde et très moraliste, avait remarqué que
le jeune sournois s'était plaint car Trenet avait refusé le chantage !


Bon dimanche, bises.

rosemar 01/06/2014 12:07



Merci pour ces rappels, Lapin : même si Trénet n'a pas été admis à l'académie, ses chansons témoignent de son inventivité : un poète éternel dont on garde en mémoire tant de musiques et
de textes ! Celle -ci, par exemple : http://youtu.be/T_uvgm2_hRk


Bon dimanche et bises du sud, Lapin



L. HATEM 31/05/2014 16:10


Pour adoucir un chagrin, etc... faut éviter les chansons déprimantes comme "ne me quittes pas", ou encore (pire) "je suis malade"...


Bises du WE

rosemar 31/05/2014 19:32



Certes, mais la chanson de Trénet nous montre que les chansons nous accompagnent, elles peuvent évoquer des bonheurs, des chagrins et elles sont une présence de tous les jours... une
partie de nous-mêmes...


Bises du sud, LH



alea-jacta-est 31/05/2014 12:30


L' une des formes du génie, et Trenet en était incontestablement un, c' est de savoir faire simple. Cette chanson là est restée dans nos mémoires longtemps longtemps longtemps après avoir été
écrite...  Tout y est: légèreté, élégance, nostalgie et une touche de mélancolie mais sans tristesse. Trenet a fait presqu' autant pour l' image de la France que Dumas ou Eiffel. Sa "mer"
est un standart universel que connait n' importe quel musicien de jazz.


Bon WE ...Alex reste à l' hosto jusqu' au moins lundi mais ça va mieux

rosemar 31/05/2014 19:27



Les chansons de Trénet sont empreintes souvent de légéreté, de bonheur tendre : l'âme des poètes reste pour tous un air familier  !


Des bises à Alex et à toute la famille !



Fatizo2 31/05/2014 00:41


On est bercé par les mots simples, mais si bien choisis. De plus la douce mélodie nous transporte telle la bise d'été qui nous fait supporter la chaleur.


Bises et belle nuit Rosemar

rosemar 31/05/2014 19:23



La simplicité du texte est pleine d'émotions : une chanson que l'on n'oubliera pas !


Bises du sud



Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/