Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 20:56


Photo0741

 

 

La campagne qui environne le village de Calvisson dans le Gard révèle bien des aspects sauvages : fenouils odorants, chardons dorés, thym parfumé qui serpente sur les talus... chemins caillouteux aux ronces acérées, euphorbes rayonnantes et épineuses, pins somptueux.

 

A perte de vue, la nature triomphe, souveraine : dans les prés paissent des chevaux... Des fenouils poussent en abondance au bord des chemins : la cueillette s'impose, offrant des brassées de parfums remplies d'ivresses anisées.

 

Ces odeurs enivrantes, volubiles envahissent l'espace... des vols d'oiseaux à notre approche surgissent des chemins boisés.

 

Des chardons se hissent, tableaux apaisants de brun doré... Terre de Vaunage ! Aux vallons lumineux, verdure, senteurs, papillons safranés... la nature nous révèle des teintes et des formes variées.

 

Des mûres sauvages, baies sombres et fruitées nous apportent leur goût de collines, de liberté.

 

Cueillir le fruit à même la plante, le savourer, s'en délecter, voilà un plaisir qu'il ne faut surtout pas oublier !

 

Des champs d'oliviers cendrés aux troncs sombres, aux branches tortueuses, aux feuilles lumineuses nous accompagnent.

 

Des chênes, des pins nous suivent. Les vignes se couvrent de grappes sombres aux raisins lourds et mûrissants...

 

La chaleur pesante exacerbe les odeurs de thym, l'air s'exalte de ces parfums et les répercute à l'infini...

 

Des pins illuminent l'horizon... une vallée verte de pins se découvre au regard : notre promenade nous emmène loin des villes, loin du monde bruyant.

 

On n'entend plus que la voix des cigales qui grésillent, les insectes qui frissonnent, le vol des papillons...

 

On ne voit plus sur le chemin que la verdure environnante, on en saisit, on en capte les parfums, on goûte à l'essence du monde...

 

On touche des yeux toutes les couleurs, toutes les teintes de verts.

 

On se perd même dans les chemins de campagne, on s'égare, on revient en arrière, on éprouve le plaisir et le frisson d'être dans un monde qui n'est plus balisé...

 

A perte de vue, des champs, des prés, des collines... à perte de vue des arbres, des buissons...

 

 

Photo0749

 

 

Photo0740

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo0745

 

Photo0747

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo0748

 

Photo0736

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo0743

 

 

 

 



Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Très belle balade rosemar...dans un paysage assez proche de celui qui m' entoure.


Une petite question: trouvez-vous au moment des pluies des asperges sauvages.Pour nous c' est le jeu familial, à savoir qui en rapportera le plus, et le soir on les fait en omelette ou tout
simplement frits...ils sont un tout petit peu amers et très savoureux.


Petit clin d' oeil à l' Hatem: effectivement,on a le droit de se perdre dans le désert ou en forêt, mais pas en rase campagne...


Bonne fin d' après-midi
Répondre
R


Non pas d'asperges sauvages : là, ce n'est pas la saison... mais je ne sais pas si on peut en trouver dans ce coin...  quand on n'a pas le sens de l'orientation, on peut se perdre
facilement dans des chemins de campagne et en plus, on éprouve un petit frisson d'angoisse qui a son charme...


Belle soirée AJE...



M

Salut Rosemar, 


alors on se perd dans le Gard ,  chez les parpaillots en Vaunage .


Dans  le village, à vue de nez une quinzaine de bornes de Nîmes,  il reste


des lavoirs


et si ma mémoire à trous ne me trompe  pas un ancien moulin à vent  de


pierres ...


Bon week-end MB
Répondre
R


Oui, on a vu des vieux lavoirs et on s'est un peu perdus en chemin mais justement, cela faisait partie du charme de la balade : on a cueilli des brassées de fenouil... au
passage...


Bon dimanche Mary....



F

Merci pour cette belle balade Rosemar, et pas grave si on s'est un epu perdu en chemin .


Bises et belle nuit .
Répondre
R


Une balade champêtre vers la fin du mois d'août : l'occasion de découvrir une nature intacte et sauvage...


Belle soirée et bises...



L

Vous vous êtes vraiment égarés et revenus sur vos pas ? 


J'espère qu'il n'y a pas eu de blessés avec les ronces acérées...


Une vraie chance de pouvoir se promener dans la nature !


Bises du WE !
Répondre
R


Oui, on s'est vraiment égarés dans la campagne... et, en plus, bien que j'aie oublié d'en parler,  les ronces au milieu du chemin ont été terribles pour les pieds et les jambes de
certains... il a fallu utiliser des mouchoirs en papier pour éponger les blessures !  


Belle soirée et bises LH...



Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/