Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 17:35

img035

Nous gardons tous des souvenirs des lieux de notre enfance : maison d'autrefois, cuisine, chambre, terrasse...

 

La terrasse, en particulier, est un lieu de découvertes : ouverte sur l'extérieur, elle permet de s'aérer, de goûter l'air du temps, de jouer.

 

La terrasse de notre enfance était une cour rectangulaire, assez pauvre et dénudée, cernée, d'un côté, par un mur gris, couvert de dessins à la craie, de l'autre, par un grillage.

 

Une table en bois, éraflée, avec des abattants, se dressait près du mur, garnie d' un seau et d' un vieux pot de fleurs.

 

Au fond, la porte d'entrée de la maison, mi-bois, mi-vitrage, un rideau de lanières en plastique aux couleurs bariolées, un vieux mur lézardé.

Près de la porte, était disposée une caisse à jouets, sorte de caisson en bois où l'on rangeait des objets divers...

Calés sur le bord, dans un coin, on pouvait voir des rames, un salabre, un parasol... Près de la table une chaise longue en tissu rayé.

 

Aucun luxe, un certain dépouillement dans le décor, une terrasse d'autrefois animée par nos petits jeux d'enfants : la marelle, le hula hoop ou le cerceau, le diabolo, la corde à sauter, des balles, des billes.

 

Ma grande soeur excellait à lancer le diabolo, et à le rattraper, avec habileté, sur le fil en nylon... J'essayais, pour ma part, de faire tourner le hula hoop, autour de ma taille et j'ai dû acquérir, à ce jeu, une certaine souplesse.

 

Des chats peuplaient aussi la terrasse et faisaient toute notre joie : chat tigré, chat grisé et blanc, chat noir.

 

Petits, ils égayaient la terrasse de leurs jeux, de leur mines, de leurs découvertes...

Des chats aux minois inoubliables, charmeurs, tantôt attentifs, tantôt rieurs.

 

La terrasse permettait de prendre le frais, le soir, aux beaux jours, de goûter à la clarté de la lune, de paresser au soleil pendant l'été...

La terrasse nous offrait un havre de paix, à l'abri des regards extérieurs : même pauvre, c'était un luxe ! 

 

On pouvait y faire la lessive en été, étendre du linge : ma mère sortait sa vieille machine à essorer, avec un rouleau où l'on passait le linge.

 

On pouvait, à loisir, toucher l'eau et savourer le bonheur des lessives d'autrefois, en plein air...

 

En été, mes parents installaient une bassine assez grande pour que nous puissions barboter et clapoter dans l'eau.

 

On pouvait s'asseoir sur le pas de la porte, deviser,  observer la rue et ses passants.

 

La terrasse n'était pas un jardin fleuri, verdoyant, c'était, pourtant, une sorte de luxe !

 

La terrasse nous donnait une impression de liberté, d'ouverture, elle nous offrait un cadre extérieur : on y sentait les odeurs marines qui nous parvenaient du petit port de l'Estaque, on y percevait les bruits de la mer...

 

On y ressentait l'air ambré des flots de la Méditerranée toute proche...

 

http://youtu.be/-IRIqII4z_c

 

 

img036

 

 

img041

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> @Nina,<br /> <br /> <br /> Je prends très bien le coté "sensible" .<br /> <br /> <br /> Mais je pense que nous le sommes tous , mais nous l'exprimons surement différemment. Même ceux qui se montrent "durs", voir agressifs, c'est parfois pour la masquer ou par maladresse. C'est vrai<br /> que cela peut-être blessant ou douloureux pour les autres. Il y a parfois des petits animaux sauvages très difficiles à dompter  .<br /> <br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=LFIMkypfmSE<br /> <br /> <br /> Bonne soirée.<br />
Répondre
A
<br /> Encore une magnifique évocation Rosemar<br /> <br /> <br /> qui nous plonge dans tes souvenirs, dans les nôtres et aussi dans de lointaines lectures datant de l' époque du lycée ( Colette, peut-être, dont tu sembles parfois une digne héritière...).<br /> <br /> <br /> Ces terrasses témoignent silencieusement de notre enfance...de l' été, des vacances et du temps arrêté...et parfois du temps de l' ennui aussi.<br /> <br /> <br /> En Méditerranée les terrasses sont des lieux de convivialité et de vie sociale où l' on passe parfois plus de temps qu'au salon ou dans la salle à manger.<br /> <br /> <br /> Allez, je m' éloigne un peu du thème de ton billet et je t' invite à une petite séance de hula hoop.Tu sais, certains font ça comme une " barrique" et d' autres ont une grâce naturelle comme<br /> cette jeune demoiselle par exemple .<br /> <br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=eDMZpYETis8<br /> <br /> <br /> Pas toujours facile de faire simple...<br /> <br /> <br /> Bonne fin de journée<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Si tu penses à Colette, c'est parce que j'évoque, ici, les chats de la terrasse, sans doute... c'est vrai que l'ennui pouvait parfois peser sur la terrasse, mais c'était, malgré tout, un<br /> luxe car beaucoup de maisons en étaient dépourvues.<br /> <br /> <br /> Là, j'admire la séance de hula hoop ! Quelle virtuosité ! On dirait même des images virtuelles, tant l'adresse de la jeune femme est exceptionnelle ! Pour ma part, je me contentais de<br /> faire tourner l'instrument autour de ma taille et c'était déjà un exploit !!<br /> <br /> <br /> Merci pour cette vidéo étonnante !<br /> <br /> <br /> Belle soirée AJE<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Merci pour le travail que vous faites sur ce blog qui contient pas mal de bons articles. <br />
Répondre
N
<br /> Rosemar.. ce n'est pas vous qui me faites pleurer. Mais il se trouve que j'ai des souvenirs identiques quant aux détails de la simplicité, de la pauvreté,  de ma terrasse, mon jardin<br /> d'enfant. Mais que, pour moi, ce ne sont pas de jolis souvenirs.. tout au contraire.le jardin, je m'y réfugiais, mais tout au fond, pour me cacher des coups portés par ma mère, qui ne supportait<br /> pas que je m'isole pour rêver, parler seule, tenter de m'inventer un monde... l'enfance, pour moi, fut un enfer.. et je pèse mes mots. J'étais de trop. Il fallait me punir d'exister, d'avoir à me<br /> nourrir, me vêtir. Très tôt je me suis réfugiée dans les livres (ceux de l'école, car il n'y en avait pas à la maison) mais là encore, à ses yeux, je ne faisais que "perdre mon temps". Une femme<br /> n'avait pas besoin d'autre chose que récurer les casseroles. Elle-même victime de son époque. L'enfance oui, fut un ENFER. Ce n'est pas vous qui me faites pleurer, Rosemar. Bises<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Bonjour NINA<br /> <br /> <br /> Je comprends que certains souvenirs de votre enfance sont douloureux : on se plaint, parfois, d'avoir eu une enfance de "pauvres" mais, ce qui compte, c'est l'amour, l'affection qu'on a<br /> reçus et vous avez été même privée de cette tendresse... Je comprends bien des choses... Merci encore, NINA, pour ce témoignage poignant : certains enfants sont encore maltraités, de nos jours,<br /> hélas.<br /> <br /> <br /> Bises à vous, NINA<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> A FATIZO,..Merci pour Nino Ferrer... et cette chanson en particulier... Vous êtes un sensible, Fatizo... et c'est bien... -j'espère que vous ne prendrez pas mal ce mot- J'apprécie.. beaucoup...<br /> Je suis plus vieille que vous tous.. Et la nostalgie... la nostalgie... surtout, ne pas s'en défendre... Je pleure dans mon coin;.. mais c'est bien... Bonne soirée.<br />
Répondre
R
<br /> <br /> J'espère ne pas vous faire trop pleurer, NINA : ce sont de beaux souvenirs, de belles images d'autrefois...<br /> <br /> <br /> Bises, NINA<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> J'aurais aimé être peintre pour donner vie à ta jolie description qui fait rêver...<br /> <br /> <br /> Nous aussi on avait une machine à laver avec des rouleux d'essorage... j'y avais passé ma main et ma mère a paniqué...<br /> <br /> <br /> Bises d'autrefois !<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci pour ce message, LH et pour ces souvenirs communs. <br /> <br /> <br /> Bises du soir<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Ce n'était pa tout à fait ça<br /> <br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=sL70J3hS4zY<br /> <br /> <br /> Mais ce parfum de nostalgie, ce retour à l'enfance ...<br /> <br /> <br /> Bises et merci Rosemar<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci pour la vidéo ! La séquence nostalgie ne fait que commencer... Je précise que les photos sont authentiques : elles ont été prises sur la terrasse de mon enfance...<br /> <br /> <br /> Bises estivales<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/