Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 16:11

 

soleil.jpg

 

Une photo, devant la maison de notre enfance : c'est l'été, on sent la chaleur de la terre de Provence. Sur la terrasse dépouillée, nous posons, mon frère et moi : mon frère doit avoir 10 ans, moi, 8.

 

Nos tenues sont légères : shorts, chemise sans manche pour mon frère, menu caraco pour moi, sandales aux pieds...Nous sommes très proches, le bras de mon frère est posé sur mes épaules.

 

Nous sourions, pour la photo bien sûr, mais nous rayonnons, aussi, du bonheur de ce jour d'été : nous sommes encore des enfants pleins d'espoir, de vie, de promesses... Le temps des jeux, des rires, des rêves... et, en plus, pour cette photo, le temps des vacances, des loisirs, de la plage, des petits bonheurs partagés.

 

La maison est austère et peu confortable, une maison à l'ancienne sans commodités, mais nous sourions à la vie qui s'ouvre devant nous. Notre avenir nous paraît flamboyant, plein d'étincelles, de découvertes.

 

L'enfance, c'est bien ce moment de la vie où l'on s'imagine maître du monde... un moment où l'on est triomphant, sûr d'un avenir meilleur...

 

Nous nous dirigeons, alors, vers le 21ème siècle, plein de promesses, de renouveau, de progrès inouis.

 

Notre univers est, pourtant, bien modeste : fils et fille d'ouvrier, notre vie est simple, économe. Nous sommes des gens humbles, réservés, comme le sont nos parents.

 

Mais notre avenir nous paraît incroyablement heureux et superbe ! Notre avenir sera conquérant, notre avenir sera brillant ! C'est ainsi que nous voulons voir le monde !

 

Nos sourires sont, d'ailleurs, éblouissants et prouvent notre confiance dans le futur...

Quelle superbe image de l'enfance ! Tous les enfants sont ainsi, sans doute... presque tous les enfants rayonnent, mais il me semble que nous rayonnons d'une maniére plus particulière et intense.

 

Bien sûr, le temps a passé, nous ne sommes plus des enfants : certains rêves se sont effondrés et évanouis, la vie nous a forgés, façonnés, nous a meurtris, nous a éloignés  l'un de l'autre.

 

Le monde nous a déçus, parfois.. souvent, il nous a éblouis. Nous avons beaucoup appris de nos expériences, de notre vie, de nos malheurs, de nos joies, de nos peines.

 

On espérait, sans doute, un avenir meilleur : il aurait dû logiquement être meilleur : c'était, là, la courbe prévue... mais non, la courbe semble s'inverser, le monde semble basculer : la crise, les marchés, le chômage qui s'accroît, l'avenir de plus en plus incertain et inquiet.

 

Ce monde nous a rendus inquiets : est-ce le temps qui passe ou le monde dans lequel nous vivons ?

 

Oui, ce monde est une époque de bouleversements merveilleux, mais aussi un monde d'angoisse, de peur, face à l'incertitude de l'avenir, face au chômage, aux problèmes de pollution, de société, face à la crise qui accable les peuples, aux régressions qui nous menacent... Nos parents et nos grands parents ont connu des guerres, des conflits atroces qui ont déchiré l'Europe... Et nous, ne sommes-nous pas confrontés à de nouvelles craintes, à de nouveaux tourments ?

 

Le monde des hommes ne reste-t-il pas celui de l'inquiétude, de l'incertitude, de la peur ?

 

Le monde des hommes n'est-il pas voué à être trouble, obscur, ténébreux ?

 

 

600x450-ct(42)

 

Photo1271

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo1349

 

Photo1366

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Christelle et rosemar



Partager cet article

Repost 0
Published by rosemar - dans souvenirs enfance été
commenter cet article

commentaires

Willy 12/03/2017 13:10

Jean Genet à dit quelque chose de très vrai à ce sujet:
"Vivre, c'est survivre à un enfant qui est mort "
phrase qui a été d'ailleurs parfois très mal interprétée, l'enfant dont il parle, évidemment, c'est nous.

rosemar 12/03/2017 21:21

L'enfance, le temps des découvertes, de l'espoir : oui, il faut essayer de préserver cette curiosité, et cet élan...

Merci pour ce rappel.

alea-jacta-est 09/07/2014 08:51


Bonjour Rosemar


L' enfance est l' âge béni par excellence.le monde est ouvert et nous tend les bras...ensuite c' est la vie et parfois notre propres choix qui refermeront partiellement ce livre ouvert sous
nos yeux...


Certains comme Brel parcourront le monde, les amours, les océans...d' autres passeront le reste de leur vie dans un rayon de 15 km autour de leur lieu de naissance.Il suffit d' entendre les
flamandes...


http://www.youtube.com/watch?v=zylBEmFiN_k


Dans ROSA une autre de ses chansons Brel s' exclame:  Le miroir d´une flaque sans amour
Qui m´a fait comprendre un beau jour
Qu´ je n´ serais pas Vasco de Gama


Rosa rosa rosam
Rosae rosae rosa
Rosae rosae rosas
Rosarum rosis rosis
C´est le plus vieux tango du monde
Celui que les têtes blondes
Ânonnent comme une ronde
En apprenant leur latin
C´est le tango du collège
Qui prend les rêves au piège
Et dont il est sacrilège
De ne pas sortir malin
C´est le tango des bons pères
Qui surveillent l´œil sévère
Les Jules et les Prosper
Qui seront la France de demain

Rosa rosa rosam
Rosae rosae rosa
Rosae rosae rosas
Rosarum rosis rosis
C´est le tango des forts en thème
Boutonneux jusqu´à l´extrême
Et qui recouvrent de laine
Leur cœur qui est déjà froid
C´est le tango des forts en rien
Qui déclinent de chagrin
Et qui seront pharmaciens
Parce que papa ne l´était pas
C´est le temps où j´étais dernier
Car ce tango rosa rosae
J´inclinais à lui préférer
Déjà ma cousine Rosa

Rosa rosa rosam
Rosae rosae rosa
Rosae rosae rosas
Rosarum rosis rosis


 


 






C´est le tango des promenades
Deux par seul sous les arcades
Cerclés de corbeaux et d´alcades
Qui nous protégeaient des pourquoi
C´est le tango de la pluie sur la cour
Le miroir d´une flaque sans amour
Qui m´a fait comprendre un beau jour
Qu´ je n´ serais pas Vasco de Gama
Mais c´est l´ tango du temps béni
Où pour un baiser trop petit
Dans la clairière d´un jeudi
A rosi cousine Rosa

Rosa rosa rosam
Rosae rosae rosa
Rosae rosae rosas
Rosarum rosis rosis
C´est le tango du temps des zéros
J´en avais tant des minces des gros
Qu´ j´en faisais des tunnels pour Charlot
Des auréoles pour saint François
C´est le tango des récompenses
Qui allaient à ceux qui ont la chance
D´apprendre dès leur enfance
Tout ce qui ne leur servira pas
Mais c´est le tango que l´on regrette
Une fois que le temps s´achète
Et que l´on s´aperçoit tout bête
Qu´il y a des épines aux Rosa

Rosa rosa rosam
Rosae rosae rosa
Rosae rosae rosas
Rosarum rosis rosis



http://www.youtube.com/watch?v=v6rLLE48RL0


 


Pour moi c' est l' une des plus belle chanson que je connaisse sur l' enfance.Tout y est le rêve, la mélancolie, la désillusion...et le poids de l' éducation.


Bonne journée


PS juste une petite incursion dans le monde de la SF avec BLADE RUNNER qui est un film culte que j' adore.La corporation qui a crée les réplicants qui sont à mi-chemin entre les robots et les
êtres humains leur greffent des implants de mémoire d' enfance...effectivement pas d' humanité possible sans mémoire profonde et sans mémoires d' enfances


 

rosemar 09/07/2014 15:53



Euh... la chanson de Brel évoque, à mon avis, plus l'adolescence que l'enfance : c'est une autre période, différente, mais mon article ne parle pas, seulement, de l'enfance, il est
question aussi du 21ème siècle qu'on nous avait présenté différemment : on nous a donné l'illusion de progrès incessants : or, on assiste à des régressions...


Merci pour les vidéos


Bonne journée AJE



Fatizo2 07/07/2014 19:50


Bonsoir Rosemar,


Un très bel article sur l'enfance , le temps qui passe, le monde qui n'est pas devenu ce que nous espérions, nos rêves réalisés ou pas.


Je suis un peu plus au nord, mais je me reconnais beaucoup dans ce billet, sur l'avenir qu'on imaginait. Sur mon enfance qui s'est également passé dans un milieu ouvrier, sans "dépense inutile"
et sans grand confort . Mais nous étions heureux ainsi. 


Merci pour ce beau moment et belle soirée à toi .

rosemar 07/07/2014 21:32



L'enfance : un moment de grâce, forcément on a, souvent, des souvenirs radieux de cette période... on nous avait promis un 21ème siècle fait de bonheurs, de loisirs, un horizon qui
paraissait plein de progrès et c'est l'inverse qui se produit. On y a cru...


Bises de l'été



Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/