Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 18:47
bayadere.jpg
"Ce jour-là, ils célébraient une sorte de carnaval religieux, avec processions et divertissements, dans lesquels figuraient des bayadères vêtues de gazes roses brochées d'or et d'argent, qui, au son des violes et au bruit des tam-tams, dansaient merveilleusement", a écrit Jules Verne dans Le Tour du monde en 80 jours.
 
Une bayadère ! Voilà un mot exotique et mystérieux : il nous entraîne vers l'Inde lointaine. Ce nom désigne une danseuse sacrée Hindoue dont la fonction est de danser dans les temples.
 
Ce mot rare, d'un emploi littéraire vient d'un verbe "bailar", danser, en portugais : il nous fait penser à toute cette famille de mots : bal, ballet, ballerine... le monde de la danse, associée à la musique.
 
La bayadère est orientale, elle suggère un monde de beauté, d'harmonie, de douceur : la voyelle"a" répétée traduit une sorte de langueur exotique, la labiale"b" évoque souvent une idée de tendresse, elle est associée au baiser amoureux, cette consonne étant prononcée avec les lèvres rapprochées.
 
On perçoit, ainsi, toute la sensualité de ce mot langoureux qui comporte 4 syllabes.
 
La bayadère est belle, forcément, elle attire le regard, elle séduit par ses mouvements, sa danse envoûtante.
 
La bayadère appartient au passé : elle nous fait voyager dans le temps et l'espace, elle fait rêver car elle paraît irréelle, hors de notre monde.
 
La bayadère revêtue de vêtements somptueux, de soie, de brocard, d'or et d'argent brille de tous ses attraits et charme les spectateurs.
 
Nous voilà dans l'univers étrange et merveilleux de ce film célèbre de Fritz Lang, Le Tigre du Bengale, un monde émaillé de cruauté, de vengeances, de passions.
 
Nous voilà dans un monde romanesque, qui fait rêver, qui nous émeut, nous trouble.
 
Quel film ! Quels souvenirs ! Des aventures exotiques, attachantes, des images de la splendeur et de la misère orientale ! 
Eschnapur, le maharadjah Chandra, Seetha, Azagara, autant de noms magiques qui se répondent, la grotte où sont enfermés les lépreux, images frappantes remplies de terreurs !
 
La bayadère nous emmène vers l'Inde, pays de mystères, aux rites ancestraux, aux paysages envoûtants.
 
 
 
 
 
 
 
 
 



Partager cet article
Repost0

commentaires

fatizo 03/02/2014 20:40


Je ne connaissais pas la bayadère mais par contre je connais bien cette actrice, Debra Paget, qui figure au générique d'un excellent western "La flèche brisée", avec James Stewart, l'un des
premiers westerns qui prenait la défense des indiens .


http://www.youtube.com/watch?v=qdYOfdwB_iM


Quant à Fritz Lang, il est tout simplement l'un des plus grands réalisateurs de l'histoire du cinéma .


Tout d'abord en Allemagne à l'époque du muet avec des chefs-d'oeuvre tels que le Dr Mabuse, Métropolis ou son premier grand film parlant "M le Maudit. Puis aux USA avec "Furie", "J'ai le droit de
vivre", etc, etc.... avant le retour en Europe avec ce "Tigre du Bengale" .


Un véritable génie du cinéma .


Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 03/02/2014 21:00



Le joli mot "bayadère" était l'occasion d'évoquer ce film d'aventures, plein d'exotismes et de mystères : merci pour la vidéo : on a du mal à reconnaître Debra Paget en indienne



Bises du sud



L. HATEM 03/02/2014 19:26


Bonsoir Rosemar, je n'ai pas vu le film en question...


La bayadère, elle a combien de paires de bras ?


Bises

rosemar 03/02/2014 20:28



Incroyable ! Tu n'as pas vu ce film ? C'est un classique que tout le monde connaît : un film d'aventures et d'amour comme on en faisait avant... ce sont les déesses hindoues qui ont
plusieurs bras, je crois.


Belle soirée et bises !



Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/